Le 26 juin 2022
Article mis à jour le 21 septembre 2023
Création d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

Comment faire un bilan personnel et professionnel ? Création d’entreprise

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le bilan de compétences n’est pas uniquement réservé aux salariés qui désirent évoluer ! C’est un outil qui se révèle aussi très utile pour les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise. Réaliser un bilan personnel et un bilan professionnel permet d’être au clair vis-à-vis de ses motivations, de ses besoins et des nouvelles exigences du rôle de chef d’entreprise. Alors, comment faire un bilan personnel et professionnel ? On vous explique tout dans cet article !

Pourquoi est-ce important ?

Le bilan personnel et professionnel est une étape essentielle à tout projet professionnel et surtout de création d’entreprise. En effet, les créateurs d’entreprise ont tendance à foncer tête baissée dans leur projet, sans prendre le temps de se poser quelques questions essentielles.

Pourtant, pour créer une entreprise pérenne, il faut être raccord avec ses motivations et ses valeurs. La réussite d’une entreprise ne dépend pas seulement de sa faisabilité économique et juridique : des éléments plus personnels entrent en jeu.

Pour un créateur d’entreprise, le bilan de compétences permet d’anticiper de potentiels déséquilibres, désillusions ou frustrations susceptibles de mettre en péril l’entreprise. Vous allez pouvoir prendre conscience de vos forces et de vos faiblesses, des menaces et des opportunités de votre secteur, mais aussi de vos besoins et motivations profondes.

A lire également : Reconversion professionnelle dans le bâtiment | Par quoi commencer ?

À qui s’adresse le bilan personnel et professionnel ?

Tout porteur de projet se doit de réaliser un bilan personnel et professionnel. Peu importe votre secteur d’activité ou le type de structure que vous désirez monter ! C’est ce qui vous permet de valider vos aptitudes et de vous lancer sereinement dans la création d’entreprise.

Vous pourrez identifier vos doutes et travailler dessus avant de démarrer votre projet de création et/ou de reprise d’entreprise. C’est une condition sine qua non à la réussite de vos objectifs professionnels. Ainsi, vous vous lancerez dans cette nouvelle aventure sur une base solide et en ayant conscience de tous les tenants et les aboutissants.

En quoi consiste un bilan personnel ?

Le bilan personnel est trop souvent négligé par les créateurs d’entreprise. Pourtant, c’est une démarche qui permet de faire les bons choix face à une situation de reconversion professionnelle.

Il s’agit d’une autoévaluation honnête qui permet de faire le point sur vos expériences, vos réalisations, vos valeurs, vos points forts, etc. Dans le cadre d’un bilan personnel et professionnel, c’est une étape assez introspective et informelle. Elle consiste simplement à réfléchir aux points suivants :

  • Vos motivations : quelles sont les raisons profondes de votre souhait de création d’entreprise et/ou de reconversion ?
  • Votre situation personnelle : sera-t-elle compatible avec votre projet d’ouvrir une société ?
  • Votre situation financière : vos ressources sont-elles suffisantes pour se lancer à son compte sereinement ?

Ainsi, le bilan personnel permet de faire le point par rapport à vos objectifs de vie. Cette phase vous permet de définir votre “pourquoi” et de vous assurer que vous avez pris en compte tous les changements et exigences qu’implique la gestion d’une entreprise sur sa vie personnelle.

Et si vous avez besoin de fonds, vous pouvez dès maintenant activer votre réseau et votre entourage pour impliquer les personnes qui peuvent vous aider.

Le bilan de situation professionnelle, qu’est-ce que c’est ?

S’assurer de l’adéquation de votre projet

Pour créer une entreprise, le bilan professionnel permet ensuite de mesurer l’adéquation entre vous et le projet. Quels sont vos compétences, votre savoir-faire et votre savoir-être ? En effet, vous devez être capable de créer et de gérer votre entreprise tout en vous positionnant comme le leader de ce projet.

L’entrepreneuriat apporte beaucoup de gratification et de liberté, mais c’est aussi un nouveau mode de fonctionnement que le bilan personnel et professionnel vous aide justement à identifier et à penser sérieusement : vous devrez penser rentabilité, faire face au stress, gérer une équipe, communiquer efficacement, connaître et appliquer la réglementation, etc.

Se poser les bonnes questions

Parmi les points à éclaircir et sur lesquels vous devez réfléchir, on retrouve :

  • Quels sont vos points forts et vos points faibles ? Avez-vous tendance à accepter facilement les prises de risques ou avez-vous besoin de sécurité ? Êtes-vous persévérant ? Êtes-vous capable de gérer le stress, d’être organisé et de travailler en toute autonomie ?
  • Aimez-vous travailler en équipe ou êtes-vous plutôt solitaire ? Vous aurez des personnes à manager, et c’est souvent un travail à part entière ! Si vous décidez de travailler seul, vous devrez probablement apprendre à déléguer certaines tâches auprès de prestataires externes.
  • Quels savoir-faire ? Forcément, vous devez être expérimenté et posséder une expertise approfondie du secteur dans lequel vous allez exercer.
  • Êtes-vous prêt à faire face aux exigences du secteur ? Dans le BTP par exemple, il faut être capable de travailler parfois loin de son domicile, sous des conditions météorologiques capricieuses et de faire des heures supplémentaires pour respecter ses engagements en termes de délai.
  • Êtes-vous prêt à endosser le rôle de chef d’entreprise ? Passer d’un statut de salarié à celui de chef d’entreprise implique de nouvelles responsabilités, une charge de travail plus élevée, moins de temps de loisir et une modification de votre mode de vie. Ce sont des bouleversements qu’il faut savoir gérer dans votre vie quotidienne et professionnelle !

A lire également : Comment créer une entreprise dans le bâtiment en 2022 ? (avec ou sans diplôme)

Faire son bilan personnel et professionnel : seul ou avec un organisme ?

Faire le bilan d’un projet professionnel soi-même

Il est tout à fait possible de faire un bilan personnel et professionnel soi-même, à condition que vous soyez suffisamment honnête dans vos réponses. C’est un travail que vous pouvez faire soit seul, soit en demandant l’avis de vos proches. Ces derniers vous donneront notamment un avis objectif sur de nombreux aspects de votre personnalité.

Le bilan de compétences auprès d’un organisme en 4 étapes

Vous pouvez choisir de réaliser un bilan de compétences entrepreneuriales auprès de Pôle emploi ou d’un organisme payant. Le processus se déroule généralement en 4 phases distinctes :

  1. Préliminaire : analyse de votre demande et de vos besoins, premier diagnostic sur vos compétences grâce à des entretiens individuels.
  2. Investigation : analyse de vos aptitudes, vos motivations et vos compétences entrepreneuriales.
  3. Conclusion : synthèse des résultats du travail d’investigation avec une liste des facteurs favorables et défavorables pour réussir votre projet de création d’entreprise. Obtention d’un plan d’action pour mettre en œuvre votre projet, avec de potentielles séances de coaching.
  4. Suivi : vérification de l’avancement de vos démarches et mise à jour du plan d’actions le cas échéant.

Prix moyen et financement possible

Si vous passez par un organisme extérieur, le coût approximatif d’un bilan personnel et professionnel est d’environ 1 500 €. Le budget dépend toutefois du nombre d’entretiens individuels et du prestataire choisi.

Sachez que vous pouvez financer votre bilan de compétences entrepreneuriales avec votre droit à la formation et votre compte CPF. De plus, pour les inscrits à Pôle emploi, il est possible d’accéder à une aide individuelle à la formation (AIF) si vous n’êtes éligible à aucun autre dispositif de financement existant. 


Le bilan personnel et professionnel permet donc de se lancer sur de bonnes bases, avec un projet bien ficelé et surtout une bonne connaissance des opportunités et des challenges qui vous attendent. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour vous épanouir dans la création d’entreprise et lancer un projet durable !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Puits canadien : avantages et inconvénients

Vous êtes un artisan du bâtiment ou un particulier en train de construire une maison, et vous songez à installer...

Aide financière à la création d’entreprise : 10 solutions en 2024

Vous désirez vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Pour financer votre projet, réunir un capital de départ et faire les bons...

Les 9 meilleurs aspirateurs de chantier en 2024 – Comparatif

Vous êtes à la recherche d’un nouvel aspirateur de chantier ? Aussi connu sous le nom d’aspirateur d’atelier, cet outil...

Quelles sont les meilleures formations BTP en 2024 ?

Envie de suivre une formation BTP et d’intégrer la grande famille des professionnels du bâtiment ? Représentant plus d’un million...

Comment devenir miroitier en 2024 ? Tout savoir sur ce métier

Le miroitier est un professionnel du verre spécialisé dans la découpe et l'installation du verre, conformément aux cadres spécifiés comme...

Qu’est-ce qu’un marché privé ? Définition du BTP

Dans le secteur du bâtiment, les marchés de travaux peuvent être de deux ordres : les marchés privés et les...