Compte rendu de chantier : Exemple et explications

Par Laurie - Gestion d'entreprise - 8 octobre 2020

Dans le bâtiment, et notamment pour la construction d’ouvrages assez conséquents, il est fortement recommandé à l’entreprise BTP prestataire d’effectuer un suivi de chantier rigoureux. Ce suivi doit notamment comprendre des visites de chantier régulières, afin d’analyser l’avancement des travaux et contrôler leur conformité technique. Cette visite donne lieu à une réunion de chantier entre les différents intervenants, entraînant elle-même la rédaction d’un document important : le compte rendu de chantier

Alors, pourquoi la visite de chantier est-elle importante et comment se déroule t-elle ? Comment rédiger un compte rendu de chantier ? Quelle est sa valeur juridique ? Et où trouver un exemple de compte rendu de visite de chantier ? Réponse ici !

La visite de chantier, une étape importante 

Lors d’un ouvrage de gros oeuvre ou second oeuvre s’étalant sur plusieurs semaines voire mois, faire un suivi de projet régulier est crucial. Il en va de la bonne organisation du chantier, mais aussi du respect des délais et de la conformité des travaux. Une des étapes de ce suivi est la visite de chantier. 

À quoi sert la visite de chantier ?

La visite du chantier est un excellent moyen de repérer les éventuelles difficultés et complications pouvant survenir à mesure de l’avancée de l’ouvrage. Celles-ci peuvent intervenir au niveau opérationnel, mais aussi financier et administratif.  

La réunion de chantier permet alors de régler ces problèmes rapidement, avant qu’ils ne soient trop complexes et coûteux à traiter. Cela évite ainsi que des malfaçons soient découvertes à la réception de l’ouvrage, entraînant l’émission de réserves.

Pour résumer, la visite de chantier a donc plusieurs objectifs principaux :

  • constater les difficultés et les imperfections au fur et à mesure
  • encourager la communication entre les différents prestataires
  • corriger les défauts et garantir la bonne conformité de l’ouvrage
  • éviter les erreurs et donc les désaccords/litiges à la livraison
  • assurer le respect du planning prévisionnel des travaux 

Qui participe à la réunion de chantier ?

En règle générale, c’est le maître d’oeuvre, autrement dit l’artisan ou l’entreprise de bâtiment en charge des travaux, qui organise la visite du chantier. Il arrive aussi parfois que ce soit le chef de chantier ou le coordinateur OPC (ordonnance, pilotage, coordination). 

Tous les prestataires intervenants sur l’ouvrage peuvent être convoqués à la réunion de chantier : architecte, sous-traitants, conducteur de travaux, promoteur, bureau d’étude, coordonnateur SPS…. Le maître d’ouvrage (le commanditaire des travaux) peut bien sûr participer s’il le souhaite, afin de connaître l’état du projet. 

Le plus souvent, la présence des différents intervenants et la fréquence des visites sont définis en amont dans le contrat. Si tel n’est pas le cas, c’est au maître d’oeuvre de s’organiser en fonction de ce qu’il juge ou non nécessaire. 

Outre les clauses incluses dans le contrat, la présence d’un prestataire est une obligation dans 2 cadres précis :

  • dans un marché privé, si le contrat réfère à la norme NF P 03-001 : cependant, l’absence du prestataire ne prévoit ici aucune pénalité 
  • dans un marché public, si le contrat réfère au CCAG Travaux : le prestataire absent encourt ici l’application de sanctions.
visite et réunion de chantier

Compte rendu de chantier : explications

Les visites et réunions de chantier jouent donc un rôle essentiel dans le suivi de l’avancement et de la progression des travaux. Ceux-ci débouchent ensuite sur la rédaction d’un procès-verbal de chantier, ou compte rendu de chantier

Définition d’un compte rendu de chantier 

Un suivi de chantier efficace doit comprendre des visites régulières, où les différents intervenants se concertent sur l’avancée des travaux. À l’issue de la réunion, il est d’usage de rédiger un document afin de retranscrire à l’écrit ce qui a été dit : c’est ce qu’on appelle un compte rendu de chantier. 

Ce rapport de chantier sert donc à documenter l’avancement de l’ouvrage et les éléments à revoir ou à modifier. Le maître d’oeuvre y consigne habituellement les différentes constatations relevées lors de la visite : ce qui n’a pas été fait, ce qui doit être amélioré, les défauts à réparer et s’il y a des travaux supplémentaires à prévoir.

L’objectif final étant de veiller à ce que l’ouvrage soit totalement conforme par rapport à ce qui a été annoncé dans le devis. C’est à l’organisateur de la réunion que revient le soin de rédiger le compte rendu de chantier

À lire : quelle est la valeur juridique d’un devis ?

Quelle est la valeur juridique d’un compte rendu de visite de chantier?

En réalité, le compte rendu de travaux n’a pas de valeur contractuelle ou légale. Son but est avant tout informatif, il a pour vocation de notifier les différents intervenants de l’état des travaux. 

Les notes, remarques et autres indications relevées ne lient donc les prestataires impliqués à aucune obligation qui ne soit pas déjà inscrite dans le contrat de construction originel. 

À savoir : le rapport de réunion de chantier peut dans certains cas devenir contractuel si une clause y est intégrée dans ce but précis. Celle-ci peut par exemple évoquer un éventuel délai de contestation, à la suite duquel le compte rendu devient contrat.  

Que doit contenir un compte rendu de visite de travaux ?

Bien que sa valeur légale soit très limitée dans la plupart des situations, le compte rendu de visite de chantier joue un rôle central. Il doit donc être rédigé avec soin, autant dans la forme que dans le contenu

Les éléments de base

Tout d’abord, voici les informations de base que l’on retrouve presque systématiquement sur un compte rendu de réunion de chantier :

  • Un numéro d’identification unique
  • Un titre décrivant brièvement l’objet du rapport
  • L’adresse du chantier et le nom du commanditaire du projet
  • La date et l’heure de la visite de chantier
  • La liste des participants convoqués avec leurs coordonnées, en indiquant les personnes présentes et les absents 
  • L’ordre du jour
  • Éventuellement, la date de la prochaine réunion

La partie détaillée

Ensuite, vient la partie la plus importante du compte rendu. Celle-ci doit rendre compte de tous les éléments de l’ouvrage nécessitant une action de la part d’un ou des intervenant(s) : manquement, défaut, non-conformité, amélioration…

Voici plusieurs points à garder à l’esprit lorsque vous rédigez le PV de chantier

  • Soyez à la fois clair et synthétique dans la description des problèmes et des malfaçons rencontrés afin de gagner en clarté. Si quelque chose peut être dit en 4 lignes au lieu de 10, c’est mieux. N’hésitez d’ailleurs pas à numéroter vos observations et à ajouter des titres et sous-titres pour faciliter la lecture.
  • Faites en sorte de diviser le compte rendu par lot ou marché, surtout s’il s’agit d’un chantier très important de construction ou de rénovation. Un procès verbal intelligemment structuré n’en sera que plus lisible et rapide à consulter pour les prestataires concernés. 
  • Pensez à bien assigner à chaque problème la personne qui va être responsable de sa résolution.
  • En option, vous pouvez tout à fait inclure en annexe du rapport des photos, des annotations ou pointeurs sur un plan et des dessins pour illustrer vos notes, mettre en évidence le problème relevé, ou au contraire pointer vers des solutions. 

Modèle de compte rendu de chantier

Vous planifiez bientôt une réunion de travaux et recherchez un exemple de compte rendu de chantier Excel, PDF ou Word à compléter ? Différents modèles sont disponibles sur internet afin de vous aider à formuler ce précieux document. 

Voici par exemple un modèle de compte rendu de chantier Word à télécharger. Très complet, n’hésitez pas à vous en inspirer pour rédiger le vôtre. 

exemple de compte rendu de chantier

De nos jours, certains logiciels de gestion spécialisés dans le BTP vous permettent de créer des compte rendu de travaux dématérialisés, directement dans l’application. Cette dernière édite automatiquement le rapport et l’envoi à vos collaborateurs ou génère un PDF à imprimer.


Sur les chantiers de construction, la responsabilité de la bonne exécution des travaux incombe à l’entrepreneur BTP. C’est à vous d’effectuer un suivi des travaux strict et efficace, notamment par la mise en place de visites et réunions de chantier à intervalles réguliers. Ceux-ci permettront de déceler les problèmes et malfaçons éventuels et de les corriger à temps.

En outre, ces rendez-vous aident à instaurer une bonne communication et coordination entre les différents intervenants. N’oubliez pas de consigner tous les éléments rapportés dans un compte rendu de chantier détaillé. Bien que celui-ci ne fasse office que de constat et n’ait pas de valeur juridique, il est indispensable pour garder une trace écrite des informations importantes. 

Simplifiez votre gestion d'entreprise avec Obat