Le 25 juin 2024
Comptabilité

Par Mathilde Fauconnier

Qu’est-ce que le code PCS d’un salarié et où le trouver ?

Pour compiler des statistiques détaillées, l’INSEE a développé une nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés, applicable aux secteurs privés et publics (PCS ESE). L’objectif principal de cette nomenclature PCS est de classer les individus selon leur profession et leur position hiérarchique pour faciliter l’analyse statistique. En tant qu’employeur, il est essentiel de vous référer à ce code PCS salarié lors des procédures d’embauche pour remplir diverses déclarations administratives. On vous explique tout ce qu’il y a à savoir !

Code PCS salarié : qu’est-ce que c’est

Les professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) constituent une nomenclature statistique élaborée par l’INSEE en 1982 pour classifier les différents métiers. Cette liste comprend environ 486 professions.

Le code PCS salarié sert à l’assigner à une profession ou catégorie socioprofessionnelle spécifique, et son attribution est obligatoire lors de l’intégration d’un salarié dans une entreprise. Les codes PCS sont définis selon plusieurs critères : 

  • le statut professionnel ;
  • la profession ;
  • la position hiérarchique ;
  • le niveau de qualification ;
  • le secteur d’activité.

A lire également : Numéro RM : qu’est-ce que c’est et où le trouver ?

À quoi sert le code socio-professionnel ?

Le code PCS salarié est essentiel pour l’INSEE afin de mener des analyses statistiques sur les différentes catégories socioprofessionnelles. Pour l’employeur, le code PCS ESE du salarié est crucial car il doit figurer dans plusieurs documents administratifs.

Dès son embauche, le code PCS est attribué au salarié dans le système de paie et doit ensuite être inclus dans les documents suivants :

  • la DSN (Déclaration Sociale Nominative) ;
  • la DADS-U (Déclaration Annuelle des Données Sociales Unifiée) ;
  • la DOETH (Déclaration Obligatoire d’Emploi des Travailleurs Handicapés).

Pour déterminer le code PCS salarié, il est généralement suffisant de sélectionner le code qui correspond à sa profession et à son niveau hiérarchique dans le logiciel de paie. Si nécessaire, le site de l’INSEE propose un fichier complet des codes PCS pour consultation.

Où trouver le code PCS ESE d’un salarié ?

Comment trouver le code PCS d’un nouveau salarié ? Le système de codification PCS permet de décrire précisément les professions et les parcours professionnels au sein de votre entreprise. Si vous venez d’embaucher, voici 3 méthodes simples pour déterminer son code INSEE PCS :

  1. Si des salariés occupent déjà le même poste ou si le nouveau vient remplacer un salarié parti, vous pouvez simplement attribuer le même code PCS déjà utilisé pour ces postes.
  2. Utilisez la fonction de menu déroulant de votre logiciel de paie (si disponible) pour choisir le code PCS approprié, afin de minimiser les erreurs de saisie manuelle et assurer la cohérence des données.
  3. En l’absence d’autres ressources, vous pouvez accéder directement à la nomenclature PCS-ESE sur le site de l’INSEE (pour trouver rapidement le code, utilisez la fonction de recherche par mot-clé avec les touches CTRL + F dans le document Excel).

A lire également : Bilan comptable d’entreprise | Définition et Intérêt

Nomenclature PCS ESE : de quoi se compose le code ? 

La nomenclature des codes PCS classifie 486 professions en 31 catégories socioprofessionnelles, qui sont à leur tour organisées en 6 groupes socioprofessionnels principaux :

  1. Agriculteurs exploitants
  2. Artisans, commerçants, et chefs d’entreprise
  3. Cadres et professions intellectuelles supérieures
  4. Professions intermédiaires
  5. Employés
  6. Ouvriers
  7. Retraités
  8. Autres personnes sans activité professionnelle

Le code PCS salarié se compose d’un ensemble de 3 chiffres suivis de 1 lettre. Le premier chiffre identifie le groupe, les deux chiffres suivants désignent la catégorie socioprofessionnelle, et la lettre finale spécifie la rubrique professionnelle au sein de cette catégorie.

Voici un exemple de code PCS : le code 621b pour « ouvriers qualifiés du travail du béton » se décompose ainsi :

  • 6 correspond au groupe des « ouvriers »
  • 62 appartient à la catégorie « ouvriers qualifiés de type industriel »
  • b désigne spécifiquement la rubrique des ouvriers dans cette catégorie.

Liste de codes PCS par catégorie socioprofessionnelle

1. Agriculteurs  

Les chefs d’exploitation salariés sont classés sous la catégorie socioprofessionnelle numéro 10. Les autres exploitants agricoles sont divisés en trois catégories (11, 12, et 13), basées sur la taille de l’exploitation. Ces catégories ne concernent que des travailleurs indépendants. Les salariés agricoles sont classés parmi les ouvriers.

2. Artisans, commerçants, et chefs d’entreprises  

Ce groupe est subdivisé en trois catégories socioprofessionnelles :  

  • 21 pour les artisans ;
  • 22 pour les commerçants et similaires ;
  • 23 pour les chefs d’entreprise de 10 salariés et plus.

Les artisans sont souvent des indépendants ou des dirigeants d’entreprise travaillant seuls ou avec peu de salariés. Ce groupe inclut des professions comme les charpentiers, coiffeurs, garagistes ou encore les libraires (entre autres).

A lire également : Comment devenir artisan du bâtiment ? Se lancer en 2024

3. Cadres et professions intellectuelles supérieures  

Le code PCS salarié pour cette catégorie comporte 6 catégories socioprofessionnelles :  

  • 31 pour les professions libérales ;
  • 33 pour les cadres de la fonction publique ;
  • 34 pour les professeurs et les professions scientifiques ; 
  • 35 pour les professions de l’information, des arts et des spectacles ;
  • 37 pour les cadres administratifs et commerciaux d’entreprise ;
  • 38 pour les ingénieurs et cadres techniques d’entreprise.

Ce groupe regroupe des professions nécessitant des responsabilités élevées ou des connaissances spécialisées, à l’exception des professions libérales, qui sont majoritairement indépendantes.

4. Professions intermédiaires  

Ce groupe inclut 7 catégories socioprofessionnelles :  

  • 42 pour les professeurs des écoles et instituteurs ;
  • 43 pour les intermédiaires de la santé et du travail social ;
  • 44 pour le clergé ;
  • 45 pour les intermédiaires administratifs de la fonction publique ;
  • 46 pour les intermédiaires administratifs et commerciaux des entreprises ;
  • 47 pour les techniciens ;
  • 48 pour les contremaîtres et agents de maîtrise ;

Ces catégories représentent des fonctions situées entre les ouvriers et les cadres.

5. Employés  

Ce groupe est composé de 5 catégories socioprofessionnelles :  

  • 52 pour les employés civils et agents de service de la fonction publique ;
  • 53 pour les policiers et militaires ;
  • 54 pour les employés administratifs d’entreprise ;
  • 55 pour les employés de commerce ;
  • 56 pour les personnels des services directs aux particuliers.

Ce groupe comprend une variété de professions souvent liées à des tâches de service, d’accueil, ou de vente.

6. Ouvriers  

Ce groupe est divisé en 7 catégories socioprofessionnelles :  

  • 62 pour les ouvriers qualifiés de type industriel ;
  • 63 pour les ouvriers qualifiés de type artisanal ;
  • 64 pour les chauffeurs ;
  • 65 pour les ouvriers qualifiés de la manutention, du magasinage et du transport ;
  • 67 pour les ouvriers non qualifiés de type industriel ;
  • 68 pour les ouvriers non qualifiés de type artisanal ;
  • 69 pour les ouvriers agricoles.

Ces catégories regroupent des employés exécutant des tâches spécialisées ou manuelles selon leur domaine et qualification.

7 et 8. Autres groupes  

Le groupe 7 « retraités » inclut ceux ayant cessé leur activité professionnelle, classés selon leur dernière ou principale activité. Le groupe 8 « autres personnes sans activité professionnelle » comprend les chômeurs n’ayant jamais travaillé et d’autres inactifs. Ces catégories sont essentielles pour l’INSEE pour des fins statistiques, bien qu’elles ne soient pas utilisées par les employeurs pour des attributions de code PCS dans un cadre professionnel.


La liste de code PCS sert donc à offrir une description précise de la structure sociale en segmentant la population selon des critères professionnels et sociaux définis. L’INSEE s’appuie sur ce code salarié pour réaliser des enquêtes auprès des ménages, effectuer des recensements de la population, et conduire des analyses économiques. À présent, vous savez comment et où trouver ce code PCS employé pour vos démarches administratives !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Location de coffret de chantier | Prix et démarches

Pour utiliser leurs appareils et outils sur un site de travaux n’étant pas relié à un réseau électrique, de nombreux...

BatiChiffrage : la meilleure bibliothèque de prix BTP

Référence dans le domaine du chiffrage de travaux depuis plus de 25 ans, BatiChiffrage est un outil précieux pour les...

Dématérialisation des factures fournisseurs : tout savoir

La dématérialisation des factures fournisseurs permet de procéder au traitement de vos factures au format électronique. On dit enfin adieu...

Facture acquittée | Définition, valeur et mentions légales

Une facture comportant la mention acquittée sert à attester le paiement du montant total d’une créance par le client. Délivrée...

Le recyclage des déchets de chantier : pourquoi et comment ?

En France, près de ¾ des déchets produits sont générés par les activités du bâtiment et des travaux publics (BTP)....

Facture électronique : tout savoir sur l’obligation d’ici 2026

La facturation électronique est obligatoire depuis le 1er janvier 2020 dans la sphère publique, et cette obligation va s’étendre aux...