Le 7 novembre 2021
Article mis à jour le 13 septembre 2023
Matériel et équipements de chantier

Par L'équipe de rédaction

Drone dans le BTP : comment l’utiliser sur les chantiers ?

Depuis quelques années, la démocratisation de l’usage des drones dans le secteur du BTP révolutionne la manière dont les professionnels du bâtiment appréhendent et préparent un chantier. Ce nouvel outil inscrit s’inscrit dans une démarche de digitalisation du bâtiment, notamment grâce aux technologies BIM qui fonctionnent de pair avec le drone. Découvrons ensemble les avantages des travaux avec drone dans le BTP ainsi que 7 cas d’usage pour votre activité professionnelle !

Qu’est-ce qu’un drone ?

Un drone civil est défini par l’administration française comme « un aéronef qui circule sans personne à bord ». Vous avez probablement déjà vu circuler ces petits engins volants, souvent équipés d’une caméra et téléguidés depuis un poste de contrôle ou une manette.

Le pilotage de drone pour travaux consiste donc à utiliser ces appareils volants au service des tâches d’un professionnel du bâtiment. Attention cependant : tout le monde ne peut pas le piloter et il est parfois nécessaire de demander des autorisations avant de faire voler un drone dans un lieu.

Drone pour les chantiers du BTP : quels avantages ?

Les drones sont devenus des outils incontournables du secteur du bâtiment. L’utilisation d’un drone en BTP offre de nombreux avantages pour les professionnels :

  • Accéder à des lieux inaccessibles ou difficilement praticables : comment établir un devis pour une rénovation ou des travaux sur une partie du bâtiment qui vous est interdit ou qui se révèle inaccessible ? Grâce au drone, il est possible de visualiser en photo ou en vidéo les lieux à 360° pour établir un diagnostic précis. Survolez la toiture, repérez les immeubles voisins pour l’installation d’un échafaudage, etc.
  • Inspecter le chantier en temps réel : l’usage d’un drone en BTP est très utile pour constater l’avancée des travaux, notamment en automatisant les relevés de suivi des chantiers et des chefs de chantier.
  • Obtenir des données techniques précises : l’utilisation de cet aéronef civil permet également de réaliser de nombreuses mesures sur les chantiers avec une grande précision. Grâce ensuite à des outils d’acquisition des données et de logiciels de traitement, ces mesures peuvent être utilisées par les bureaux d’études.
  • Gagner du temps et un meilleur retour sur investissement : avec une optimisation du temps et une polyvalence dans la réalisation des mesures, il est possible d’effectuer tous les relevés en 10 minutes contre 2 ou 3 jours sans drone. Le gain de temps est non négligeable.
  • Sécuriser le travail sur les chantiers : un drone dans le bâtiment évite de mettre en danger des ouvriers pour effectuer des relevés sur des zones accidentées ou dangereuses. Cet outil permet également de lever des doutes dans certaines situations, comme lors de recherche de fuites ou d’une maintenance périodique.

A lire également : Pourquoi faire des photos du chantier ? 9 avantages

Les règles à connaître pour l’utilisation d’un drone dans le BTP

Formation

Même si l’utilisation d’un drone dans le BTP à titre professionnel est autorisée depuis 2012, tout le monde n’est pas habilité pour le piloter.

Une formation de télépilote est obligatoire depuis juillet 2008 pour faire voler un drone dans le cadre professionnel. Il est possible de passer un certificat d’aptitude pratique et théorique avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Cette formation remplace le certificat d’aptitude théorique d’ULM qui n’était pas suffisamment adapté aux métiers du drone.

Règlementation

Cependant, il convient de noter que la réglementation autour de l’usage du drone en BTP et dans le milieu professionnel en général est en train d‘évoluer : depuis le 1er juillet 2020, c’est la réglementation européenne qui entre en vigueur. Les exigences en termes de formations sont donc plus élevées.

L’ouverture des frontières pour l’exercice du métier de pilote de drone et les changements légaux pourraient rendre obligatoire le déploiement d’une formation continue avec une mise à niveau tous les 5 ans des télépilotes pour les détenteurs d’une certification (dont la validité était auparavant illimitée).

utilisation drone bâtiment

Comment utiliser un drone sur les chantiers du bâtiment ?

Suivi de volumes de carrières

Tout d’abord, le drone a sa place dans des zones de travaux différentes comme les carrières. Les allers-retours du drone aident au quadrillage du terrain et à la prise de vie aérienne à intervalles prédéfinis.

Un logiciel de photogrammétrie se charge alors d’assembler les images récupérées et de reconstituer le terrain en 3 dimensions. Il devient possible de générer des modèles numériques du lieu, mais aussi de calculer les volumes et les stocks de matériaux présents.

Un drone dans le bâtiment peut voler en basse altitude pour générer des images extrêmement précises et définies. C’est une procédure bien moins chère et beaucoup plus rapide que de mesurer le sol par tachéomètre.

Il suffit de planifier les missions de vol du drone grâce à une station de contrôle, puis de le laisser voler en toute autonomie.

Le drone pour le suivi de chantier BTP

Le drone professionnel dans le bâtiment représente un outil idéal pour suivre son chantier. Son utilisation est rapide et économique, avec un rendu plus précis que les photos aériennes traditionnellement utilisées.

Équipé d’un GPS, le drone en BTP permet de prendre des photos depuis le même point de vue à plusieurs semaines d’intervalle pour constater l’avancée des travaux. Le tout en haute définition et avec des prises de vue rapprochées !

Grâce à toutes les photos prises et au GPS, il devient possible de les géoréférencer avec précision et de réaliser des mesures en deux clics. De nombreuses applications mobiles ou Internet existent pour contrôler son drone à distance.

Diagnostics énergétiques

Le drone en BTP répond à un enjeu actuel majeur, qui consiste à réaliser le diagnostic et les relevés métriques des chantiers. Se rendre sur la toiture d’un immeuble de 12 étages est complexe et chronophage : il faut prendre des dizaines de rendez-vous avec le syndicat ou les gardiens d’immeuble avant de pouvoir y accéder.

L’utilisation d’un drone civil résout ce problème : il devient possible de réaliser des diagnostics ravalement de façade et étanchéité. Certains drones sont aussi équipés pour la photographie infrarouge. Avec des relevés thermographiques, les professionnels du bâtiment sont en mesure de repérer très précisément les lieux de déperdition d’énergie sur une construction.

Le gain de temps est considérable (près de 80 % plus rapide !) et il n’est plus nécessaire d’immobiliser le maître d’ouvrage pendant des heures, ni de perdre son temps à monter une caméra haute définition tout en haut du bâtiment.

Inspection de pylône haute tension et de bâtiment

L’inspection traditionnelle de pylône haute tension se réalise avec un hélicoptère. Mais l’avantage du drone en BTP, c’est que cet outil permet de s’approcher très près du pylône.

Même s’il n’est pas aussi autonome qu’un hélicoptère de grande taille, le drone offre plus de flexibilité pour une inspection détaillée à un moindre coût. Il est possible de réduire par 5 le temps nécessaire à l’inspection et par 3 le budget alloué, le tout pour la même qualité de travail effectuée !

Intégration et modélisation 3D

Un architecte peut aussi tout à fait recourir à un drone du bâtiment au début du projet de construction. Grâce aux vues aériennes, à la photogrammétrie et aux données récoltées, il peut ainsi les intégrer dans une modélisation 3D.

Une fois les plans créés, il peut également réaliser des photos et des vidéos du bâtiment finalisé. Le drone est un outil indispensable pour appuyer cette transition numérique et démocratiser l’utilisation de maquettes virtuelles.

Cette innovation se met au service du BIM pour optimiser la gestion des travaux. Avec un drone, il suffit d’un vol de quelques minutes seulement pour obtenir toutes les données nécessaires à l’intégration 3D sur ordinateur, avec une précision supérieure au millimètre. 

A lire également : Les 10 meilleurs logiciels BIM, gratuits et payants en 2021

Cartographie par orthophotographie

L’orthophotographie par drone consiste à créer des plans géo-référencés d’une zone avec une haute précision.

C’est une fonction nécessaire pour les municipalités et les travaux publics, puisqu’elle permet une plus grande minutie qu’un plan traditionnel, avec une reconnaissance du terrain plus fiable.

Le drone en BTP facilite l’identification d’objets ou éléments qui ne figurent pas sur les cartes afin de mieux planifier les travaux et d’anticiper les potentiels obstacles.

Nettoyage avec un drone dans le BTP

Parmi les toutes dernières nouveautés, on retrouve les drones de BTP dédiés au nettoyage des toitures et façades. Ce sont des aéronefs conçus spécialement pour pulvériser une solution de démoussage sur les endroits à nettoyer, avec des jets précis et ponctuels sur une surface de 2,5 m.

Ces drones disposent également d’une caméra pour faciliter le pilotage, avec une autonomie située entre 15 à 20 minutes, ce qui permet de traiter et nettoyer une zone de près de 150m2. 


Le drone en BTP se démarque donc par sa praticité et son faible coût lorsque l’on regarde le retour sur investissement : il peut voler à basse altitude, se déployer rapidement, se positionner sur un point précis grâce à son GPS intégré, prendre des photos en HD, accéder à des endroits contaminés, etc. C’est un outil qui se révèle très utile dans le bâtiment et qui pourrait bien représenter le futur du métier !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit

Maçon : Salaire et formation en 2024 – Fiche métier

Vous souhaitez devenir maçon, ou du moins ce corps de métier du BTP vous intéresse ? Vous êtes au bon...

Obat lance son partenariat avec le distributeur de produits du bâtiment en ligne Warmango

Toute l’équipe d’Obat est heureuse de vous annoncer le lancement de notre partenariat avec Warmango.fr, la plateforme en ligne de...

PPSPS de chantier : tout savoir sur le plan de prévention

Vous êtes à la recherche d’informations sur le PPSPS, le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé...

Pourquoi et comment digitaliser ses contrats de gaz et d’électricité ?

Aujourd’hui, les nouvelles technologies offrent la possibilité aux nombreux ménages français de faciliter leurs démarches administratives : souscription, recherche d’informations,...

7 conseils pour réussir vos réunions de chantier

Réussir vos réunions de chantier est crucial pour le bon déroulé des travaux. En effet, elles aident à mettre en...

Formation CACES R 489, ex-R 389 : quels prix et avantages ?

Travailler sur un chantier implique l’utilisation d’engins imposants, et parfois dangereux. Pour la sécurité de tous, la CNAM a donc...