Comment trouver des appels d’offres dans le BTP ?

Le 12 octobre 2020 - Gestion d'entreprise

Les entreprises du bâtiment établissent une grosse partie de leur chiffre d’affaires grâce aux appels d’offres du BTP, publics ou privés. De plus, des réformes de marchés mettent en place des procédures pour en faciliter l’accès aux petites et moyennes sociétés. C’est un excellent moyen de développer ses compétences et son savoir-faire, d’accéder à des chantiers rentables et d’ajouter des expériences pertinentes à vos références. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons comment trouver des appels d’offres intéressants pour votre entreprise dans le bâtiment !

Qu’est-ce qu’un appel d’offres dans le BTP ?

Appels d’offres publics dans le bâtiment

Connaissez-vous la définition d’un appel d’offres ? Un appel d’offres publics dans le bâtiment représente un chantier proposé par une entreprise, à la recherche de prestataires qualifiés pour le réaliser. Ainsi, les entreprises de BTP sont mises en concurrence afin de dénicher les artisans les plus compétents et/ou compétitifs.

Constituer un appel d’offres dans le marché public est légalement obligatoire. Pour toute commande publique de chantier (administrations, État, etc.), il y a donc des règles et des procédures très précises à suivre, définies par l’UE et le gouvernement.

Le tout est encadré par le code des marchés, qui réunit la réglementation à respecter pour le pouvoir adjudicateur et l’entité adjudicatrice pour les commandes de travaux, les achats de fourniture ou autres services.

Appels d’offres privés dans le BTP

À l’inverse, un appel d’offres privé dans le bâtiment se déroule de façon plus libre. Les marchés privés jugeront les candidats selon les critères qu’ils auront fixés au préalable, et il arrive même que les artisans défendent leur proposition à l’oral.

Cependant, cela ne signifie pas qu’il est plus facile de décrocher un chantier privé. En effet, l’acheteur repère souvent des entreprises du bâtiment auxquelles il dédie l’appel d’offres. Avoir été repéré constitue donc un avantage, ce qui explique pourquoi il est crucial de faire du networking et de se faire connaître à travers une expansion de réseau.

Étapes d’un appel d’offres

Les appels d’offres du BTP suivent une procédure et un schéma assez simples. Ils concernent obligatoirement tous les chantiers engageant des travaux supérieurs à 25 000 €.

Pour commencer, le maître d’ouvrage (la collectivité ou l’entreprise privée) communique officiellement autour de son chantier. Il crée ainsi un appel d’offres public ou privé, précisant les différents besoins de l’acheteur et ses attentes en matière de construction.

Les entreprises du bâtiment intéressées ont ensuite l’occasion de répondre à l’offre et de soumettre leur candidature. Le titulaire sera alors désigné par une commission d’appel d’offres, et l’organisation du chantier pourra débuter.

appel d'offres public dans le bâtiment

Où trouver des appels d’offres publics et privés dans le bâtiment ?

Dans les bulletins et journaux officiels

Les supports officiels sont un vivier regroupant les appels d’offres de construction. Ces sites gratuits vous donnent accès à toutes les offres publiques actuellement ouvertes et sur le marché. Parmi les principaux bulletins et supports, on retrouve :

  • le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics (BOAMP) ;
  • le Journal Officiel de l’Union Européenne (JOUE) ;
  • les Journeaux d’Annonces Légales (JAL).

Sur la plateforme des achats de l’État (PLACE) 

Un appel d’offres public dans le bâtiment est également visible sur la plateforme des achats de l’État. Cet outil interministériel dématérialise toutes les procédures des marchés publics.

La plateforme regroupe les principaux acteurs publics et commerciaux, afin de centraliser les transactions et les échanges. Les achats de l’État ainsi que les profils de chaque acheteur y sont visibles, pour que tout le monde ait accès à l’information directement sur Internet.

plateforme des achats de l'État

Sur les sites Internet des administrations publiques 

Les mairies et autres organisations publiques communiquent aussi énormément sur leurs appels d’offres de marché de travaux, directement sur leurs propres sites Internet gouvernementaux ou communaux.

Aller consulter le site officiel de ces administrations demande un peu de travail et de régularité de votre part. Toutefois, les communautés les plus modernes ont mis en place un système de newsletters pour prévenir leurs abonnés en cas de nouveautés, nouveaux articles et/ou nouveaux projets.

Grâce aux logiciels de veille d’appel d’offres

Les bulletins officiels (BOAMP, JOUE, JAL) proposent des options et outils de veille, pour accéder à des appels d’offres pertinents pour votre entreprise. Vous y renseignez au préalable vos différentes capacités.

Il existe également des sociétés privées qui offrent des systèmes de veille. Parmi les principaux, on retrouve Onaya, Libel ou encore E-btp. Grâce à des filtres personnalisés, vous pouvez sélectionner et définir le type d’offres qui vous intéresse pour ne recevoir que des annonces qui vous concernent.

Les candidatures sont également simplifiées, puisque vous pouvez répondre à l’appel d’offres en quelques clics seulement via leurs plateformes.

Dans la presse locale et la presse spécialisée BTP 

Il existe des journaux spécialisés locaux publiant les appels d’offres venant du marché public et privé. Pour ce qui est des offres spécifiques au domaine public, il y a une publication officielle dans le journal d’annonces légales (JAL) du département.

Il y en a environ 540 en France. Ainsi, vous pouvez avoir accès aux chantiers de votre région. La presse spécialisée dans le bâtiment, comme Le Moniteur, permet également d’être informé des nouveautés liées au BTP de votre secteur, et notamment les différents appels d’offres

le moniteur

Sur les sites spécialisés dans les offres de marché

Il existe également des sites Internet spécialisés dans les appels d’offres. Ils permettent de centraliser l’offre et la demande, et de faciliter le contact entre les donneurs d’ordre et les entreprises de BTP pour les demandes en cours.

Parmi les principaux sites, on retrouve France Marchés, Marchés Online et E-marché Publics. Établir une veille sur ces sites représente donc un bon moyen pour dénicher des appels d’offres récents.

À lire : comment trouver des chantiers et clients dans le bâtiment en 2020 ?

Comment répondre à un appel d’offres dans le BTP ?

Monter son dossier d’appel d’offre bâtiment

Si vous avez repéré un appel d’offres de BTP répondant aux capacités de votre entreprise, vous pouvez soumettre votre dossier d’appel d’offres bâtiment.

Commencez par télécharger le dossier de consultation des entreprises (DCE), souvent directement disponible sur le site du donneur d’ordre. Ce document est essentiel pour les appels d’offres, car il contient 3 documents importants :

  • le règlement ;
  • le cahier des charges avec les clauses administratives particulières : objet, forme et durée du contrat, garanties financières, pièces contractuelles, etc. ;
  • le cahier des charges avec les clauses techniques particulières : types de prestations à réaliser et leur description.

Dans le dossier d’appel d’offres BTP, le soumissionnaire doit ensuite rédiger un mémoire technique. Vous devez y préciser vos moyens humains et matériels à disposition, vos différentes expériences (les plus pertinentes possibles vis-à-vis du chantier en question) et références, votre équipe, le descriptif des matériaux que vous utilisez, votre planning pour le chantier et les moyens de mise en oeuvre des travaux, ainsi que les mesures prises pour garantir la sécurité sur vos chantiers.

Dans le cas d’un appel d’offres public BTP, vous devez également fournir une lettre de motivation, une déclaration sur l’honneur, votre Kbis et autres attestations légales et fiscales. Veillez à ce les documents soient le plus récent possible, et à ce qu’aucun justificatif ne manque ! Il faut ensuite déposer le tout avant la date butoir imposée par l’acheteur.

A lire : DPGF : Fonctionnement et exemple pour les marchés publics

Conseils pour maximiser ses chances d’être retenu

Ici, il s’agit de privilégier la qualité à la quantité : vous ne voulez pas postuler au maximum d’appels d’offres possible, mais sélectionner des offres réellement intéressantes pour vous.

Pour augmenter vos chances de décrocher un contrat via un appel d’offres dans le BTP, voici quelques conseils :

  • Faire le tri dans les offres : lisez bien chaque appel d’offres et analyser votre capacité à y répondre en fonction de la localisation, du type de chantier, des contraintes et critères spécifiques, de la rémunération, etc. Ainsi, vous allez éviter de perdre du temps et de déposer des candidatures à des offres peu intéressantes.
  • Bien consulter le DCE : le donneur d’ordre y fournit toutes les informations nécessaires grâce aux cahiers de charges, et votre candidature doit en tenir compte. De nouveau, cela vous permet de ne pas candidater pour des offres qui ne sont pas totalement dans votre domaine de compétence ou adaptées à votre futur planning de chantier.
  • Monter un dossier de candidature intelligent : votre proposition commerciale doit regrouper votre offre financière et technique. Le commanditaire doit avoir le sentiment que vous avez compris son projet. Vous devez lui proposer une stratégie adaptée à ses besoins, avec un budget prévisionnel et le montant que vous estimez nécessaire. Sachez que le budget n’est pas négociable pour les appels d’offres publics, contrairement aux appels d’offres privés.
  • Être précis et transparent : il ne sert à rien d’enjoliver vos compétences pour décrocher un chantier ! À chaque besoin correspond une entreprise, il est donc nécessaire d’être honnête et clair quant à vos capacités.

Les appels d’offres constituent donc une incroyable opportunité pour les artisans du bâtiment. Que ce soit pour des travaux publics ou privés, c’est une manière d’accéder à des chantiers intéressants et formateurs. De plus, il existe de nombreux outils qui vous permettent d’effectuer une veille efficace et de dénicher des contrats pertinents pour votre entreprise. À vous les appels d’offres du BTP !