Certification Qualibat : quel intérêt pour votre entreprise ?

Par Franck - Gestion d'entreprise - 9 mars 2019

Le bâtiment, comme dans beaucoup d’autres métiers, peut être un secteur très concurrentiel où il est parfois difficile de prouver sa valeur face à des clients potentiels. C’est pourquoi de nombreuses entreprises et artisans tentent aujourd’hui de se démarquer en mettant en avant leur savoir-faire grâce à la certification Qualibat. En tant que professionnel du bâtiment, vous vous demandez sûrement si cette certification justifie l’investissement de temps et de moyens nécessaire à son attribution. Qu’est-ce que la certification Qualibat, pourquoi est-elle intéressante pour votre entreprise et comment l’obtenir ? Retour sur les enjeux de cette qualification.

Qu’est-ce que la certification Qualibat ?

Qualibat est un organisme professionnel indépendant de certification et de qualification qui vise à valoriser l’expertise des entreprises et des artisans œuvrant dans le secteur du bâtiment. Pour être en mesure de démontrer la compétence et la fiabilité des professionnels de la construction, ce label s’appuie sur des critères d’excellence et de qualité : performance, rigueur, témoignage client, respect des délais et des normes en vigueur pour n’en citer que quelques-uns.

Pour obtenir un label Qualibat, les entreprises doivent se soumettre à une procédure d’évaluation très stricte et conforme aux spécificités techniques de chaque branche de métiers. Ces contrôles sont effectués par une commission de professionnels bénévoles ou indépendants, tous experts dans leur domaine. Une fois obtenue, une certification est valable pendant 4 ans et son renouvellement est sujet à révision. Qualibat couvre ainsi plusieurs types de certifications suivant le secteur d’activité et le degré de technicité de chacun.

La qualification professionnelle d’entreprise

Cette qualification vient attester de la compétence d’une société ou d’un artisan à exécuter des travaux dans une activité donnée. Son attribution dépend d’une étude approfondie sur l’entreprise et ses moyens, notamment en terme d’effectif, de matériel et de chiffre d’affaires.

La certification métier

La certification métier concerne les professionnels évoluant dans des secteurs d’activité très réglementés, pouvant présenter des risques environnementaux ou sécuritaires. L’artisan ou l’entreprise nécessite donc d’être soumis à une évaluation beaucoup plus exigeante : validation de nombreux critères techniques, documentation rigoureuse et audits réguliers.

La mention RGE

La mention RGE, signifiant “Reconnu Garant de l’Environnement”, a pour but d’accompagner financièrement les particuliers sur la voie de la transition énergétique. Grâce à la mention RGE, les professionnels du bâtiment qui proposent des installations en énergie renouvelable peuvent faire valoir leurs compétences dans ce domaine et ainsi permettre à leur clientèle de bénéficier de subventions de l’Etat pour financer leurs projets de rénovation.

Quels sont les avantages de la qualification Qualibat ?

Si vous vous questionnez toujours sur l’utilité de cette démarche, voici plusieurs raisons qui démontrent qu’acquérir une certification Qualibat pourrait avoir une influence positive sur la croissance de votre entreprise.

Un gage de qualité

De plus en plus répandue chez les acteurs du bâtiment, la certification Qualibat fait aujourd’hui l’objet d’une certaine notoriété dans le secteur. C’est donc un véritable argument commercial et un gage de qualité que vous pourrez mettre en avant lors de la prospection de nouveaux clients. Il est en effet important de les mettre en confiance et de les rassurer sur vos capacités matérielles, humaines et financières à réaliser la tâche qu’ils souhaitent vous confier.

La conquête de nouveaux marchés

Le label Qualibat vous aidera à conquérir de nouveaux marchés, notamment ceux du domaine public qui exigent de plus en plus souvent aux entreprises et aux artisans de posséder cette certification pour pouvoir répondre à leurs appels d’offres.

Un argument pour l’installation énergétique

Si vous proposez des prestations dans le domaine de l’énergie renouvelable, avoir une mention RGE permettra aux clients qui cherchent à réaliser des travaux de rénovation énergétique de bénéficier d’aides financières, ce qui peut être un argument de poids en votre faveur.

Une meilleure stabilité auprès des organismes de prêt

Le label prouvera votre sérieux face aux institutions financières et facilitera vos éventuelles demandes de crédits et de subventions pour financer un projet ou le développement d’une gamme de services. Vous pourrez également bénéficier de remises sur les primes d’assurance.

La valorisation de vos employés

Si vous employez un ou plusieurs salariés, réussir à obtenir une certification Qualibat sera très valorisant pour eux et leur travail. Avoir des employés qui se sentent appréciés et reconnus est une des clés pour garantir la pérennisation de votre société.

Une plus grande visibilité

Enfin, la visibilité de votre entreprise sera accrue puisque vous serez référencé sur le site internet Qualibat dans leur catalogue des professionnels.

Comment obtenir la certification Qualibat ?

Pour obtenir la certification Qualibat vous devez simplement suivre la procédure qui se déroule en 3 étapes :

  • Enregistrer votre demande en ligne
  • Constituer votre dossier de candidature
  • Présenter votre dossier devant une commission d’expert

Enregistrer sa demande en ligne

Lors de l’enregistrement de votre dossier, il vous faudra tout d’abord choisir la nomenclature correspondant à la certification que vous souhaitez obtenir. Si vous opérez dans plusieurs champs d’activité, concentrez-vous uniquement sur celle qui constitue votre cœur de métier. Il sera par la suite possible de demander des extensions pour couvrir vos activités annexes et secondaires. Soyez particulièrement rigoureux sur la sélection de votre spécialité car cette étape est cruciale. Au moindre doute, vous pouvez contacter l’équipe du site avant de procéder.

Constitution du dossier de candidature

Votre demande est enregistrée. À ce stade, un membre de l’équipe vous contactera pour vous demander de joindre une série de documents justifiant vos compétences. Soyez le plus précis possible dans la documentation que vous fournirez, c’est sur celle-ci que se baseront les professionnels du jury pour décider s’ils vous attribuent ou non votre certification.

Afin de vous donner une idée et d’anticiper ce qui vous attend, en voici une liste non-exhaustive :

  • documentation sur la situation juridique de votre société : extrait Kbis, fiches d’impôts, affiliation aux organismes sociaux, preuve que l’entreprise n’est pas en liquidation judiciaire ou en situation de faillite personnelle ;

  • preuve de vos compétences dans le domaine où vous voulez être certifié : devis techniques et attestations de travaux de tous les chantiers réalisés, comptes rendus du maître d’ouvrage, témoignages des clients sur la qualité des prestations, preuve de la tenue des délais, conditions de travail sur les chantiers… ;
  • documents attestant de vos moyens financiers : détail chiffré de votre activité et du chiffre d’affaires, bilan comptable des précédents exercices, valeur des travaux sous-traités ;

  • de vos moyens matériels : description des bureaux, entrepôts et ateliers de l’entreprise, liste du matériel et des machines utilisés ;

  • de vos moyens humains : noms des employés, fiches de poste détaillées, ancienneté dans le métier ;

  • de votre aptitude à gérer les risques : attestation de votre compagnie d’assurance sur les éventuels sinistres déclarés sur les chantiers.

Présentation du dossier devant la commission d’experts

Une fois votre dossier constitué et les documents demandés fournis, il ne vous restera plus qu’à attendre que votre candidature soit présentée devant la commission. Celle-ci ne se réunit que tous les 3, 4 mois donc il vous faudra être patient. Une fois que les membres experts de la commission auront pris en compte tous les détails de votre dossier et rendront leur verdict final, vous serez notifié par écrit.

Combien coûte la certification Qualibat ?

Le tarif d’inscription à une certification Qualibat s’élève à 150 € pour les frais de dossier, renouvelable tous les 4 ans. À cela, s’ajoutent des frais annuels de certificat, dont le montant varie suivant la taille de votre entreprise : 80 € par an pour les petites sociétés (de 1 à 5 salariés) et jusqu’à 1200 € par an pour les plus grandes. Si vous faites une demande de certification RGE, comptez des frais supplémentaires de 89 €.

Pour plus d’informations sur cette démarche et faire une demande de certification, rendez-vous sur le site internet Qualibat.

Certification Qualibat : quel intérêt pour votre entreprise ?
4.8 (95.56%) 9 vote[s]