Le 24 juillet 2022
Article mis à jour le 21 septembre 2023
Création d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

Comment faire un business plan pour son entreprise BTP ?

Le business plan… un mot qui peut faire peur, et qui pourtant permet de vraiment construire, structurer et valider un projet de création ou de reprise d’entreprise. Cette démarche est clé pour tout entrepreneur, et le secteur du bâtiment ne fait pas exception ! Pour un futur artisan du BTP, le business plan va composer d’une étude économique, stratégique et financière du projet pour évaluer sa viabilité et sa rentabilité. C’est également une manière d’organiser son projet en tenant compte de tous les facteurs clés liés à la réussite d’une entreprise. Découvrez donc notre guide complet pour créer et présenter un business plan d’entreprise BTP en bonne et due forme !

L’importance du business plan pour synthétiser son projet de création d’entreprise BTP

Commençons par la définition du business plan d’une entreprise de BTP : il s’agit d’un document qui présente de manière complète et quasi exhaustive votre projet de création ou de reprise d’une entreprise de bâtiment. Que vous vouliez devenir menuisier, charpentier, maçon ou carreleur, c’est une étape indispensable. 

Elle vous permet de vous poser toutes les bonnes questions et de faire mûrir votre projet. Le business plan est bénéfique et enrichissant pour tout futur artisan du bâtiment, mais il permet aussi de prouver à des tiers que votre projet est cohérent et réalisable. C’est un outil qui permet à la fois de piloter son projet dans des conditions optimales et de communiquer facilement avec de futurs partenaires (investisseurs, associés, banquiers, etc.).

De quoi est composé le business plan d’une entreprise BTP ?

Un business plan doit comporter un certain nombre de documents :

  • L’executive summary : ce document synthétise votre business plan et présente tous les points clés de votre projet. Le lecteur peut ainsi le comprendre en quelques pages (marché, clientèle ciblée, offre, positionnement, avantages concurrentiels, objectifs, rentabilité, etc.).
  • L’étude économique : il s’agit d’une présentation du montage complet de votre projet. Il justifie sa cohérence par rapport à l’étude du marché, la stratégie marketing et commerciale, l’équipe choisie, etc.
  • L’étude financière : cette étude traduit financièrement (sur une période souvent de trois ans) votre projet de création ou de reprise d’entreprise avec le bilan, le compte de résultat, le plan de financement et le budget de trésorerie.

Comment faire un business plan pour créer une entreprise dans le BTP ?

1. Définir son projet

Première étape pour monter un business plan de création d’entreprise : vous devez définir avec précision le projet concerné. Vous pouvez pour cela utiliser la méthode du QQOQCP, qui permet de se poser les bonnes questions et de définir clairement la raison d’être d’un projet. Structurez vos idées en éclaircissant les points suivantes :

  • Qui : décrivez-vous en tant que porteur de projet, vos expériences, vos qualifications et vos compétences.
  • Quoi : expliquez le contexte et l’histoire du projet, ce qui vous y a amené et les détails.
  • : expliquez pourquoi vous avez sélectionné un lieu géographique donné ou pourquoi vous avez privilégié le digital.
  • Quand : s’agit-il d’un projet ponctuel ou d’une réalisation sur le long terme ? Quand lancerez-vous votre entreprise ? 
  • Comment : présentez l’ensemble des moyens et outils à votre disposition pour réaliser votre projet (moyens techniques, communicationnels ou partenariats).
  • Combien : référencez vos contacts et votre réseau susceptibles de vous prodiguer des conseils, du matériel ou de l’argent.
  • Pourquoi : votre motivation, ce qui vous tient à cœur. Vous pouvez aussi décrire les problématiques et enjeux globaux auxquels vous tentez de répondre avec votre entreprise, par exemple participer à la transition énergétique française en devenant artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

A lire également : Comment faire un bilan personnel et professionnel ? Création d’entreprise

2. Présenter son idée (Story-telling)

La création d’entreprise BTP n’implique pas seulement des compétences et un savoir-faire opérationnel et technique : vous devez aussi apprendre à pitcher votre projet devant les autres pour attirer du soutien ou des fonds. 

Le story-telling est un terme anglophone qui représente simplement l’histoire derrière votre entreprise : racontez votre projet comme un récit ! Ne vous cantonnez pas à un enchaînement d’actions et de réflexions logiques, mais apportez une réelle dimension humaine et personnelle

Non seulement cela vous aidera à clarifier votre projet et à le challenger, mais vous aurez également plus de facilité à le pitcher par la suite à toute autre personne impliquée dans l’entreprise (potentiels partenaires, associés, investisseurs, etc.)

3. Recruter le management et les personnes clés 

Le business plan d’une entreprise de BTP doit également contenir un organigramme de l’entreprise, avec le rôle joué par ses personnes clés si vous travaillez avec des associés ou des employés. En effet, ouvrir une entreprise de bâtiment ne s’improvise pas et il faut souvent recruter des ouvriers pour décrocher et mener à bien des chantiers. 

Vous devrez probablement vous entourer d’un expert-comptable pour déléguer certaines tâches administratives (comptabilité, paye, TVA, etc.) ou bien embaucher du personnel qualifié pour vous accompagner sur les travaux. Il vous faudra également travailler avec des personnes de confiance, puisqu’un chef d’entreprise n’est pas toujours en mesure de se rendre en permanence sur les chantiers !

4. Définir son modèle économique

Une stratégie commerciale dépend entièrement d’un business model : il s’agit de la manière dont vous allez faire du chiffre d’affaires. Au cœur de l’entreprise, cette variable s’assure que vous proposez une offre qui s’accorde aux besoins de votre clientèle. Pour ce faire, vous pouvez vous inspirer du business model Canvas qui intègre 9 facteurs clés dans un business modèle : 

  • les partenaires clés (besoin humain) ;
  • les ressources clés (besoin matériel et intellectuel, comme un local, un véhicule utilitaire, des équipements, des assurances, etc.) ;
  • les activités clés ;
  • la structure des coûts ;
  • les propositions de valeurs de votre service (votre valeur ajoutée) ;
  • la relation client ;
  • les canaux de communication et de distribution ;
  • les flux de revenus ;
  • et la clientèle ciblée.

Ce business model vous permet d’élaborer, de vérifier et de présenter votre modèle économique. Prenons l’exemple d’un peintre en bâtiment : c’est un métier de proximité qui ne peut être dématérialisé et dont les charges sont prévisibles pour la majorité. 

Il y a peu de risques de concurrence internationale, mais c’est un métier qui nécessite de la main-d’œuvre et qui oblige donc à recruter. De plus, il faut une organisation des plannings infaillibles puisque la main d’œuvre non occupée représente une charge importante. Il existe un risque de vol des stocks et une incertitude vis-à-vis des conditions météorologiques.

5. Se baser sur son étude de marché

Une étude de marché consiste comme son nom l’indique à analyser votre marché, c’est-à-dire votre clientèle cible sur une zone géographique donnée. Cette étape est essentielle à votre business plan d’entreprise de BTP puisqu’elle vous permet d’une part de connaître tous les acteurs qui vont intervenir dans votre projet (fournisseurs, concurrents, prescripteurs).

L’étude de marché permet également de comprendre le fonctionnement de ce même marché (réglementation, comportement des consommateurs, etc.) et de créer et concevoir une offre qui répondra parfaitement aux attentes de votre cible.

6. Établir un plan marketing 

Définir votre stratégie de communication est également crucial dans le business plan d’une entreprise de BTP. En effet, il ne suffit pas de proposer des services : vous devez également faire connaître votre offre autour de vous pour attirer des clients et décrocher des contrats ! 

Site vitrine, cartes de visite, flyers, marquage publicitaire, Google Ads : il existe de nombreux leviers qui vous permettent de démarcher directement ou indirectement des prospects. Privilégiez des canaux pertinents en vous basant sur votre étude de marché : où se situe votre cible et comment capter son attention ? 

7. Réaliser un prévisionnel

Cette dernière étude permet d’attester de la viabilité financière de votre projet d’entreprise. Elle doit au moins de constituer d’un bilan, d’un compte de résultat, d’un plan de financement et d’un budget de trésorerie. 

Il est également possible d’estimer son besoin en fonds de roulement (BFR), sa capacité d’autofinancement, etc. C’est ce qui vous permet de déterminer si vous avez besoin de fonds extérieurs ou non. Voici comment procéder :

  • Le bilan prévisionnel : il représente la situation patrimoniale de votre future entreprise à un instant T (la date de clôture de l’exercice). 
  • Le compte de résultat prévisionnel : il précise la formation du chiffre d’affaires prévisionnel sur la durée des prévisions. Il reprend l’ensemble des produits et des charges budgétisés sur une période donnée.
  • Le plan de financement prévisionnel : ce tableau présente les besoins financiers de votre entreprise à ses débuts, puis les estime sur plusieurs exercices. Il détaille également les ressources financières affectées en contrepartie pour équilibrer avec cohérence les besoins et les ressources.
  • Le budget de trésorerie : cette projection mensuelle précise toutes les entrées et les sorties d’argent sur la période des prévisions. Il faut mentionner tous les encaissements et décaissements prévus pour déterminer le solde théorique de la trésorerie de l’entreprise. 

A lire également : Comment calculer le chiffre d’affaires et établir un prévisionnel ?

Nos conseils pour réussir son business plan en BTP

Pour réussir le business plan d’une entreprise de BTP, voici quelques conseils supplémentaires :

  • Utiliser uniquement des données réalistes et justifiées : votre business plan doit être cohérent, ce qui signifie qu’il doit uniquement contenir des informations pertinentes et justifiées. Il est contre-productif de modifier certains paramètres pour les rendre plus attrayants, puisque votre business plan perdra alors toute crédibilité.
  • Se faire conseiller par un professionnel : vous pouvez parfaitement établir et finaliser votre business plan seul, mais un avis extérieur peut être utile pour valider votre étude financière et vous accompagner dans la mise en place du projet. 
  • Relire son business plan : n’hésitez pas à présenter votre document à des personnes de confiance pour collecter leurs remarques et affiner votre plan d’actions.

Pour un projet de reprise ou de création d’une entreprise BTP, impossible de passer à côté du business plan : cette démarche est cruciale pour vous et votre organisation, mais aussi pour obtenir le soutien d’organismes financiers ou d’investisseurs. Grâce à ce guide, vous savez à présent comment procéder étape par étape pour créer un business plan réaliste, ambitieux et cohérent !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Comment trouver des chantiers dans le bâtiment en 2024 ? 7 techniques

En tant qu’artisan du bâtiment ou dirigeant d’une entreprise dans le BTP, une de vos principales problématiques tourne autour du...

La facture proforma : qu’est ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’une facture proforma ? Ce document commercial ressemble à une facture classique, mais seulement pour la forme. En effet,...

Retraite avec Pro BTP | Indemnités et comment la demander en 2024

Les salariés du bâtiment et des travaux publics interviennent dans différents domaines. De la charpente à la menuiserie, leur savoir-faire...

Le PGC sur les chantiers de construction | Définition et rôle

Etes-vous familier avec le PGC ? En effet, les chantiers du bâtiment sont des lieux où les travailleurs sont particulièrement...

Quel est le délai de paiement d’une facture ? La réglementation à connaître

La mention du délai de paiement sur facture est obligatoire : elle permet au débiteur de payer en temps et...

Groupement d’artisans : quels avantages et inconvénients ?

Savez-vous ce qu’est un groupement d’artisans dans le BTP ? Solution efficace pour trouver des chantiers, c’est une coopérative d’artisans...