Chef de chantier : salaire et formation en 2021 – Fiche métier

Par Flo - Les métiers - 8 décembre 2020

Tous les chantiers de construction ont besoin d’être encadrés pour se dérouler comme il se doit. Cet encadrement, c’est le chef de chantier qui va l’assurer. Il gère la totalité ou une partie d’un chantier de construction et supervise les équipes. À la différence du conducteur de travaux, le chef de chantier BTP est souvent responsable d’un seul chantier, mais ses tâches et missions n’en restent pas moins vastes et importantes

Vous souhaitez savoir comment devenir chef de chantier ? Quel est le salaire moyen de cette profession ? Quelle formation entreprendre ? Réponses dans cette fiche métier du chef de chantier

Le métier de chef de chantier 

Le rôle d’un chef de chantier 

Les missions du chef de chantier sont très vastes. En fonction de la taille du chantier, il est amené à gérer une partie ou la totalité des travaux.

Analyse et planning

Tout d’abord, pour pouvoir débuter, les travaux nécessitent une étude précise des plans. C’est donc le chef de chantier qui va effectuer cette tâche. Il va analyser les plans ainsi que le dossier technique du chantier avant que ce dernier ne commence. Pour cela, il va se réunir avec le conducteur de travaux et les ingénieurs d’études, afin de prévoir ensemble les besoins matériels, le personnel nécessaire et déterminer les méthodes d’exécution. C’est également le chef de chantier BTP qui va assurer la supervision de l’installation du chantier, ainsi que la livraison et la réception des machines, engins et matériaux divers. 

Coordination sur le terrain

Suite à cette première phase d’analyse, les travaux vont donc pouvoir débuter. Le chef de chantier va devenir un véritable meneur d’hommes. Il va également épauler son supérieur hiérarchique (le conducteur de travaux) dans l’inspection des approvisionnements et la gestion des équipes. C’est pourquoi il attribue à chaque collaborateur, ou chaque équipe, des tâches bien précises à effectuer. En fonction des plans, il va orchestrer et coordonner les différentes missions entre les différents corps de travail. 

Supervision des travaux

Constamment présent et actif sur le chantier, le chef de chantier organise le travail méthodiquement. Son rôle va également consister en la supervision des travaux effectués : il vérifie la bonne exécution ainsi que la conformité des travaux en fonction de la demande du client. Sans oublier qu’il est aussi responsable des délais d’exécution

À lire : comment faire un plan de charge pour votre chantier ?

Sécurité de l’équipe

Enfin, le chef de chantier BTP doit également veiller à la sécurité de ses équipes sur le terrain. En effet, les règles de sécurité doivent être scrupuleusement respectées, il en va de sa responsabilité. Il en est de même pour l’état des machines. Il doit veiller à leur bon fonctionnement. Pour finir, en fin de chantier, le chef de chantier bâtiment procède à la réception des travaux et s’assure de la propreté du chantier. 

Tâches administratives

Mais les missions du chef de chantier ne s’arrêtent pas sur le terrain, puisque ce dernier a également une partie administrative à recouvrir. En effet, il est en charge du budget alloué aux travaux et doit veiller à son strict respect. Le chef de chantier TP doit également réaliser la validation des commandes, des approvisionnements et des factures. Il doit rendre des comptes régulièrement à ses supérieurs hiérarchiques à l’aide de comptes rendus et du carnet de bord du chantier. Enfin, il est également en charge des salaires, des primes, de la gestion des horaires du personnel et du recrutement, sans oublier les réunions qu’il est tenu de gérer et d’animer.

Qualités et compétences requises pour devenir chef de chantier 

  • Sens du relationnel : en tant que meneur et manager, le chef de chantier BTP doit avoir un certain charisme pour se faire respecter aisément par ses équipes. Un sens aigu du relationnel lui permettra de gérer les collaborateurs et favoriser la cohésion des équipes. Cette qualité peut également lui être utile pour ses échanges avec les fournisseurs et les sous-traitants, mais également avec les clients lorsque le chantier est plus petit. 
  • Leadership et organisation : véritable gestionnaire, le chef de chantier peut être amené à rationaliser la productivité des travailleurs, en fonction des budgets parfois serrés et des effectifs souvent en baisse. Il doit donc être méthodique et faire preuve d’une grande intelligence pratique pour prendre en compte tous ces éléments dans la répartition du travail et la réalisation du chantier.
  • Capacités d’analyse et de prise décisionnelle : une bonne appréciation des conditions de réalisation est essentielle pour prévoir les besoins opérationnels en hommes et en matériel. C’est pourquoi il doit être réfléchi et ingénieux dans sa recherche de solutions. 
  • Connaissances techniques : le chef de chantier BTP doit avoir de solides connaissances techniques, étendues à tous les secteurs de la construction. Elles lui sont indispensables pour garantir la qualité des travaux. Il doit connaître la résistance des matériaux et des structures, savoir lire un plan, faire une étude de prix et connaître parfaitement la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité. Quelques notions de droit du travail sont également appréciées. 
  • Résistance physique : en tant qu’homme de terrain, un chef de chantier dans le bâtiment s’assoit rarement et travaille essentiellement en extérieur. 

Avantages et inconvénients du métier

Comme chaque profession, le métier de chef de chantier bâtiment comporte des avantages et des inconvénients.

Avantages

Il s’agit tout d’abord d’un métier qualifié très recherché par les entreprises de bâtiment, un point non négligeable pour la recherche de travail à l’issue des études. C’est également un métier prenant et varié, qui permet d’effectuer quotidiennement des missions très vastes et valorisantes. Il convient ainsi parfaitement aux personnes en recherche de responsabilités. C’est également une profession qui offre une vision globale d’un ouvrage de construction : le chef de chantier BTP ne connaît pas la monotonie

Inconvénients

En revanche, il faut savoir que ce manager travaille la plupart du temps en extérieur, en plein air. C’est donc un métier qui nécessite une bonne forme physique et une bonne résistance au stress. Très mobile, il est souvent amené à se déplacer pour faire des visites sur les différents chantiers et à effectuer des heures supplémentaires. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des imprévus, qui nécessitent une modification de son rythme de travail, comme les intempéries ou des délais particuliers à respecter. En fin de chantier, il arrive souvent que ce professionnel ne compte plus ses heures ! 

chef de chantier formation

Quelle formation pour devenir chef de chantier ? 

Niveau BAC +2

Plusieurs formations de chef de chantier sont envisageables. Tout d’abord, il est conseillé de se diriger vers un Bac Scientifique (S) ou un Bac STI (Sciences et Technologies Industrielles) mention génie civil.

La majorité des chefs de chantier sont détenteurs d’un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou d’un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie). C’est pourquoi après le bac, il est conseillé de poursuivre ses études et se diriger vers : 

  • le BTS travaux publics ; 
  • le BTS bâtiment ; 
  • le BTS études et économie de la construction ;
  • le DUT génie civil construction durable. 

À lire : Quelles sont les meilleures formations BTP en 2021 ?

Niveau Bac +3

Vous pouvez également poursuivre après le Bac +2 avec un diplôme d’ingénieur du bâtiment et des travaux publics. Pour cela, plusieurs voies s’offrent à vous :

  • Licence pro métiers du BTP : bâtiment et construction ;
  • Licence pro métiers du BTP : travaux publics ; 
  • Licence pro métiers du BTP : génie civil et construction ;
  • Licence génie civil management de projets de travaux parcours construction et réhabilitation durable de BIM ; 
  • Bachelor Travaux Publics. 

Enfin, il est même possible de poursuivre également et de viser le niveau Bac +5 avec le master génie civil. 

Rassurez-vous, il est tout de même possible d’envisager ce métier avec un bac professionnel. Il faudra cependant vous armer de patience et exercer durant quelques années en tant que chef d’équipe BTP ou assistant chef de chantier.

Si vous souhaitez privilégier cette voie, vous pouvez vous diriger vers un Bac Pro “technicien du bâtiment”, un Bac Pro “travaux publics” ou un Bac Pro “organisation et réalisation du gros œuvre. Il existe également le titre professionnel de « conducteur de travaux dans le bâtiment« . 

Salariés : quelle formation pour devenir chef de chantier ? 

Vous voulez devenir chef de chantier, mais vous n’avez pas les diplômes requis ? S’il n’existe pas de formation de chef de chantier à proprement dit, vous pouvez penser à la VAE (Validation des Acquis par l’Expérience).

Cette procédure vous permettra d’obtenir un diplôme grâce à votre expérience professionnelle. Pour cela, il vous faut justifier de 3 années d’expérience dans le domaine du bâtiment ou des travaux publics, et remplir un livret visant à certifier vos savoirs.

Sachez que la VAE est payante, mais des aides existent pour la financer, notamment grâce à votre Compte Personnel de Formation

Quel est le salaire d’un chef de chantier ? 

En début de carrière, le salaire moyen d’un chef de chantier varie entre 26 000 et 36 000 euros brut annuels. Cette rémunération varie en fonction de l’expérience et grimpe donc rapidement avec les années. Un débutant gagne donc en moyenne 2 000 euros brut mensuels, soit un salaire net de 1540 euros. 

À partir de trois années d’expérience, le salaire d’un chef de chantier augmente à environ 31 000 € brut à l’année. Au bout de 5 ans d’expérience, il gagnera 34 000 € brut annuels. Enfin, au-delà de 10 ans d’expérience, il pourra prétendre à un salaire de 38 000 € à l’année

Il faut savoir que le taux horaire du chef de chantier varie également en fonction de la région. Par exemple, en Île-de-France, son salaire est plus élevé que dans les Hauts de France, mais il ne faut pas oublier que le coût de la vie y est également beaucoup plus élevé.

salaire chef de chantier

Comment trouver un emploi de chef de chantier ? 

Aujourd’hui, les entreprises du BTP apprécient grandement les jeunes diplômés qualifiés, par exemple les détenteurs d’un BTS ou d’un DUT. Il s’agit d’un métier à fortes compétences très recherché. 

Le chef de chantier bâtiment exerce souvent dans une entreprise de BTP, (construction, rénovation, aménagement, etc.) mais il peut également trouver un poste dans une agence d’architecture, dans des bureaux d’études techniques ou encore dans des entreprises plus spécifiques comme les chantiers navals ou encore les constructions maritimes.

Une fois le diplôme en poche, il ne faut pas hésiter à s’inspirer des différents modèles de CV chef de chantier présents en ligne ainsi que des exemples de lettres de motivation. Vous trouverez de nombreuses offres d’emploi chef de chantier BTP sur des sites tels que Indeed ou encore Pôle Emploi. 

En termes d’évolution, le chef de chantier gros œuvre devra gérer durant sa carrière des chantiers de taille et de technicité différentes. Une solide formation en gestion administrative pourra lui permettre d’exercer en tant que cadre technico-commercial au sein de grandes entreprises. 

Au bout de quelques années d’exercice, le chef de chantier TP peut devenir conducteur de travaux afin de gérer plusieurs chantiers à la fois, et ce n’est qu’en fin de carrière qu’il pourra accéder à des postes de directeur de travaux


Le chef de chantier est donc un métier pilier des professions du BTP. Riche en responsabilités, c’est une profession qui ouvre de larges opportunités d’évolution. Accessible avec de l’expérience après un Bac Pro, le métier de chef de chantier bâtiment attire notamment les jeunes diplômés en Bac +2 et Bac +3. C’est donc une voie à privilégier, si vous voulez bénéficier des nombreux débouchés existants au terme de vos études. 

Simplifiez votre gestion d'entreprise avec Obat