Le 3 janvier 2021
Article mis à jour le 30 novembre 2023
Définition BTP

Par L'équipe de rédaction

Quel est le rôle d’un maître d’oeuvre et d’un maître d’ouvrage ?

Dans le secteur du BTP, de l’aménagement et de la rénovation intérieure et extérieure, deux termes reviennent pratiquement tout le temps : maître d’œuvre et maître d’ouvrage. En effet, ces deux acteurs sont omniprésents lorsqu’il s’agit de travaux. Ils ont chacun des fonctions et des rôles bien précis, mais sont pourtant souvent confondus. Alors, maître d’œuvre ou maître d’ouvrage ? Sans être familier du jargon de la construction, on peut vite s’emmêler les pinceaux !

Alors, qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage ? Qu’est-ce qu’un maître d’œuvre ? Quelles sont leurs missions respectives ? Et quelles différences y a-t-il entre les deux ? Focus sur ces deux acteurs majeurs des chantiers du bâtiment. 

Le maître d’oeuvre en bref

Maître d’œuvre : définition 

Le maître d’œuvre (ou MOE) peut être un artisan, une entreprise du bâtiment, un cabinet d’architecte ou encore un bureau d’études. C’est la personne physique ou morale retenue par le maître d’ouvrage, qui sera chargée du bon déroulement et de l’exécution des travaux sur un chantier.

Le maître d’œuvre est censé épauler le maître d’ouvrage et lui faciliter la tâche. Il doit respecter ses attentes en termes de coûts et de délais. Si la maîtrise d’œuvre est assurée par une entreprise du bâtiment, cette dernière peut nommer un responsable de chantier, à savoir un chef de projet, qui sera chargé de la bonne réalisation des travaux. 

Le rôle du maître d’œuvre

Un maître d’œuvre dans le bâtiment intervient au cours de travaux comme la construction, la rénovation ou la transformation d’un bien. C’est le professionnel qui a été retenu par le client pour réaliser la construction ou les travaux d’agrandissement. Il s’agit donc de l’interlocuteur unique du maître d’ouvrage

Le maître d’œuvre doit réaliser les travaux selon les volontés du maître d’ouvrage. En tant qu’expert du bâtiment, il doit posséder certaines compétences en architecture, en gestion et en artisanat afin de mener à bien le chantier. Il doit aussi gérer les délais ainsi que l’enveloppe financière prévisionnelle.

  • Avant les travaux : il prends en compte les volontés du client et réalise l’étude de la faisabilité du projet. Il met ensuite en place les plans de l’ouvrage et organise le chantier avec un planning de livraison des travaux. Il peut également s’occuper de la rédaction d’appels d’offres pour un marché public, ou des démarches administratives, tels qu’un permis de construire par exemple.
  • Pendant les travaux : c’est le MOE qui choisit les entreprises du bâtiment qui participeront aux travaux et assure une bonne coordination entre les intervenants. Il gère le pilotage du projet, le suivi du chantier, la supervision des travaux et la mise en place de réunions de chantier. Face à d’éventuels retards, malfaçons ou désordres, il recherche des solutions.
  • Après les travaux : le maître d’oeuvre veille au bon achèvement du chantier. Il coordonne la réception des travaux ainsi que la livraison de l’ouvrage au client. En cas de réserves, il est de sa responsabilité de corriger les vices découverts afin de livrer un projet correspondant au cahier des charges du maître d’ouvrage.

Le maître d’ouvrage en bref

Maître d’ouvrage : définition

Le maître d’ouvrage en construction (ou MOA) peut être un particulier ou un professionnel du secteur public ou privé. C’est celui qui commande la construction en question. En d’autres mots, il s’agit donc du client

Le maître d’ouvrage est à la base de l’idée du projet de construction. Il ne détient pas forcément de compétences techniques, et doit donc exprimer ses besoins liés à l’ouvrage au maître d’oeuvre. 

S’il ne possède pas les aptitudes nécessaires pour dicter ses volontés, il peut alors déléguer la maîtrise d’ouvrage à un architecte, un bureau d’études ou encore un artisan. Ce délégué servira alors d’intermédiaire entre le maître d’ouvrage (client) et le maître d’œuvre (l’entreprise BTP), en l’accompagnant dans l’élaboration du projet. 

Le rôle du maître d’ouvrage 

Le maître d’ouvrage est à l’origine de la demande de travaux. Il peut s’agir d’un particulier qui souhaite faire construire sa maison individuelle, ou alors d’une société faisant construire ses propres locaux par exemple.

En tant que commanditaire, ses principales missions se résument à définir ses besoins concernant la construction, établir un cahier des charges, et fixer le délai et le budget alloué aux travaux. En effet, le maître d’ouvrage n’ a pas forcément de connaissances techniques en termes de construction, ce qui ne l’empêchera pas malgré tout de superviser le chantier.  

Les principales responsabilités du maître d’ouvrage sont donc de : 

  • définir ses propres besoins en termes de construction et de travaux  ; 
  • établir un cahier des charges ; 
  • définir le budget réservé aux travaux ; 
  • communiquer un délai souhaité au maître d’œuvre.

À lire : comment faire un plan de charge pour votre chantier ?

différence entre maître d’œuvre et maître d’ouvrage

Quelle est la différence entre maître d’oeuvre et maître d’ouvrage ?

Maître d’œuvre et maître d’ouvrage sont très souvent confondus. Et pourtant, comme on vient de le voir, leurs rôles respectifs sont bel et bien distincts.

Pour résumer simplement, le maître d’ouvrage est le client qui commande les travaux, tandis que le maître d’œuvre est l’expert en charge des travaux en question selon les directives du maître d’ouvrage.

Un contrat de maîtrise d’œuvre doit être signé par les deux parties afin de cadrer le projet, et fixer les les garanties et le salaire du maître d’oeuvre. Pour mieux comprendre et différencier une fois pour toutes ces deux appellations, voici les principales différences entre maître d’œuvre et maître d’ouvrage.

Le choix final 

Le maître d’ouvrage étant le client, c’est lui qui prend les décisions finales, et qui règle les factures. Le maître d’œuvre peut le conseiller. Par exemple, il peut lui fournir une liste de prestataires ou d’entrepreneurs BTP à privilégier, mais le choix final reviendra toujours à la maîtrise d’ouvrage

L’acceptation des travaux

En effet, même si lors de la réception des travaux, le maître d’œuvre est présent et tenu d’assister le maître d’ouvrage, c’est ce dernier qui note les réserves (s’il y en a) et qui procède à la signature du procès-verbal. 

L’obligation de moyens et de résultats 

Le maître d’œuvre a une obligation de moyens et de résultats envers le maître d’ouvrage. Il doit garantir le parfait achèvement des travaux. Sa responsabilité peut être engagée si le maître d’ouvrage considère que les obligations n’ont pas été respectées et que la construction ne correspond pas à ses volontés. 

Les compétences techniques 

Le maître d’œuvre est un professionnel du BTP. C’est lui qui apporte ses connaissances, son savoir-faire et toutes ses compétences techniques au chantier, de la conception jusqu’à la livraison. Expert en bâtiment, il possède de nombreuses compétences techniques aussi bien en rénovation, qu’en construction ou aménagement, indispensables à la réalisation d’un chantier

La notion de service 

Un contrat de maîtrise d’œuvre est signé entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage. Il fixe les obligations du maître d’œuvre ainsi que sa rémunération. Le maître d’œuvre est ainsi prestataire du maître d’ouvrage

Les assurances 

Les assurances ne sont pas les mêmes pour les deux parties, dans la mesure où leurs responsabilités diffèrent énormément. En effet, les contrats signés par les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre ne font pas mention des mêmes obligations. C’est pourquoi les assurances obligatoires ne seront pas les mêmes pour les deux parties.

FAQ Maître d’ouvrage / maître d’oeuvre

Quelles études pour être maître d’œuvre ?

Plusieurs formations permettent de devenir maître d’oeuvre dans le bâtiment : BTS bâtiment, BTS Travaux Publics, CAP Travaux Publics, BTS MEC (Management Economique de la Construction) et Master Maîtrise d’ouvrage. Tout professionnel du BTP ayant une longue expérience dans son activité peut également évoluer en tant que MOE.

Comment est rémunéré un maître d’oeuvre ?

Le salaire d’un maître d’oeuvre dépend de son degré d’implication dans le chantier. S’il n’est sollicité que lors de la phase en amont, c’est-à-dire la conception des plans et la demande de permis de construire, sa rémunération tourne en moyenne autour de 3% du coût total des travaux. S’il coordonne le chantier de A à Z, alors le prix du maître d’oeuvre peuvent s’élever jusqu’à 15% du montant total.

Qui est le maître d’ouvrage dans un projet de construction ?

Le maître d’ouvrage, de l’acronyme MOA, est la personne qui commandite et finance le projet de rénovation ou de construction. C’est en général le propriétaire du bâtiment faisant l’objet de travaux ou du terrain à construire. Un maître d’ouvrage peut être une personne physique ou morale.


Le jargon du domaine de la construction n’est pas toujours facile à comprendre pour un novice. C’est pourquoi ce rappel était nécessaire pour résumer les principales différences qui distinguent le maître d’œuvre du maître d’ouvrage. Désormais, vous ne risquez plus de vous tromper ! 

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit

État de rapprochement bancaire : Explications et modèle

La comptabilité d’une entreprise n’est pas toujours simple à tenir ! Oublis, erreurs, vols, doubles comptabilisations sont des choses qui...

Le PV de réception de travaux : explications et modèle

Phase clé dans le cycle de vie d’un ouvrage, la réception des travaux marque l’achèvement d’un chantier de construction. Cette...

Comment devenir artisan du bâtiment ? Se lancer en 2024

Formalités administratives, obligations juridiques, assurances, recherche de chantiers : devenir artisan du bâtiment peut sembler assez complexe de prime abord....

La méthode ABC : tout sur l’analyse des coûts par activité

Pour assurer la rentabilité d’une entreprise, surtout dans un secteur concurrentiel, il est crucial d’améliorer constamment ses techniques de gestion...

Qu’est-ce qu’un diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

Obligatoire depuis 2006, le diagnostic de performance énergétique intervient dans le cadre d’une vente ou d’une location immobilière. Son intérêt...

Réalité virtuelle (VR) en architecture : quels avantages ?

Pourquoi utiliser la réalité virtuelle en architecture ? Dans le domaine de la conception de bâtiment, c’est une formidable opportunité...