Le 25 décembre 2020
Article mis à jour le 11 août 2023
Matériel et équipements de chantier

Par Mathilde Fauconnier

Comment bien choisir son chauffage de chantier ? Le guide

Vous êtes artisan et vous cherchez un chauffage de chantier pour accélérer le séchage de finitions, faire une mise hors gel ou tout simplement travailler dans des conditions agréables? Durant les périodes froides de l’année, cet appareil est un indispensable des chantiers de construction ! Alors, générateur d’air chaud ou radiateur de chantier radiant ? Énergie électrique, au gaz ou au fioul ? Selon vos besoins et les caractéristiques du chantier, il existe différents types de chauffages professionnels spécialisés pour les travaux du bâtiment. 

Dans ce guide, on vous donne toutes les clés pour bien choisir votre chauffage de chantier et on vous présente les 3 modèles les mieux notés en 2022 !

Chauffage de chantier : les 2 types

Un chauffage de chantier est un appareil d’appoint, générant de la chaleur par le biais d’électricité ou d’un carburant. Il peut avoir plusieurs utilités : réchauffer un lieu ouvert ou fermé, bien sûr, mais aussi assécher ou mettre en température le lieu des travaux. Il existe 2 grandes catégories de chauffage de chantier : le générateur d’air chaud et le chauffage radiant. 

Générateur d’air chaud

Aussi appelé canon à air chaud ou chauffage soufflant, le générateur d’air chaud a souvent une forme cylindrique. Le principe est le suivant : il aspire l’air extérieur et le réchauffe grâce à de l’électricité ou un combustible (gaz ou fuel), avant de l’expulser à l’aide d’un ventilateur. Relativement simple à utiliser, il permet une chauffe rapide et un réglage de la température via un thermostat. Il peut être automatique ou manuel, mais aussi fixe ou mobile. 

canon à air chaud

Chauffage radiant

Le chauffage radiant, ou radiateur de chantier, peut être électrique ou à gaz. Il convient surtout pour le chauffage d’intérieur, dans des lieux de petite à moyenne dimension. Il a l’avantage d’être silencieux et de monter rapidement en température. En revanche, ce système est moins puissant que le canon à air chaud. En effet, sa petite particularité est de ne pas chauffer l’air directement, mais plutôt les éléments et les personnes situés à proximité. 

radiateur de chantier

À lire : Sécurité chantier : quelles sont les règles à suivre ?

Quelle énergie pour votre chauffage de chantier ?

On trouve 3 sources d’énergie capables d’alimenter un chauffage de chantier : le gaz, l’électricité et le fuel. Faisons donc le point sur les caractéristiques de chacune, ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients.

Chauffage de chantier électrique

Un chauffage électrique prend généralement la forme d’un canon à air chaud, qui diffuse de l’air chauffé via une résistance électrique. Sa puissance se situe entre 1,5 kW et 9 kW en fonction des modèles. Le débit d’air qu’il génère varie entre 400 m3/h et 1000 m3/h.

Avantages et inconvénients du chauffage électrique :

  • Les + : le chauffage électrique produit une chaleur sèche, qui est non seulement plus agréable mais aussi pratique pour déshumidifier un endroit particulièrement humide et mettre un chantier hors gel. C’est également un appareil facile à utiliser et autonome : une fois branché, vous n’aurez plus besoin de vous en occuper. Comme il n’émet pas de combustible, il est donc plus sûr pour la sécurité du chantier et des ouvriers.
  • Les – : sur un chantier de grande taille, vous devrez opter pour un chauffage électrique très puissant et donc énergivore. En outre, les modèles les plus performants s’alimentent en général avec du courant triphasé de 380V, qui peut exiger l’usage d’un groupe électrogène. Il est également moins mobile car puisqu’il est relié à un câble en permanence et exige d’être à proximité d’une prise de courant

Prix moyen : les moins chers commencent à 40 € jusqu’à environ 100 €

Chauffage de chantier au fioul

Le chauffage de chantier au fioul est le plus puissant de tous et fonctionne sur le principe de la soufflerie. Il peut chauffer des volumes allant jusqu’à 1000 m3 et convient donc bien aux gros chantiers de construction. Il en existe en fait 2 sortes :

  • Le chauffage au fioul à combustion directe, idéal pour les endroits spacieux et aérés. Sa puissance est comprise entre 20 kW et 100 kW et il est doté d’un thermostat et d’une cheminée pour l’évacuation des gaz de combustion.
  • Le chauffage au fioul à combustion indirecte, plus adapté aux lieux fermés et peu ventilés. Il sert notamment à la mise hors gel et au séchage des chantiers. Il transporte l’air chaud vers l’intérieur grâce à un conduit flexible et offre un débit d’air de 5000 m3/h maximum. 

Avantages et inconvénients du chauffage du fioul :

  • Les + : le chauffage au fuel a l’avantage de pouvoir être transporté facilement et d’être très puissant et donc efficace pour les grandes surfaces. De plus, le fioul est une énergie économique, qui chauffe rapidement. 
  • Les – : c’est un appareil lourd et assez encombrant. Il faut faire attention à bien évacuer les gaz de combustion au risque qu’il devienne toxique. À savoir que le fioul peut geler si la température extérieure est trop basse. 

Prix moyen : à partir de 250 €

Mise à jour : Attention, depuis le 1er juillet 2022, les équipements de chauffage au fioul sont interdits, sauf sauf en cas d’impossibilité d’usage d’autres sources d’énergie. Le but est ainsi de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Plus d’informations ici

Chauffage de chantier au gaz

Le chauffage de chantier au gaz se décline en deux types :

  • Le chauffage à air pulsé fonctionne avec du butane ou du propane. Il est souvent doté d’un système de soufflerie, qui a besoin d’électricité pour fonctionner. Ce type de chauffage convient pour déshumidifier les zones ventilées et les chantiers de taille moyenne.
  • Le chauffage à gaz radiant, qui émet de la chaleur à travers des panneaux radiants à infrarouges. Silencieux et facile à déplacer, il doit être fixé sur une bouteille de gaz et il est équipé d’un conduit flexible et d’un détendeur. 

Avantages et inconvénients du chauffage au gaz :

  • Les + : Qu’il soit à gaz radiant ou à air pulsé, ce type de chauffage de chantier cumule puissance, mobilité et coût abordable. La bouteille de gaz lui confère aussi un bon degré d’autonomie, bien qu’il vaut mieux toujours prévoir toujours une recharge. Dans le cas de l’air pulsé, il est idéal pour sécher un chantier humide.
  • Les – : Comme celui au fuel, le chauffage de chantier au gaz est interdit dans les lieux recevant du public. L’utilisation de combustibles nécessite par ailleurs une vigilance accrue en ce qui concerne l’évacuation des gaz. Enfin, s’il est moins imposant que les chauffages au fuel, il reste plus encombrant que les chauffages électriques.

Prix moyen : comptez de 50 à 150 € pour les modèles à gaz radiant, et entre 150 et 300 € pour les modèles à gaz pulsé.

À lire : Conseils et prix d’une location de nacelle de chantier : le guide

Les critères pour choisir son chauffage de chantier

Muni des informations citées ci-dessus, vous devriez être davantage en mesure de choisir le chauffage de chantier correspondant à vos besoins. Résumons donc les points importants à examiner avant de passer à l’achat ; 

  • Le type de chantier :  comme on l’a vu, selon les contraintes et les conditions du chantier, certains chauffages seront plus adaptés que d’autres. Faites donc une liste des particularités du lieu des travaux. Se déroule-t-il en intérieur ou en extérieur ? Accueille-t-il du public ? Quel est le taux d’humidité dans l’air ? Avez-vous accès à des prises électriques ou non ? La réponse à ces questions devrait déjà éliminer certains types d’appareils. 
  • Le volume à chauffer : la superficie est elle aussi cruciale dans le choix de votre chauffage de chantier. Pour calculer le volume à chauffer (s’exprimant en m3), multipliez la surface au sol (en m2) par la hauteur en mètres. De manière générale, on dit que 1 m² nécessite au moins une puissance de 100 Watts, soit 1 kW pour 10 m². 
  • La température à atteindre : en fonction de la température extérieure, demandez-vous quel est votre objectif en matière de chauffage. Ceci vous permettra ainsi de déterminer la puissance de chauffage qu’il vous faut. La règle ici est que pour gagner 1°C, 1000kcal sont nécessaires. Par conséquent, si vous voulez augmenter la température de 5 degrés, optez pour un radiateur de chantier avec une puissance de 5000 kcal minimum.
  • Les options : certains modèles sont équipés d’accessoires divers tels qu’une minuterie ou encore une horloge. Bien que secondaires, ce genre d’options peut s’avérer pratique si vous souhaitez mettre en marche le chauffage pendant une durée précise, sans devoir aller l’éteindre manuellement. 

Les 3 meilleurs chauffage de chantier en 2022

Voici 3 modèles de chauffage de chantier ayant reçu de bons avis, pour chaque type d’énergie :

Radiateur de chantier électrique Honeywell HH503E 

chauffage de chantier honeywell

Conçu par Honeywell, ce radiateur soufflant de chantier en céramique sera parfait pour chauffer un petit chantier intérieur jusqu’à 32m². Léger et compact, il est doté d’une puissance maximale de 3000 W et de 3 modes de fonctionnement. Il est en outre équipé d’une protection anti surchauffe et d’une poignée ergonomique en caoutchouc.

Dimensions 38x 31×32 cm – Poids 5.5 kg

Chauffage à gaz EBERTH 

chauffage à gaz eberth

Avec une puissance de 30 kW et un débit d’air de 650 m³/h, le canon à air chaud EBERTH peut s’utiliser sur les chantiers extérieurs et extérieurs ainsi que dans les ateliers et entrepôts. Il monte rapidement en température et peut être raccordé à l’aide d’un tuyau à une bouteille de propane ou de butane du commerce. Enfin, il possède une poignée pour un transport facile.

Carburant : gaz liquide – Dimensions 470 x 230 x 350 mm – Poids 7 kg

Chauffage EBERTH

radiateur de chantier stanley

Ce radiateur de chantier de la marque Stanley se démarque par son format compact et léger, idéal pour l’amener partout avec soi. Son débit d’air de 100 m³/h peut chauffer des petits espaces allant jusqu’à 20m², et il dispose de ‎2 ajustements de chauffage. Dernier atout : son tarif avantageux, qui lui donne un bon rapport qualité prix.

Poids 1.97 kg – Dimensions 20 x 29 x 27.5 cm


En espérant que ce guide vous aura permis de mieux distinguer les différents types de chauffages industriels existants et à mieux comprendre les critères importants à examiner. Chaque modèle a ses points positifs en fonction des conditions du lieu des travaux. Sachez aussi qu’il est tout à fait possible de louer un chauffage de chantier plutôt que d’en acheter un. Regardez pour cela du côté des loueurs professionnels tels que un Loxam ou Kiloutou

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

30 décorateurs d’intérieur à suivre sur Instagram en 2024

Grâce à Instagram, de nombreux artistes ont pu faire découvrir leur travail à une large audience. Et les décorateurs d’intérieurs...

Les 7 meilleurs casques de chantier en 2024 | Comparatif

Vous êtes à la recherche du meilleur casque de chantier pour vous et votre équipe ? Cet équipement de protection...

Handibat : Avantages et obtention de la certification

La certification Handibat est devenue une référence incontournable dans le monde du BTP. Qu’il s’agisse d’aménager une maison pour particuliers...

Comment se verser un salaire ? Auto-entrepreneur et chef d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, il n’est pas toujours facile de définir la rémunération adéquate par rapport à son travail,...

Innovation du bâtiment : 9 technologies à connaître en 2024

S’il existe bien un secteur perméable aux nouvelles technologies et aux innovations, c’est le BTP. On y retrouve de multiples...

Serrurier métallier : salaire et formation en 2024 – Fiche métier

Vous envisagez le métier de serrurier ? La serrurerie-métallerie consiste à travailler le métal afin de modeler et créer des...