Le 17 juillet 2023
Article mis à jour le 17 novembre 2023
Gestion d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

Quelle différence entre taux de marge et taux de marque ?

Pour piloter et développer une entreprise, il faut définir un seuil de rentabilité. Lui-même détermine la marge brute et nette nécessaire pour pérenniser votre activité et garantir sa santé financière dans le temps. Dans le cadre du calcul de la marge commerciale, les chefs d’entreprises confondent souvent deux notions dans leur comptabilité : le taux de marge et le taux de marque. Bien que proches phonétiquement, ce sont pourtant deux indicateurs bien différents ! Alors, comment les calculer ? Quelle est la différence entre le taux de marge et le taux de marque ? Obat vous explique tout dans ce guide !

La marge commerciale ou marge brute

Définition 

Avant d’expliquer la différence entre taux de marge et taux de marque, il est important de poser les bases avec une définition de la marge commerciale, aussi appelée marge brute. Elle désigne la différence entre le prix de vente HT et le prix d’achat HT des marchandises vendues.

C’est un indicateur financier très important dans tous les secteurs d’activité puisque la marge commerciale doit permettre de couvrir tous les frais fixes et les frais de fonctionnement d’une entreprise (appelés les frais généraux) afin d’être rentable à moyen et long terme.

Quant à la marge nette, ou marge bénéficiaire nette, elle s’exprime en pourcentage et intègre l’ensemble des charges supportées par la société : son calcul se base donc sur le bénéfice net et non sur le chiffre d’affaires.

3 leviers pour améliorer ses marges

Calcul de la marge commerciale

Pour les activités de service, on parle du prix de vente ou du coût de réalisation des prestations. Dans l’industrie, on parlera plutôt du coût de fabrication des produits vendus. La formule de calcul d’une marge commerciale est la suivante :

Vente de marchandises – Coût d’achat des marchandises vendues.

Prenons un exemple simple : si vous achetez un produit 50 € et que vous le revendez 80 €, votre marge brute sera de 30 €. Attention cependant puisqu’en réalité, le prix HT diffère du coût d’achat HT puisqu’il faut intégrer les frais liés à l’acquisition même du produit (frais de transport, frais d’emballage ou de transformation, etc.).

Pour en savoir plus : Calcul de la marge commerciale : la méthode simple

Le taux de marge 

Définition et utilité

Le taux de marge désigne le rapport entre la marge d’un produit (la différence entre le coût de vente HT et le coût d’achat HT) et son prix d’achat.

Cet indicateur permet donc de calculer le gain généré par des ventes à partir du prix d’achat pour connaître le seuil de rentabilité d’une entreprise. Il évalue votre capacité à générer des bénéfices à partir de votre activité professionnelle.

Calculer le taux de marge est utile pour : 

  • se comparer à la concurrence et se positionner sur le marché ;
  • prendre les bonnes décisions commerciales pour booster sa rentabilité ;
  • augmenter son pouvoir de négociation avec les fournisseurs.

Un taux de marge élevé signifie que vous réalisez des bénéfices conséquents par rapport à vos coûts de production. C’est synonyme d’une bonne santé financière, tandis qu’un taux de marge faible souligne un manque de rentabilité. 

Calcul du taux de marge

Le calcul du taux de marge varie selon votre secteur d’activité et s’exprime toujours en pourcentage. Voici les différentes formules : 

  • Pour les entreprises commerciales : (Marge commerciale / Prix d’achat HT) x 100.
  • Pour les entreprises de prestations de services : (Marge sur les prestations / Coûts de réalisation des prestations) x 100.
  • Pour les entreprises industrielles ou de production : (Marge de production / Coûts de production des produits vendus) x 100.

Prenons un exemple avec la vente d’un produit à 100 €. Si votre prix d’achat de ce même produit est de 80 €, alors le taux de marge est égal à 25 % puisque vous faites le calcul suivant : (20 / 80) x 100). Si vous négociez le prix d’achat à 70 € avec le fournisseur, la marge augmente à 37,5 %.

A lire également : Comment améliorer la rentabilité de son entreprise de bâtiment ? 9 astuces

Le taux de marque 

Définition et utilité

Il faut bien faire la différence entre taux de marge et taux de marque. Le taux de marque est un autre indicateur financier, très intéressant également pour suivre et piloter les activités d’une entreprise. Il correspond au rapport entre la marge commerciale et le prix final de ventes HT.

Le calcul du taux de marque permet de déterminer la rentabilité des ventes d’une société, c’est-à-dire le pourcentage de bénéfices réalisé sur les ventes. Il exprime donc la performance réelle et la rentabilité d’une entreprise. On conseille d’ailleurs souvent de comparer le taux de marque à celui de ses concurrents pour mieux définir ses prix.

Calcul du taux de marque

La formule de calcul du taux de marque est la suivante : (Prix de vente HT – Coût de revient) / Prix de vente HT x 100. Vous pouvez également calculer : Marge commerciale / Prix de vente HT x 100.

Par exemple, une entreprise vend un produit 100 € HT et réalise une marge brute de 30 € HT sur cette vente. Le taux de marque commerciale est de 30 %.

Vous pouvez également fixer un prix de vente grâce à votre taux de marque, c’est-à-dire que vous déterminez ce prix en fonction du coût d’achat HT pour garantir votre rentabilité : (Achat hors taxes / (100 – Taux de marque)) * 100.

A lire également : Le déboursé sec : définition et calcul des marges dans le BTP

Quelle différence entre taux de marge et taux de marque ?

Le taux de marge et le taux de marque sont souvent confondus, alors qu’ils partagent en réalité peu d’éléments en commun. Le taux de marge concerne les coûts d’achat des marchandises alors que le taux de marque tient compte du prix de vente de ces mêmes marchandises.

Une erreur courante est de penser que le taux de marge correspond au bénéfice réalisé sur les ventes alors que c’est bien le taux de marque qui donne cette information ! Le taux de marque est le pourcentage de bénéfices sur les ventes effectuées et donc sur le chiffre d’affaires.

Voici un exemple simple : votre taux de marge est de 50 % et votre taux de marque de 30 %. C’est ce dernier qui représente le pourcentage de bénéfices que vous réalisez sur vos ventes.


Vous connaissez à présent la différence entre le taux de marge et le taux de marque ! Ce sont deux indicateurs financiers très importants et essentiels au pilotage et à la gestion commerciale d’une entreprise puisqu’ils vous aideront à développer une activité pérenne et surtout à fixer un prix de vente cohérent avec vos objectifs et avec le marché.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Loi Pope et les primes d’énergie CEE : ce qu’il faut savoir

Êtes-vous familier avec la loi Pope et les primes d’énergie CEE ? Ces mesures s’inscrivent dans une démarche plus globale...

Nom d’entreprise disponible : quels sont les sites fiables ?

Comment savoir si un nom d'entreprise est disponible ? Si vous vous posez cette question, vous êtes au bon endroit...

Plombier – chauffagiste : salaire et formation en 2024 – Fiche métier

Le plombier-chauffagiste, appelé aussi installateur sanitaire, entretient les canalisations d’eau ou de gaz. C’est l’expert des installations et des équipements...

Sécurité chantier : quelles sont les règles à suivre ?

Sur un chantier du BTP, les risques sont nombreux à la fois pour les travailleurs et pour les personnes non...

L’OPC chantier : définition, missions et salaire

L’OPC, pour ordonnancement, pilotage et coordination, joue un rôle clé sur sur un chantier du BTP. Ce professionnel, indispensable au...

Congé maternité auto-entrepreneur : vos droits en 2024

Oui, le congé maternité concerne aussi les femmes en micro-entreprise qui attendent un enfant ! Le paiement régulier de vos...