Quelles sont les meilleures formations BTP en 2021 ?

Par Laurie - Actualités du BTP - 23 septembre 2020

Envie de faire une formation BTP et d’intégrer la grande famille des professionnels du bâtiment ? Représentant plus d’un million d’emplois en France, la filière BTP propose de nombreux débouchés aux personnes diplômées. Et aujourd’hui, le choix est vaste lorsqu’il s’agit de se former et d’accéder aux métiers du bâtiment et des travaux publics. Du CAP au diplôme d’ingénieur, en passant par les mentions complémentaires et les titres professionnels pour adulte en reconversion, un grand nombre de possibilités s’offrent à vous ! Alors, quels types de formations BTP trouve t-on en 2021 et sur quels diplômes débouchent-elles ? Ce guide vous explique tout. 

La formation BTP via un cursus scolaire et universitaire 

S’adressant plutôt aux jeunes (de 15 à 29 ans maximum), la voie classique consiste à suivre une formation initiale via un cursus scolaire ou universitaire. À l’heure actuelle, l’Éducation Nationale propose en tout 70 diplômes pour se former aux métiers du bâtiment. 

Quels types de formation et diplôme ?

En fonction de son âge et de son niveau d’étude, l’étudiant peut se diriger vers l’une des formations BTP suivantes : 

  • CAP : avec une vingtaine de spécialisations dans le secteur du BTP, ce diplôme de niveau V se prépare en 2 ans après l’année de 3ème. A l’issu d’un CAP, deux options sont possibles : accéder directement au marché du travail, ou bien poursuivre ses études et se spécialiser. 
  • Bac Pro et BP : le bac professionnel et le brevet professionnel correspondent tous deux à un diplôme de niveau IV. D’une durée de 2 ans, leur objectif est de permettre une insertion professionnelle rapide. Le bac pro peut se préparer soit après la 3ème, soit à la suite d’un CAP. Le BP, quant à lui, nécessite l’obtention d’un CAP au préalable. 
  • Mention Complémentaire : la mention complémentaire ou MC permet de se spécialiser après un CAP ou le bac. Elle dure généralement un an. Dans le BTP, on trouve une dizaine de spécialités accessibles en MC, notamment en peinture, couverture-zinguerie, soudage et électricité.
  • BTS et DUT –  bac +1/bac +2 : après le bac, l’étudiant peut continuer avec un BTS ou un DUT de 1 ou 2 ans (niveau III). Il en existe à ce jour une quinzaine dans le secteur du bâtiment. Le BTS se déroule au sein d’un lycée public ou d’une école privée, alors que le DUT se prépare dans un institut universitaire de technologies (IUT) rattaché à une université. 
  • Licence Pro – bac +3 à bac +4 : accessible uniquement sur dossier après un bac+2, la licence professionnelle permet d’acquérir un diplôme de niveau II dans le bâtiment. Elle s’effectue à l’université et permet de se spécialiser dans les disciplines liées à l’encadrement de chantier et au management d’équipe. 
  • Master Pro BTP – bac+ 5 : avec un bac +3 en poche, l’étudiant peut ensuite choisir de faire un master BTP en 1 ou 2 ans (master 1 et master 2) afin d’accéder à des postes à haute responsabilité. Ce type de diplôme de niveau I s’obtient en université et en école d’ingénieur. Côté débouchés, un master dans le bâtiment permet de devenir chef de chantier, chargé d’études et d’affaires, économiste BTP, etc. 

Pour la liste complète des différents CAP, brevets professionnels, bacs pro, MC, BTS et licences accessibles dans le BTP, allez voir plus loin dans cet article. 

Temps plein et alternance

Le choix de votre formation BTP va aussi dépendre du type d’enseignement que vous souhaitez suivre. En effet, 2 options sont possibles : en temps plein ou en alternance. 

Le temps plein signifie que l’étudiant va passer l’essentiel de son temps à se former au sein de l’établissement scolaire/universitaire. Un stage en entreprise est en général prévu dans le cursus. 

La voie de l’alternance est un choix très répandu dans le secteur du BTP. L’alternance peut se faire via un contrat d’apprentissage ou bien un contrat de professionnalisation.

Dans les deux cas, l’apprenti partage son temps entre des cours théoriques dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et un travail rémunéré en entreprise. C’est non seulement un moyen d’acquérir des compétences pratiques, sur le terrain, mais aussi de d’accéder plus facilement au marché du travail. En effet, l’embauche est presque toujours garantie à la fin du contrat. 

À lire : le salaire des apprentis du BTP

Apprenti dans le bâtiment
Une apprentie dans le bâtiment

Les qualifications du BTP

Dans le secteur du bâtiment, les salariés sont classés par niveau de qualifications, en fonction de la formations BTP suivie ainsi que de l’expérience.

Pour rappel, voici 4 qualifications reconnues, classées par niveau :

  • Ouvrier d’exécution (N1) : l’ouvrier exécutif opère sous les ordres d’un supérieur hiérarchique. Ce poste ne demande pas forcément de qualifications et peu d’initiative.
  • Ouvrier professionnel (N2): l’ouvrier professionnel exécute des travaux dans sa spécialité de façon plus autonome, mais toujours sous la directive d’un chef de chantier. Il doit être formé dans son domaine d’activité.
  • Compagnon professionnel (N3) : ce niveau de qualification requiert de maîtriser parfaitement les techniques liées à son métier. Il implique aussi d’assurer le suivi des chantiers, ainsi qu’un rôle de formateur pour les apprentis et nouveaux employés.
  • Maître ouvrier et chef d’équipe (N4) : ces deux postes très qualifiés demandent de posséder des aptitudes managériales et d’encadrement d’équipe.

À lire : grille de qualification des ouvriers BTP : les 4 niveaux

La formation professionnelle dans le bâtiment

Formation continue : qu’est-ce que ?

Vous êtes au chômage, ou la profession que vous exercez ne vous attire plus, et vous envisagez de faire une reconversion dans le bâtiment ? Vous travaillez déjà dans le secteur et vous souhaitez vous spécialiser ? Vous avez besoin d’une qualification particulière pour évoluer ? 

Aujourd’hui, rares sont les personnes avec un parcours linéaire et sans changement. C’est avec cette idée que la formation continue, qui permet de se former tout au long de sa vie professionnelle, a été pensée. 

Des organismes publics, tels que les GRETA, mais aussi privés proposent ainsi de nombreuses formations BTP courtes ou longues, selon votre objectif.

Formation BTP avec l’AFPA

L’AFPA propose ainsi plusieurs dizaines de titres professionnels d’une durée de 2 à 12 mois maximum. À destination des particuliers en reconversion, ils englobent l’ensemble des connaissances et des aptitudes à connaître pour l’exercice d’un métier. 

L’AFPA propose par exemple le titre professionnel de :

Si vous êtes déjà artisan ou professionnel du bâtiment, sachez que l’AFPA met également à disposition des formations BTP courtes, appelées certificats de compétence professionnelle (CCP).

En principe, un CCP se déroule sur quelques jours et a pour but d’enseigner une nouvelle aptitude particulière. À l’issu de la formation, une attestation vous est remise afin de valider votre qualification. 

Voici quelques exemples de CCP dans le BTP

Les GRETA

Appartenant à l’Education Nationale, les GRETA sont des groupements d’établissements destinés aux salariés, aux demandeurs d’emploi et à tout adulte souhaitant se former à titre professionnel. 

Les GRETA sont classées par académie, chacune correspondant elle-même à une région de France. Par exemple, le GRETA Pays de la Loire, GRETA Aquitaine ou encore GRETA Bourgogne. 

Pour trouver la liste des formations GRETA dans le BTP accessibles autour de chez vous, le mieux est donc d’aller consulter le site de votre académie de résidence. Allant de simples modules à des cursus métiers qualifiants, le choix est très large. 

La VAE dans le bâtiment 

Bien que ce ne soit pas une formation à proprement parler, la Validation des Acquis de l’Expérience, ou VAE, est une bonne option si vous cherchez à changer de voie. 

Ce dispositif permet ainsi à toute personne pouvant justifier d’au moins 3 ans d’expérience dans un métier/activité d’obtenir une certification (diplôme, titre ou qualification professionnelle). 

Si vous travaillez dans une branche du bâtiment depuis quelques années sans avoir de diplôme et que vous souhaitez faire valider officiellement vos compétences, vous êtes donc probablement éligible à une VAE. Cela vous évite de passer par une formation qualifiante, coûteuse et chronophage. 

Pour faire une demande de VAE, vous devrez déposer un dossier, accompagné de pièces justificatives, sur le site dédié du gouvernement www.vae.gouv.fr

La formation BTP professionnelle

Comment financer ma formation BTP ?

En fonction de sa situation et de son statut, différents dispositifs existent à ce jour pour faire financer sa formation BTP :

  • Compte personnel de formation (CPF) : toute personne, au cours de sa vie professionnelle, cotise automatiquement CPF. Le solde du CPF peut être utilisé à tout moment pour financer une formation éligible.
  • Projet de transition professionnelle (PTP) : si vous êtes employé et souhaitez changer de métier, vous pouvez solliciter le PTP pour vous aider à faire la transition. Il implique le droit à un congé de formation et le maintien de son salaire le temps de cette dernière.
  • Opérateurs de compétences (OPCO) : toujours pour les salariés, un OPCO est un organisme auquel cotise leur employeur. Il vise à accompagner les employés voulant développer leurs compétences professionnelles.
  • Aide individuelle à la formation (AIF) : destinée aux demandeurs d’emploi, l’AIF est un moyen de financement géré par Pôle Emploi. Cette aide est accordée sous conditions : il faut présenter un projet pertinent, en adéquation avec son parcours.
  • Fonds d’Assurance Formation (FAF) : si vous êtes à votre compte en tant qu’auto-entrepreneur, alors tournez-vous vers votre FAF. Pour les artisans, c’est le FAFCEA.

Liste des formations BTP par diplôme et par métier 

Pour finir, voici un récapitulatif des formations proposées par l’Education Nationale pour les principaux métiers du bâtiment et des travaux publiques. Les cursus sont classés par métier ou corps d’état. 

Pour la liste complète de toutes les formations, vous pouvez consulter le site de la FFB.

Notez qu’en raison de la grande diversité des professions du BTP, certaines ne sont pas accessibles par les voies scolaires et universitaires classiques. Il faudra alors se tourner vers les cursus professionnalisants proposés par des organismes tels que l’AFPA, cités plus haut.

Plombier / chauffagiste 

  • CAP monteur en installations sanitaire
  • CAP monteur en installations thermiques
  • MC maintenance en équipement thermique individuel ; 
  • BEP Techniques des installations sanitaires et thermiques
  • BP Equipements sanitaires
  • BP maintenance des systèmes énergétiques et climatiques 
  • BTS Fluides énergie environnement option sanitaire et thermique
  • Bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ; 
  • Bac pro technicien du froid et du conditionnement de l’air 
  • DUT Génie civil option génie climatique et équipement du bâtiment ; génie climatique
  • Licence professionnelle énergie et génie climatique

Carreleur

  • CAP carreleur-mosaïste
  • BP carreleur mosaïste
  • Bac Pro carrelage mosaïque
  • Bac Pro aménagement et finition du bâtiment
  • Brevet de maîtrise carreleur mosaïste
  •  BTS aménagement-finition

Charpentier bois

  • CAP Charpentier bois
  • BEP Bois et matériaux associés
  • BP Charpentier
  • Bac Pro Technicien constructeur bois
  • Bac Pro Intervention sur le patrimoine bâti
  • BTS Systèmes constructifs bois et habitat
  • BTS Développement et réalisation bois
  • Licence professionnelle métiers du bois

Fiche métier charpentier

Couvreur-zingueur / métiers de l’isolation :

  • CAP Couvreur
  • CAP Étancheur du bâtiment et des travaux publics
  • BP Couvreur
  • BP étanchéité du bâtiment et des travaux publics 
  • BP Métiers de la piscine 
  • MC Zinguerie
  • Bac Pro Intervention sur le patrimoine bâti
  • BTS Charpente Couverture

Fiche métier couvreur

Électricien / Installateur électrique

  • CAP Préparation et Réalisation d’Ouvrages Électrique 
  • CAP Électrotechniques, Installations et Équipements Électrique 
  • MC “Technicien(ne) en Énergies Renouvelables”. 
  • Brevet Professionnel (BP) Installations et équipements électriques 
  • Brevet Technique des Métiers (BTM) installateur en équipements électriques
  • Bac pro MELEC – métiers de l’électricité et de ses environnements connectés
  • Bac professionnel Électrotechnique, Énergie et Équipements communicants
  • Bac technologique Sciences et Technologies Industrielles Génie électronique
  • MC Technicien(ne) en réseaux électriques
  • BTS domotique
  • BTS électrotechnique
  • DUT Génie électrique et informatique industrielle

Fiche métier électricien

Menuisier bois / métallique

  • CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement 
  • CAP Menuisier installateur
  • CAP Serrurier métallier
  • BEP Techniques des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du Bâtiment
  • BP Serrurerie métallerie
  • Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur 
  • Bac Pro Technicien de fabrication bois et matériaux associés
  • Bac pro Ouvrages du Bâtiment : métallerie
  • Bac pro Ouvrages du Bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse
  • BTS Agencement de l’environnement architectural ; 
  • BTS Systèmes constructifs bois et habitat ; 
  • Licence Professionnelle bois et ameublement – chargé d’affaires en agencement. 

Maçon

  • CAP Maçon
  • CAP Constructeur en béton armé
  • BEP Techniques du gros œuvre du bâtiment
  • BP Maçon
  • Bac Pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre
  • Bac Pro Intervention sur le patrimoine bâti

Fiche métier maçon

Peintre en bâtiment

  • CAP peintre applicateur de revêtement
  • CAP solier moquettiste
  • BP Peinture revêtements
  • Bac Pro Aménagement et finition du Bâtiment
  • MC Peinture décoration
  • BTS Aménagement finition, enveloppe du Bâtiment façade étanchéité
  • Licence Professionnelle Chargé d’affaires en peinture, aménagement et finition

Fiche métier peintre en bâtiment

Plâtrier-plaquiste

  • CAP Métiers de plâtre et de l’isolation
  • CAP Monteur en isolation thermique et acoustique
  • CAP Staffeur ornemaniste
  • MC Plaquiste
  • Brevet Professionnel Métiers du plâtre et de l’isolation
  • Bac Pro Aménagement et finition du bâtiment
  • BTS Aménagement finition

Fiche métier plâtrier-plaquiste

Tailleur de pierre

  • CAP tailleur de pierre, marbrier du Bâtiment et de la décoration
  • BP métiers de la pierre
  • Bac Pro Intervention sur le patrimoine bâti

Vous savez maintenant quelles sont les meilleures formations BTP en 2021 pour se former aux métiers du bâtiment ! Le bâtiment est un secteur riche et très diversifié, qui offre de belles opportunités de carrière et d’évolution. D’ouvrier à chef de chantier, d’auto-entrepreneur dans le bâtiment à dirigeant d’entreprise de travaux, les portes sont nombreuses pour qui souhaite se lancer. À vous de jouer !

Simplifiez votre gestion d'entreprise avec Obat