Qualifelec : Avantages et obtention de la qualification

Par Laurie - Labels et certifications - 21 mai 2020

Vous êtes artisan électricien ou vous possédez une entreprise dans ce domaine, et vous envisagez de demander une qualification Qualifelec ? Reconnu par l’État, ce label professionnel valorise votre savoir-faire et vous apporte une belle visibilité sur le marché de l’installation électrique et énergétique. Muni de ce précieux sésame, vous vous démarquez plus facilement face à vos concurrents et remportez davantage de chantiers.

Quels sont donc les avantages de la certification Qualifelec ? Quelles sont les démarches pour monter son dossier ? Et combien coûte l’obtention du label en terme de tarifs ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour devenir électricien Qualifelec !

La qualification Qualifelec : qu’est-ce que c’est ?

Qualifelec est une association professionnelle et technique de qualification des entreprises du génie électrique et énergétique. Fondé en 1955 selon la loi de 1901, l’organisme délivre aux professionnels qui en font la demande des certifications attestant de leurs compétences.

La mission de Qualifelec est donc double : d’un côté, il sert à valoriser le savoir-faire des entreprises d’électricité et, d’en quelque sorte, valider leur expertise. De l’autre, il permet aux particuliers et à la maîtrise d’ouvrage publique de repérer plus facilement les professionnels compétents sur le marché. 

À l’instar d’autres certifications professionnelles telles que Qualibat, Certibat ou encore Qualit’EnR, Qualifelec s’appuie sur des critères bien spécifiques pour attribuer ses mentions. 

Qui peut demander la certification Qualifelec ? 

La certification Qualifelec se destine aux professionnels exerçant dans le domaine de l’électricité et des travaux énergétiques. Ce secteur englobe des spécialités telles que l’installation de pompe à chaleur, de panneaux solaires photovoltaïques ou encore de système de ventilation. 

À savoir que le label concerne aussi bien les électriciens indépendants que les TPE, PME et grandes entreprises du secteur. Si tel est votre cas, alors vous êtes éligible à une qualification Qualifelec.

Les différentes qualifications Qualifelec

Qualifelec propose non pas une seule, mais plusieurs qualifications, classées en fonction du secteur d’activité de votre entreprise. Notez que si votre société exerce dans différents domaines, il vous faudra demander une certification pour chaque branche. 

Les qualifications principales 

Les labels se divisent en différents pôles suivant le (ou les) corps de métier dans lequel (ou lesquels) vous exercez :

À savoir : à chaque domaine d’activité est attribué un certain nombre de mentions, suivant la spécialisation métier souhaitée.

Par exemple, “fibre optique” et “maintenance” pour la qualification de Courants Faibles Logement, Commerce et Petit tertiaire. 

La mention Qualifelec RGE 

La plupart des domaines de travaux sont éligibles à la qualification RGE Qualifelec. Pour rappel, le certificat RGE est un label délivré aux entreprises du bâtiment réalisant des travaux d’efficacité énergétique, ici touchant au secteur électrique. 

Pour obtenir une mention Qualifelec RGE, vous devez : 

  • satisfaire les exigences techniques inhérentes à la formation RGE ;
  • fournir 2 références de chantier de rénovation énergétique dans le domaine souhaité ;
  • réussir l’audit chantier (contrôle de qualité) effectué dans les 24 mois qui suivent la délivrance de la mention. 

La mention Qualifelec IRVE

Si vous êtes spécialisé dans l’installation de bornes IRVE, ou Infrastructure de Recharge de Véhicules Électriques, sachez que certaines qualifications donnent lieu à la mention Qualifelec IRVE. C’est le cas notamment pour “Branchements & Réseaux”, “Solaire Photovoltaïque” ou encore “Eclairage Public” .

Les démarches pour obtenir une mention Qualifelec IRVE sont similaires à celles pour le certificat RGE. Il faudra ainsi justifier de références chantiers et transmettre plusieurs pièces justificatives. 

Devenir électricien Qualifelec : les avantages 

En tant qu’artisan, vous avez tout intérêt à faire certifier votre entreprise (ou micro-entreprise) dans le bâtiment. En effet, malgré les coûts (relativement légers) que représente l’obtention d’un label, ce dernier n’a pratiquement que des avantages. 

→ Valoriser votre expertise

Pour les électriciens et les pros du génie électrique, la qualification Qualifelec est le meilleur moyen de mettre en valeur ses compétences professionnelles. Elle atteste d’un véritable savoir-faire technique et reconnaît votre maîtrise du métier dans lequel vous exercez. 

Vous aurez le droit d’apposer le logo Qualifelec sur tous vos documents administratifs ou supports promotionnels : devis, factures, site internet, carte de visite, flocage camion… En outre, si vous avez des employés, ceux-ci se sentiront valorisés dans leur travail. 

→ Décrocher de nouveaux contrats 

C’est également un signe de qualité aux yeux des prospects et donc un argument commercial très efficace pour trouver des chantiers. Qu’il s’agisse d’instances publiques ou de particuliers, vos clients potentiels ont besoin d’être rassuré sur vos compétences. 

Mettez-vous à la place d’un maître d’ouvrage souhaitant réaliser des travaux électriques dans un logement. À devis égal, si vous aviez le choix entre deux entreprises, l’une certifiée et l’autre non, laquelle choisiriez-vous ? Une qualification inspire confiance et vous place d’office sur un pied supérieur par rapport à des concurrents non certifiés. 

→ Gagner en visibilité 

Détenir le label vous aide également sur votre communication et notamment votre visibilité en ligne. Ainsi, dès sa validation, vous serez référencé sur l’annuaire du site officiel de l’association, accessible par des milliers de clients à la recherche d’artisans. 

Il met à leur disposition un moteur de recherche pour trouver des entreprises locales qualifiées suivant la localisation du chantier. Il y a également une fonction où les particuliers peuvent vérifier le statut de votre qualification en entrant votre numéro SIRET ou SIREN. 

→ Être plus crédible

Enfin, le label, reconnu par l’Etat, est un gage de confiance par les banques et les sociétés d’assurance. Ces établissements seront plus enclins à vous octroyer des prêts bancaires ou des rabais avantageux si vous pouvez prouver le sérieux de votre société. 

→ En résumé

Obtenir le label Qualifelec vous permet donc de :

  • Bénéficier d’une reconnaissance officielle de votre savoir-faire
  • Rassurer vos prospects sur la qualité de vos prestations
  • Devenir plus compétitif sur un marché très concurrentiel
  • Accroître votre visibilité grâce au référencement sur le site officiel
  • Montrer votre sérieux face aux banques et compagnies d’assurance

Comment monter son dossier Qualifelec ?

Si vous souhaitez obtenir la certification, il faut d’abord monter un dossier Qualifelec. Sachez que les démarches peuvent se faire en ligne ou par courrier. Dans tous les cas, le portail dédié aux entreprises et aux professionnels qui veulent rejoindre le label est devenir-qualifelec.fr

Voici la marche à suivre pour monter un dossier de candidature :

  1. Choisissez votre spécialité parmi la liste de domaines vue précédemment. Si vous avez de multiples activités, vous pouvez (et c’est même conseillé) demander plusieurs qualifications à la fois.  
  2. Commandez le dossier – deux solutions. Pour une demande en ligne, il suffit de créer un compte via le site internet. Pour recevoir le dossier par courrier, téléchargez en PDF le bon de commande de votre choix, imprimez-le et envoyez-le à l’adresse indiquée joint d’un chèque. 
  3. Remplissez le dossier – une fois votre dossier reçu (en ligne ou en papier), il faut alors le compléter. C’est la partie la plus minutieuse : listez en détail vos références, diplômes obtenus, pièces justificatifs de votre expertise, etc. Soyez le plus précis et rigoureux possible. 
  4. Envoyez le dossier complété, accompagné du règlement des frais. Les délais de traitement peuvent varier suivant la période de l’année. 

Si votre dossier est validé par le comité, alors vous recevrez par courrier votre certificat officiel de qualification. Celui-ci est valable pendant 4 ans et renouvelable à l’issu de ces quatre années.

Un contrôle et un suivi sont ensuite effectués chaque année de la part de l’organisme. 

Tarif de Qualifelec : combien coûte le label ?

En 2020, les frais de commande d’un dossier de qualification s’élèvent à 90.09€ HT. Notez que si vous commandez plusieurs dossiers en même temps, vous bénéficiez automatiquement de réductions : -25 % sur le 2ème dossier, – 50 % sur le 3ème et -75 % sur à partir du 4ème et des suivants. Si vous envisagez d’obtenir plusieurs certifications, il est donc plus avantageux d’en faire la demande en une seule fois. 

À ces frais de dossier, s’ajoutent les frais de qualification, qui diffèrent suivant la qualification choisie et d’autres critères comme la classification (classe 1, 2, 3…) et les options éventuelles. Vous pouvez consulter les différents tarifs sur la grille tarifaire. Le règlement de ces frais est étalé sur les 4 ans. Il est réparti comme ceci : 55 % du total la 1ère année et 15% pendant les 3 années qui suivent. 


Vous voilà maintenant incollable sur la qualification Qualifelec. Si vous êtes à la tête d’une entreprise de travaux en électricité, vous aurez sûrement compris qu’obtenir ce label est un atout précieux dans votre métier. Grâce à ce gage de qualité, vous gagnez à la fois en crédibilité, en visibilité et en reconnaissance. Les prospects ont davantage confiance en vos services, et vous signez plus de contrats. Si l’investissement financier peut certes être important, il est donc en général vite rentabilisé !

Pour vous lancer et commencer vos démarches, direction le site de Qualifelec

Simplifiez votre gestion d'entreprise avec Obat