Maison hors d’eau / hors d’air : qu’est-ce que ça veut dire ?

Le 25 décembre 2021 - Définition BTP

Tout projet immobilier implique de nombreuses étapes à franchir. Parmi elles, il y a la viabilisation du terrain, la réalisation des plans, le dépôt du permis de construire, etc. Arrive ensuite la construction à proprement dit qui, elle aussi, se divise en différentes phases avant d’aboutir à un bâtiment habitable. Parmi ces phases, il y a la mise hors d’eau et la mise hors d’air de la construction. Alors, qu’est-ce qu’une maison hors d’eau et hors d’air exactement ? Que comportent ces étapes ? On vous dit tout dans cet article. 

Maison hors d’eau / hors d’air : définition

La mise hors d’eau et hors d’air est une étape importante d’un projet immobilier. Aussi appelée aussi “clos et couvert”, elle signifie que l’habitation est étanche à l’air et à l’eau. Elle a pris sa forme et son apparence définitives et est prête à supporter les intempéries sans se détériorer.

Pour rappel, toute construction comprend des travaux de gros œuvre et des travaux de second œuvre. Les travaux de gros œuvre permettent de bâtir la structure de la maison et comprennent donc les fondations et l’édification des murs. Viennent ensuite les travaux de second œuvre qui comprennent la pose des cloisons, du revêtement, des planchers, etc.

La mise hors d’eau et hors d’air est donc la phase intermédiaire qui s’intercale précisément entre le gros œuvre et le second œuvre :

  • La mise hors d’eau d’une maison signifie qu’elle est à l’abri de l’eau grâce à la pose définitive de sa toiture. Cela suppose par conséquent la mise en place de tous les éléments de couverture permettant sa protection, à savoir les tuiles, la charpente, mais aussi la membrane étanche. La mise hors d’eau évite les remontées d’eau, les reflux de gouttières et les stagnations sur le toit. 
  • La mise hors d’air quant à elle indique que la maison est à l’abri de l’air. Elle concerne la pose des menuiseries à savoir les fenêtres, les portes, les baies vitrées, etc. qui permettront de rendre la maison étanche à l’air. Une fois ces deux étapes réalisées, il est alors possible de passer au second œuvre.

A lire également : Maître d’œuvre et maître d’ouvrage : quelle différence ?

Construction hors d’eau / hors d’air vs clé en main

La mise hors d’eau et hors d’air est donc une étape de construction, mais elle représente également une solution de construction. En effet, il faut savoir que certains constructeurs immobiliers proposent 2 possibilités au client : une construction hors d’eau et hors d’air ou une maison clé en main.

Construction hors d’eau et hors d’air

Ici, le gros œuvre est réalisé, et le client prend ensuite le reste en charge, à savoir le second œuvre. Celui-ci comprend la réalisation de la partie électrique, la plomberie, la pose des cloisons, etc. Il s’agit d’une solution économique, mais elle comporte cependant quelques inconvénients.

En effet, le maître d’ouvrage doit non seulement posséder des connaissances pour procéder aux différents travaux de second œuvre, mais il peut également être amené à faire appel à un prestataire externe. Dans ce dernier cas, il devra faire preuve d’organisation, car il faudra suivre le chantier et ne pas hésiter à comparer les devis entre les différents artisans.

Maison clé en main

Dans le cas d’une maison clé en main, le constructeur se charge de la construction de A à Z et livre un chantier entièrement terminé. La maison doit être ici livrée dans un état habitable : il ne reste plus qu’à y installer ses meubles, voire potentiellement fignoler la décoration.

C’est une solution beaucoup plus pratique, puisqu’il n’y a aucun travaux à réaliser derrière. Forcément, un projet « clé en main » a toutefois un coût plus important puisqu’il implique une prestation complète : l’ensemble du gros oeuvre, ainsi que tous les chantiers de second oeuvre.

A lire également : VRD (Voiries et Réseaux Divers) : Définition et réglementation

construction hors d'eau hors d'air

La mise hors d’eau d’une construction 

Une construction mise hors d’eau veut dire qu’elle est étanche à l’eau. Cette étape intervient après l’élévation des murs dans le processus de construction d’une maison. Elle consiste en la mise en place de la charpente et de la toiture.

Bien entendu, comme toute étape de construction, la mise hors d’eau doit répondre à des normes de sécurité. Le constructeur doit également choisir des matériaux de bonne qualité pour les poutres et les tuiles par exemple, afin d’assurer efficacité et pérennité à la toiture et à la construction.  

Différentes phases et types de travaux entrent dans la mise hors d’eau d’une construction :

  • Elle implique d’abord l’intervention d’un charpentier qui va installer la charpente en bois ou en métal.
  • Le couvreur pourra ensuite prendre le relais pour poser les ardoises ou les tuiles, en fonction du choix du client et des plans du projet immobilier.
  • Enfin, le professionnel pourra ensuite installer les éléments de zinguerie comme les gouttières, qui permettent de récupérer les eaux pluviales et de protéger ainsi la toiture et les murs de la construction.
  • À ce moment-là, on peut alors considérer que la maison est étanche et qu’elle est mise hors d’eau.

La mise hors d’air d’une construction 

La mise hors d’air consiste quant à elle à poser les éléments de menuiserie tels que les fenêtres, les portes, les baies vitrées, etc. Cette étape intervient juste après la mise hors d’eau.

La finalisation de la mise hors d’air est une bonne nouvelle pour le futur propriétaire et le constructeur, car cela signifie que la maison est enfin étanche à l’eau et à l’air.

C’est donc le moment de passer au second œuvre afin de la rendre habitable : travaux d’isolation, d’électricité, de plomberie, aux finitions, etc.

Quel est le prix d’une maison hors d’eau / hors d’air

Le tarif d’une maison hors d’eau / hors d’air est très variable et il est difficile de donner un prix fixe. Ce dernier va en effet dépendre de nombreux facteurs tels que le nombre d’étages du bâtiment, sa surface, la configuration du terrain, la région de construction, etc.

Il dépendra également de la qualité des matériaux employés, de la configuration des fenêtres et des portes, du choix de la toiture, mais aussi bien sûr de l’entreprise prestataire qui effectue les travaux.

En moyenne, il faudra compter un prix compris entre 800 et 2 000 euros le mètre carré pour une maison livrée hors d’eau et hors d’air. 


La mise hors d’eau et hors d’air est donc un moment crucial dans tout projet de construction. Étape intermédiaire entre le gros et le second œuvre, la mise hors d’eau / hors d’air nécessite de solides connaissances en bâtiment. Des malfaçons sur cette étape peuvent entraîner de sérieux dommages et des conséquences importantes pour la construction tout entière. 

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel