Formation CACES 1, quels sont les prix et les avantages ?

Le 29 septembre 2020 - Actualités du BTP

Les engins de manutention et les appareils de levage utilisés sur les chantiers peuvent s’avérer extrêmement dangereux s’ils ne sont pas maîtrisés. C’est pourquoi la CNAM a mis en place, en 1998, le CACES. Le Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité n’est autre qu’une sorte de “permis de conduire” pour les engins de chantier et plateformes élévatrices mobiles, ou nacelles. La CNAM souhaite ainsi réduire le taux d’accidents liés à la conduite et à la manœuvre d’engins sur les chantiers. La formation CACES 1 , qui correspond à la catégorie 1 du certificat R489 (anciennement R389), donne lieu à différents certificats permettant de conduire des chariots élévateur, type transpalettes.

Vous envisagez de passer la certification, mais vous vous posez des questions ? Comment se déroule la formation CACES 1 ? Quel est son prix ? Où effectuer la formation CACES 1 ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Les objectifs et avantages du CACES

Le certificat R489 permet à son titulaire de faire reconnaître son savoir-faire et ses compétences auprès des employeurs. Il permet de confirmer ses connaissances en termes de maîtrise des engins, primordiale dans le secteur du bâtiment.

Le CACES permet d’accéder à des métiers indispensables du BTP tels que cariste, magasinier, préparateur de commandes ou conducteur d’engins

La détention du CACES peut s’avérer importante dans le sens où elle augmente les chances de décrocher un emploi. En effet, grâce au CACES, votre employeur aura la garantie que vous êtes en parfaite mesure de conduire des engins de chantier.

Il pourra alors se décharger de sa responsabilité en cas d’accident. La formation vous permettra également de décrocher davantage de missions intérim. 

Le CACES 1 R489

La catégorie 1 du CACES R489 correspond à la conduite d’engins dont la levée ne dépasse pas un mètre : les transpalettes à conducteur porté et préparateur de commande au sol (levée inférieure à 1 m).

Il s’agit de machines omniprésentes sur les chantiers, utilisées pour déplacer ou porter des charges lourdes ou du matériel. 

Les autres catégories CACES R489

Il faut savoir qu’un même CACES peut en regrouper plusieurs. C’est le cas du CACES R489. En plus de la catégorie 1, on distingue donc :

  • la catégorie 2 : pour les chariots tracteurs et/ou à plateau porteur, de capacité inférieure à 6 000 kg ; 
  • la catégorie 3 : pour les chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6 000 kg ; 
  • la catégorie 4 : elle concerne les chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6 000 kg ; 
  • la catégorie 5 : pour les chariots élévateurs à mât rétractable ; 
  • la catégorie 6 : elle concerne quant à elle la conduite des différents chariots des catégories 1 à 5, hors production (sans manutention de marchandises).

Comment se déroule la formation CACES 1 ?

Objectif de la formation

L’objectif de la formation CACES 1 est d’apprendre à manier le chariot et d’en être parfaitement maître, pour la sécurité de tous les ouvriers présents sur place. Elle permet également de se préparer efficacement à l’ensemble des épreuves théoriques et pratiques.

La formation CACES 1 R489 est assurée par un formateur CACES et se déroule sur 2 à 5 jours. Cette durée varie en fonction du nombre de participants, mais aussi de leur niveau.

Avant de démarrer la formation, une visite médicale est requise. Elle permet de déclarer le candidat “apte” ou pas, à la conduite. Le stagiaire doit également être majeur et savoir lire et écrire pour accéder à la formation.

Contenu de la formation CACES 1

Le programme de la formation se compose de deux parties : une partie pratique et une partie théorique.

La partie théorique se déroule dans une salle de cours. Les stagiaires divisés en groupes étudient différentes matières réparties sur une journée de 7 heures : 

  • l’étude des engins de manutention en lien avec la formation ; 
  • les règles générales de sécurité et de prévention ; 
  • l’ensemble des équipements de protection pour éviter les accidents de travail ; 
  • des notions de mécanique.

La partie pratique permet d’aborder plusieurs aspects de la manipulation des machines. Elle permet :

  • l’apprentissage des règles de conduite ;
  • la manipulation des machines ;
  • le respect des règles de prise et de fin de poste ; 
  • l’apprentissage des règles de circulation ;
  • les notions de chargement et déchargement ; 
  • la vérification des engins. 

Évaluation du candidat

La formation CACES se conclut par un examen pratique et théorique. L’évaluation théorique dure une heure et consiste à répondre à une série de questions. Quant à l’examen pratique, il repose sur l’accomplissement de tâches qui pourront ensuite être demandées sur un chantier, comme : 

  • circuler à vide et en charge, en marche avant et en marche arrière ;
  • stationner l’engin ; 
  • prendre une charge au sol ; 
  • la déposer ;
  • vérifier l’état du chariot.

Cette évaluation dure quant à elle entre 20 et 45 minutes. 

L’évaluation finale sera réalisée par un testeur qualifié, qui se base sur les référentiels de connaissances et des fiches d’évaluation. La réussite à cet examen donne droit au certificat d’aptitude, valable 5 ans. 

Sachez que vous pouvez également passer d’autres catégories de CACES, lors d’une même formation. Cela permet de gagner un temps considérable.

Prix de la formation CACES 1 et financement

Le prix de la formation CACES va dépendre de plusieurs critères, tels que le nombre d’heures comprises dans la formation, mais aussi le centre choisi.

On peut cependant estimer un coût moyen compris entre 500 et 800 euros TTC. 

Sachez que vous pouvez obtenir différents financements qui vous permettront de passer le CACES gratuitement, ou au moins réduire le tarif. 

  • Si vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi dans le cadre de l’AFL (Action de Formation Conventionnée), vous pouvez bénéficier du CACES de façon gratuite. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à contacter votre conseiller Pôle Emploi. Vous pouvez lui expliquer que son obtention pourrait augmenter vos chances de décrocher un emploi. En effet, il est souvent recommandé pour accéder aux missions d’intérim. 
  • Si vous êtes intérimaire, sachez que l’ensemble des agences d’intérim peuvent financer les formations de leurs adhérents. Cela pourrait vous permettre de bénéficier du CACES gratuit, dans le cadre du DIF ou du CIF intérimaire. Vous souhaitez en savoir davantage ? N’hésitez pas à contacter le Fonds d’Assurance Formation de Travail Temporaire ou votre agence d’intérim directement. 
  • Enfin, si vous êtes salarié, vous pouvez tout simplement vous servir des heures de DIF cumulées tout au long de votre carrière. Pour cela, rendez-vous sur le site moncompteformation.gouv.fr afin d’entreprendre les démarches. 

Où suivre une formation CACES 1 ?

Pour passer le permis CACES de catégorie 1, il vous suffit de vous diriger vers un centre de formation CACES. Il y en a dans toute la France et des sessions sont ouvertes durant toute l’année. 

Pour faciliter votre recherche, vous pouvez consulter le site formation-caces.com et rechercher ainsi un centre près de chez vous. Il suffit de cliquer sur la région de votre choix pour découvrir les formations CACES à venir et les dates exactes des prochaines sessions. 

Le site de Pôle Emploi répertorie également l’ensemble des formations CACES Pôle Emploi à venir. Vous pouvez également vous adresser à votre agence d’intérim si vous êtes intérimaire. 


La formation CACES 1 peut donc être un vrai plus, si vous souhaitez augmenter vos chances de décrocher un emploi ou si vous souhaitez obtenir davantage de missions intérim. De plus, le financement ne risque pas d’être un obstacle, puisque le CACES 1 bénéficie de nombreuses aides de financement. Alors, n’hésitez plus !