OPQIBI : avantages et obtention de la qualification

Le 23 janvier 2021 - Labels et certifications

Vous œuvrez dans le domaine de l’ingénierie ? Il peut être intéressant de se pencher sur l’obtention d’une qualification OPQIBI. Accrédité et reconnu sur les marchés publics, l’Organisme de Qualification de l’Ingénierie se veut un vrai gage de qualité, autant pour les particuliers que pour les prestataires du bâtiment et des travaux publics. Les certifications proposées par l’OPQIBI permettent ainsi à ces derniers de valoriser leurs compétences et de gagner en crédibilité. 

Définition, avantages, critères, prix et procédure de qualification, zoom sur l’OPQIBI

Qu’est-ce que l’OPQIBI ?

Définition de l’OPQIBI

L’OPQIBI, pour Organisme de Qualification de l’Ingénierie, est une association de loi de 1901 à but non lucratif. Elle a été créée en janvier 1969 par 3 syndicats professionnels du secteur de l’ingénierie. À travers une vingtaine de certifications, son but est de valoriser la compétence et le savoir-faire des professionnels de l’ingénierie. 

À savoir : la qualification OPQIBI est accréditée par le COFRAC, le Comité Français d’Accréditation. Elle est également reconnue comme preuve de capacité dans les appels d’offres des Marchés Publics (arrêté du 22 mars).

Qui est concerné par la certification ?

La qualification concerne tout prestataire exerçant dans le domaine de l’ingénierie, quelle que soit la taille de son effectif et de son statut juridique. Il peut s’agir d’un ingénieur indépendant, d’une société d’ingénierie ou encore d’un bureau d’étude.

Les secteurs impliqués sont le bâtiment, les infrastructures et l’industrie, l’environnement et l’énergie mais aussi la culture, le tourisme et les loisirs. À noter qu’il n’est pas obligatoire de faire partie d’un syndicat pour bénéficier de la qualification.

Comme expliqué ci-dessus, il existe aujourd’hui une vingtaine de qualifications différentes. Le prestataire en ingénierie doit donc commencer par choisir la bonne qualification à demander. Pour cela, il peut s’aider de la nomenclature OPQIBI pour trouver la qualification correspondant à son coeur de métier.

À lire : le certificat RGE pour les artisans : formation et qualification

qualification OPQIBI pour les professionnels de l'ingénierie

Quels sont les avantages de la qualification OPQIBI ?

Pour les donneurs d’ordre, la qualification vise à les orienter et à les sécuriser dans leur choix de prestataires. Un certificat OPQIBI est un gage de qualité et de fiabilité pour le client, attestant de la capacité d’un professionnel de l’ingénierie à mener à bien un projet et à satisfaire son commanditaire. 

À une échelle globale, l’objectif principal de la qualification OPQIBI est de structurer la profession de l’ingénierie, un métier encore non réglementé en France. À un niveau plus personnel, les avantages sont nombreux pour les ingénieurs et les sociétés d’ingénierie : 

  • valorisation des compétences : la qualification est tout d’abord un excellent moyen de faire reconnaître et valider ses compétences professionnelles par un organisme accrédité.
  • rassurer ses prospects : c’est aussi une façon de rassurer ses potentiels clients et d’apporter une dimension de confiance dans les premiers échanges.
  • se différencier face à la concurrence : rien de mieux qu’une certification professionnelle pour gagner en valeur ajoutée par rapport à ses concurrents directs sur le marché.
  • décrocher davantage de marchés : l’OPQIBI étant reconnue par le code des marchés publics comme un gage d’aptitude, les chances de remporter des appels d’offre sont décuplées
  • gagner en visibilité : toutes les entreprises qualifiées sont automatiquement référencées dans l’annuaire OPQIBI.
  • tarifs réduits sur les assurances : les compagnies d’assurance du BTP sont plus enclines à proposer des tarifs préférentiels aux prestataires de l’ingénierie titulaires d’une qualification.

En outre, les qualifications OPQIBI RGE permettent aux maîtres d’ouvrage d’obtenir des subventions publiques, notamment dans le cadre de la charte RGE Etudes.

Les critères de certification OPQIBI

Sur quels critères objectifs s’appuie l’OPQIBI pour délivrer ses certifications ? Si vous souhaitez vous faire certifier, sachez que vous devrez être en mesure de satisfaire plusieurs exigences.

Avant la qualification

Afin de déterminer la délivrance d’une qualification à un candidat, l’organisme se base d’abord sur un certain nombre de facteurs légaux, juridiques, financiers et administratifs :

  • identification de la structure : forme juridique, chiffre d’affaires, nombre d’effectifs et de salariés, etc ;
  • conformité administrative : l’OPQIBI regarde notamment si le candidat a bien régularisé toutes ses inscriptions aux organismes obligatoires ;
  • conformité financière : la structure postulante doit être à jour de ses paiements relatifs aux charges fiscales et sociales ;
  • souscription aux assurances professionnelles : dans le BTP, l’assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP) et l’assurance décennale sont obligatoires.

L’OPQIBI se réfère également à des critères humains et matériels, principalement en matière de compétence et d’expérience. Les collaborateurs techniques de la structure candidate doivent ainsi fournir tous types de documents témoignant de leur savoir-faire : titres(s) et diplôme(s), CV, attestation(s) de formation, etc. 

Enfin, l’organisme se base sur un critère de référence des anciens travaux réalisés par le postulant. Pour être valable, chaque référence doit être accompagnée de documents (contrats, bons de commande, CCTP…) prouvant que la mission a bien été confiée et réalisée par le postulant. Elle doit aussi être attestée par le donneur d’ordre et récente, autrement dit moins de 4 années d’ancienneté. Des justificatifs techniques supplémentaires peuvent être à présenter selon la qualification.

certification OPQIBI

L’obtention d’un certificat de qualification est donc strictement conditionnée par la satisfaction de l’ensemble de ces 3 grandes thématiques de critères. Si le candidat remplit toutes les conditions à l’exception des références, il n’obtiendra qu’un certificat de qualification probatoire.

Vous pouvez retrouver le détail des critères de qualification sur le site officiel de l’OPQIBI.

Après la qualification

Le respect des conditions ci-dessus est essentiel pour se voir délivrer une qualification. Mais une fois certifié, le professionnel de l’ingénierie doit aussi respecter différentes obligations : 

  • l’application, par le chef d’entreprise et ses collaborateurs, des règles de conduite de l’OPQIBI ;
  • la nécessité d’informer immédiatement l’OPQIBI de tout changement majeur pouvant affecter sa qualification au certificat ;
  • l’utilisation de la charte graphique de référence pour tout ce qui touche au certificat et au logo de l’OPQIBI.

En cas de faute ou de manquement à l’une de ces obligations, il s’expose à avertissement, voire à un retrait temporaire ou permanent du certificat. 

Prix, durée et validité de la qualification OPQIBI

Validité du certificat

Une qualification OPQIBI est valable 4 ans, au cours de laquelle 3 contrôles sont réalisés de façon annuelle. Lorsqu’il s’agit d’une qualification probatoire, la durée de validité est de 1 an (renouvelable une fois). Ces contrôles annuels sont à prendre au sérieux. En effet, si les critères ne sont plus remplis, l’entreprise peut être disqualifiée, engendrant la perte de son certificat. 

Au bout de 4 ans, le professionnel ou l’entreprise doit déposer un dossier dit de renouvellement. Les formalités de renouvellement sont similaires à celles de la procédure initiale (que l’on détaille ci-dessous). Seule la partie “référence” diffère, avec une seule référence demandée à la place de 3.

Prix de la qualification OPQIBI

Le prix de l’OPQIBI se décompose en 3 types de coût :

  • les frais d’instruction, qui se divisent en deux parties : un forfait de 400 € HT + un tarif proportionnel au nombre de qualifications demandées et au code tarif associée à chacune d’entre elles. (voir barème)
  • le coût d’utilisation de la marque, qui se calcule en fonction du dernier CA de l’entreprise, par tranche. À savoir qu’ils sont de minimum 160 € HT et maximum de 40000 € HT (pour les 4 ans)
  • les frais de contrôle annuel, eux aussi composés d’un forfait de 120 € HT + d’un coût propre à chaque qualification selon son code tarif (voir barème).

Vous pouvez retrouver les tarifs en détail dans le barème OPQIBI ici.

Comment obtenir la certification OPQIBI ?

La procédure de qualification se compose de 12 étapes. Les voici :

  • #1 : le candidat doit en premier lieu compléter et envoyer un dossier postulant, auquel il doit joindre le règlement des frais d’instruction.
  • #2 : à la réception du dossier, le secrétariat général de l’OPQIBI effectue une étude de recevabilité. Celle-ci contrôle si la candidature est complète et détermine la pérennité du postulant au vu des éléments transmis et des critères énoncés plus haut.
  • #3 : la session du comité est programmée et le candidat reçoit une lettre l’informant de la date et du numéro d’enregistrement du dossier.
  • #4 : le dossier passe en instruction devant un ou plusieurs instructeur(s) désigné(s) par le comité.
  • #5 : à ce stade, des renseignements complémentaires peuvent être demandés au postulant.
  • #6 : en cas de doute, un audit peut être nécessaire. Le cas échéant, celui-ci se déroule soit dans les locaux de l’entreprise, soit sur le site d’une référence.
  • #7 : l’instructeur rédige ensuite un rapport d’instruction énonçant un avis positif ou négatif.
  • #8 : le comité étudie le rapport d’instruction afin de prendre sa décision finale.
  • #9 : un nouvel audit peut être exigé si le doute persiste (même si l’instructeur en a déjà fait un).
  • #10 : vient enfin l’étape de la délibération : si la décision est favorable, la qualification est attribuée au candidat.
  • #11: en cas de réponse négative, l’entreprise postulante peut formuler un recours, donnant lieu à une nouvelle instruction.
  • #12 : une réponse positive entraîne la délivrance du certificat OPQIBI par le secrétariat général. Celui-ci contient un numéro de certificat, la date et la durée de validité, la carte d’identité de l’entreprise qualifiée et la ou les qualification(s) obtenue(s). C’est aussi à ce moment-là que le postulant doit régler les frais d’utilisation de la marque.

Conclusion sur l’OPQIBI

Incontournable dans le secteur du BTP, la qualification OPQIBI peut apporter une vraie valeur ajoutée aux prestataires d’ingénierie. En plus de consolider le savoir-faire et l’expérience acquise au cours des années, elle permet de se forger une place plus importante sur le marché. Elle accroît le niveau de confiance des prospects et améliore la visibilité grâce au référencement dans l’annuaire. Si son prix peut décourager les très petites structures, l’investissement initial sera vite rentabilisé !