Suivi de chantier : comment le réussir ? 8 étapes clés

Le 24 novembre 2021 - Gestion d'entreprise

Le suivi de chantier dans le domaine de la construction n’est pas une mince affaire : il demande de la rigueur et de l’organisation. La gestion de chantier se révèle toutefois indispensable pour garantir la bonne avancée des travaux et anticiper les imprévus. Et le suivi offre de multiples avantages : mieux construire, contrôler ses dépenses, respecter les délais et maîtriser en temps réel son chantier. Ce sont autant de problématiques qui challengent les professionnels du bâtiment en recherche de solutions pour superviser efficacement leurs chantiers !

Alors, qu’est-ce qu’un suivi de chantier et comment le réussir ? Nous vous dévoilons 8 conseils dans cet article.

Le suivi de chantier, qu’est-ce que c’est ?

Le suivi de chantier est un document essentiel pour garantir le bon déroulé des travaux. C’est lui qui organise le chantier et regroupe les informations et les instructions nécessaires aux différents intervenants.

Pour les professionnels du BTP, il permet de suivre l’évolution d’un projet depuis le début de la construction jusqu’à la livraison au maître d’ouvrage. Mais sa fonctionnalité ne se limite pas à l’organisation : le suivi de chantier garantit également le respect des normes de sécurité et des normes environnementales dans la construction.

La fiche de suivi de chantier réunit toute information spécifique, comme le planning, le calendrier de livraison ou les comptes-rendus des visites de chantier. Cela permet non seulement de profiter d’une meilleure gestion, mais aussi de gagner la confiance des clients.

L’importance du suivi de chantier

Pourquoi le suivi de chantier dans le BTP est-il si important ? Son objectif principal, c’est de livrer une construction conforme au contrat. Pour atteindre ce but, il faut mettre en place de multiples process tout au long des phases de construction afin de : 

  • assurer la sécurité de tous les intervenants ;
  • ne pas prendre de retard en veillant au bon déroulement de toutes les étapes ;
  • respecter les délais, le calendrier de livraisons et le budget déterminés ;
  • réaliser des travaux sans vices cachés ou malfaçons ;
  • respecter les normes environnementales et de construction
  • planifier les travaux de façon claire et précise.

Comment réussir son suivi de chantier ? 8 étapes

#1. Bien préparer son chantier

Le suivi des travaux ne peut exister sans calendrier d’intervention. Cet outil vise à répertorier la nature de toutes les interventions qui auront lieu sur le chantier, avec la date et le nom du sous-traitant.

Pour une bonne gestion de chantier, il est recommandé d’y inclure une marge supplémentaire niveau délais pour gérer les imprévus. Dans le suivi de chantier, un calendrier de livraison planifie également la livraison de matériaux.

Le planning de chantier, lui, prévoit la répartition des tâches, autrement qui fait quoi. Il faut également bien préparer son suivi administratif pour regrouper photos, plans, bons de livraison et factures au fur et à mesure.

#2. Identifier les ressources nécessaires

Seconde étape essentielle dans le suivi de chantier : l’identification des ressources à rassembler et à mettre en œuvre dans la gestion des travaux. Il faut affecter au mieux les ressources humaines, véhicules et matérielles.

Cette étape réalisée en bonne et due forme permet d’obtenir une vision 360° des ressources pour superviser chaque tâche et avoir une longueur d’avance.

#3. Installer son chantier

Troisième étape pour un bon suivi de chantier, c’est son installation. C’est très important de prendre toutes les mesures nécessaires avant le début des travaux, notamment concernant la sécurité des ouvriers.

Cette phase permet de définir le Plan d’Installation de Chantier (PIC), indispensable pour faire l’inventaire de tous les éléments présents sur le chantier (engins, passages, sanitaires, parking, etc.).

Il faut également demander toutes les autorisations nécessaires pour l’utilisation d’outils spécifiques, comme le suivi de chantier par drone. Prévoir ainsi tout à l’avance offre la possibilité de sécuriser le lieu des travaux et de les débuter sur de bonnes bases.

A lire également : Drone dans le BTP : comment l’utiliser sur les chantiers ?

#4. Établir des plannings précis

Le planning de chantier est un document essentiel pour planifier le déroulement des travaux, que ce soit pour la livraison de matériel, les missions journalières de chacun ou encore l’intervention des sous-traitants.

Pour réussir son suivi de chantier, il faut organiser au mieux ses plannings pour ne pas s’emmêler les pinceaux et coordonner au mieux chaque étape. Si vous faites livrer du matériel avant l’intervention des artisans nécessaires, vous perdez du temps et vous risquez de prendre du retard sur la livraison du chantier !

Alors certes, créer un planning de travaux prend beaucoup de temps au début, mais c’est très avantageux sur le long terme.

#5. Utiliser un logiciel de suivi de chantier

Pour faciliter la création de vos plannings, n’hésitez pas à utiliser un logiciel de suivi de chantier. C’est un outil essentiel pour suivre l’avancée des travaux et de vos projets. La plupart des artisans font leur suivi de chantier sur Excel, mais les fonctionnalités restent limitées et le document s’avère rarement très lisible.

De même pour le format crayon et papier, qui se révèle obsolète et facile à perdre. Grâce à un logiciel de suivi et de planification de chantier, vous gagnez un temps considérable tout en stockant tous les documents sur une seule et même plateforme. Aucun risque de les perdre !

De plus, vous simplifiez votre gestion de chantier avec un suivi en temps réel de l’avancement des travaux et une anticipation efficace de toutes vos opérations de chantier. Beaucoup de logiciels peuvent s’utiliser en mobilité, sur une tablette ou un smartphone.

#6. Dialoguer et planifier des réunions

Sixième étape indispensable, celle de la réunion de chantier. Elle permet d’alimenter au fur et à mesure les documents de gestion de projet avec des informations pertinentes.

Tous les corps de métier de la maîtrise d’œuvre peuvent se rencontrer pour discuter des difficultés observées et trouver rapidement des solutions.

Durant les réunions de suivi de chantier, il est possible de réunir le conducteur de travaux, le chef de chantier, les sous-traitants et les clients. Ainsi, chacun peut savoir où en sont exactement les travaux.

A lire également : 7 conseils pour réussir vos réunions de chantier

#7. Visiter régulièrement le lieu des travaux

Après une réunion de chantier succède souvent la visite de chantier. Tout ce qui fut évoqué durant la réunion peut être constaté visuellement. C’est un moment clé dans le secteur du bâtiment, puisque les erreurs peuvent être repérées et/ou anticipées pour éviter les malfaçons.

Pour le suivi de chantier, cette visite permet également de faire un point sur les machines présentes et le respect des mesures de sécurité. C’est après cette phase, on peut enfin rédiger le compte-rendu de chantier pour synthétiser toutes les informations.

Vous avez également l’opportunité de prendre des photos avant/après pour documenter votre suivi, les envoyer au maître d’ouvrage et/ou vous assurer en cas de problèmes avec un sous-traitant.

A lire également : Pourquoi faire des photos du chantier ? 9 avantages

#8. Faire un compte-rendu de chantier

Techniquement, le compte-rendu d’un suivi de chantier n’est pas un document contractuel. Mais s’il reste informatif, c’est une pièce importante pour tous les acteurs du projet de construction. Chacun peut en apprendre davantage sur l’avancée des travaux, ses forces et ses faiblesses actuelles.

Un compte-rendu bien rédigé permet de gagner du temps tout en évitant les malfaçons. À chaque préparation de réunion de chantier, le compte-rendu précédent peut être relu pour discuter des points à améliorer.

C’est pour cette raison qu’il faut que le document soit le plus complet et le plus clair possible. N’hésitez pas à y ajouter des photos du chantier, des plans et des dessins pour illustrer vos propos !


Le suivi de chantier doit être pris très au sérieux, car la réussite des travaux en dépend entièrement. Il faut donc faire preuve d’organisation, de rigueur et de communication pour assurer un bon suivi de projet. De nombreux outils et logiciels existant pour faciliter la vie des artisans comme les logiciels permettant d’automatiser les plannings de suivi de chantier et de centraliser toutes ses données. Un atout de taille pour les entreprises du BTP !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel