Le 17 février 2022
Article mis à jour le 13 septembre 2023
Définition BTP

Par L'équipe de rédaction

Second œuvre dans le bâtiment : qu’est-ce que c’est ?

Construire une maison implique la réalisation de plusieurs étapes clés. Parmi elles, il y a le second œuvre. Si le gros œuvre fait référence à la structure du bâtiment, celui-ci concerne les travaux importants d’aménagement plus légers, comme l’électricité, la menuiserie ou l’isolation. Alors, qu’est-ce que le second œuvre dans le bâtiment ? Quelles sont les différences avec le gros-œuvre ? On vous dit tout dans cet article. 

Second œuvre : définition

Le second œuvre concerne l’ensemble des travaux qui vont succéder le gros œuvre pour la construction d’un logement. Également appelés “œuvre léger”, ces travaux n’impactent ni la solidité ni la stabilité de l’habitation. Ils n’en sont toutefois pas moins importants puisqu’ils permettent de rendre la construction habitable. 

Les travaux de second œuvre débutent dès la fin du gros œuvre et permettent aux professionnels de différents corps d’état d’entrer en scène. Ainsi se succèderont plombiers, électriciens, menuisiers, carreleurs, parqueteurs, chauffagistes, peintres, et bien d’autres.   

Second œuvre VS gros œuvre : quelles sont les différences ? 

Il est important de bien faire la différence entre gros œuvre et second œuvre. Les travaux de gros-œuvre assurent la solidité et la stabilité du bâtiment. En ce sens, ils sont très importants puisqu’ils touchent aux éléments structurels et définitifs de la maison. Parmi ces travaux, il y a : 

  • le terrassement avec le nivellement du sol et la réalisation des tranchées pour l’évacuation ; 
  • les fondations qui assurent la stabilité de la maison ; 
  • l’assainissement qui permet d’évacuer les eaux usées ; 
  • le soubassement, c’est-à-dire la partie inférieur de la construction ; 
  • les murs d’élévation faits de briques, de pierres, de béton cellulaire ou de parpaings ;
  • la charpente et la toiture ; 
  • les menuiseries extérieures qui comprennent les huisseries, les portes, et les fenêtres. Une fois tous ces travaux terminés, la maison est hors d’eau et hors d’air. 

Le second œuvre va quant à lui concerner tous les travaux qui ne touchent pas à la structure de l’ouvrage et ne concourent pas à sa stabilité et sa solidité. Ils ont forcément une durée de vie plus limitée, et le propriétaire des lieux devra le plus souvent intervenir et entreprendre des travaux de rénovation sur les divers éléments du second oeuvre au cours de la vie de la maison. Les menuiseries, les revêtements de sol ou muraux, ou encore les équipements en mobilier des cuisines et sanitaires devront notamment être renouvelés au fil du temps. 

Les travaux de second œuvre dans le bâtiment

La partie électrique 

L’installation électrique intervient une fois le gros œuvre terminé. Les différents points d’utilisation électrique seront identifiés à l’intérieur de la maison, et à l’extérieur. Ils seront alimentés en électricité grâce au passage de gaines et de câbles électriques, tous reliés au tableau électrique de l’habitation.  

L’isolation

L’isolation thermique et phonique de l’habitation fait partie des étapes essentielles des travaux de second œuvre. Elle permet, grâce à des matériaux de qualité, de protéger efficacement la maison du froid et de l’humidité. Inutile de dire qu’une bonne isolation permettra d’augmenter le confort du logement, sans oublier les économies d’énergie à la clé ! Cette partie comprend l’isolation du sol, des murs, et de la toiture

Les cloisons 

La mise en place des murs et des cloisons va permettre de créer les différentes pièces de la maison afin d’avoir une vraie visibilité sur les volumes définitifs. Elles peuvent être conçues en pavés de verre, en béton, en briques, ou encore à base de plâtre avec ossature métallique. La pose de plafonds fait également partie du second œuvre en construction. 

La plomberie, le chauffage et la ventilation

La partie plomberie consiste à relier l’installation sanitaire de la maison à l’arrivée d’eau provenant du réseau de ville, mais aussi au chauffage et à l’évacuation des eaux usées. Il s’agit donc d’une étape importante également, tout comme l’installation du chauffage.

Ce dernier, qu’il soit électrique, au gaz, au bois, solaire, par pompe à chaleur ou encore au fioul, garantit le confort aux habitants de la maison, tout comme la ventilation. En effet, VMC et VMI sont essentielles pour permettre le renouvellement de l’air et éviter l’humidité

Les menuiseries intérieures

La pose de ces éléments fait également partie des travaux de second œuvre dans le bâtiment. Portes, poignées, plinthes et frises seront posées durant cette étape. 

Les escaliers et mezzanines

Escalier droit, ¼ tournant, en colimaçon… Quel que soit le modèle choisi, la pose de l’escalier fait également partie des travaux de second œuvre s’ils ne sont pas intégrés à la structure porteuse. 

La climatisation 

La climatisation a pour but de rafraîchir les pièces, mais aussi de les chauffer grâce au système réversible. Tout comme la ventilation ou le chauffage, la climatisation permet d’apporter un certain confort de vie aux habitants du logement.  

Les éléments de sécurité incendie

Très importants, voire obligatoires pour certains aujourd’hui, ils comprennent les trappes de désenfumage, les détecteurs de fumée, les blocs secours, ou encore les extincteurs.

L’équipement en mobilier 

Cela concerne avant tout les cuisines et salles de bain qui seront équipées en mobiliers et sanitaires. Ces divers éléments possèdent bien évidemment une durée de vie et comme la plupart des éléments du second œuvre BTP, ils seront amenés à être remplacés en cours de vie du logement. 

La pose des revêtements 

Ces travaux de finition permettent d’agrémenter les murs de la construction de certains matériaux tels que le bois, le PVC, la pierre ou encore le crépi, mais aussi de papier peint ou d’enduit décoratif. La pose des revêtements comprend également les revêtements de sol tels que le carrelage, le parquet, le béton ciré ou encore le stratifié. 


A retenir sur le second œuvre

Le second œuvre dans le bâtiment correspond donc à l’ensemble des travaux réalisés à la suite du gros œuvre. Contrairement à ce dernier qui concerne l’ossature de l’édifice, il a pour fonction d’aménager et habiller le logement. C’est aussi pour cette raison que ces types de travaux ne sont pas couverts par la garantie décennale.  

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit

PPSPS de chantier : tout savoir sur le plan de prévention

Vous êtes à la recherche d’informations sur le PPSPS, le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé...

Comment faire un bon de commande dans le bâtiment ?

Le bon de commande dans le BTP est un document commercial très utile pour formaliser les échanges entre un prestataire...

Travail le dimanche dans le BTP | Que dit la loi ?

Lors d'un retard de chantier ou pour absorber un pic d’activité, il peut être tentant pour un chef d'entreprise dans...

Prime de naissance BTP : Vos droits en 2024

Vous attendez l’arrivée d’un nouvel enfant dans votre foyer ? Si vous travaillez dans le secteur du bâtiment, vous avez...

Travaux TCE : qu’est-ce que c’est ?

Sur un chantier, une multitude de spécialités du bâtiment se croisent. Que ce soit pour construire une maison, rénover un...

L’éco-participation : tout ce qu’il faut savoir en 2024

Avec l’entrée en vigueur de la réglementation concernant le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment (REP PMCB),...