Le 4 mai 2023
Article mis à jour le 10 janvier 2024
Les métiers du bâtiment

Par Mathilde Fauconnier

Architecte DPLG : définition, rôle et formation

L’architecte DPLG, nouvellement appelé architecte DE ou architecte HMNOP suite à la réforme en 2017, est un professionnel du bâtiment qui intervient sur les projets de construction et de rénovation. Il dessine et matérialise les idées d’aménagement de ses clients selon un cahier des charges précis. Son intervention est d’ailleurs obligatoire pour les projets de plus de 150 m². Définition d’un architecte DPLG, missions, formation, honoraires : découvrez notre guide complet sur ce métier du BTP !

Qu’est-ce qu’un architecte DPLG ?

Définition

L’architecte DPLG est un architecte « Diplômé par le Gouvernement », et donc titulaire d’un diplôme de 3ème cycle universitaire. C’est un diplôme qui était valable jusqu’en 2007, mais il est aujourd’hui remplacé par le statut d’architecte HMONP et d’architecte DEA.

Le diplôme d’architecte DPLG incluait l’habilitation à la maîtrise d’œuvre en nom propre pour des projets de construction ou de rénovation. Cela signifie que l’architecte peut mettre en œuvre un projet d’architecture en respectant les conditions fixées par un cahier des charges.

Missions

L’architecte DPLG se charge de dessiner les plans d’une construction, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’un immeuble. Il s’occupe également des plans de l’environnement du logement comme le parking ou les espaces verts.

Souvent désigné en qualité de maître d’œuvre du chantier, l’architecte peut travailler en association avec des bureaux d’études techniques (BET). Il s’occupe également d’étudier la faisabilité du projet en termes techniques et juridiques pour respecter les règles d’urbanisme applicables (notamment le PLU, plan local d’urbanisme).

L’architecte DPLG rédige les documents comme le CCPT (cahier des clauses techniques) et le CCAG (cahier des clauses administratives générales) et réalise les démarches nécessaires pour obtenir les autorisations d’urbanisme (permis de construire ou déclaration préalable). Enfin, il assure la gestion des entreprises de construction et du suivi du chantier jusqu’à achèvement.

Sur le même thème : Réalité virtuelle (VR) en architecture : quels avantages ?

Assurance

Pour exercer en toute légalité, un architecte DPLG doit souscrire aux garanties suivantes : 

  • assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • assurance décennale pour les constructions neuves, les grosses rénovations et les aménagements divers pour garantir la réparation des dommages décennaux pendant 10 ans. 

Architecte DPLG ou architecte DE ?

La différence entre architecte DPLG ou HMNOP (ou DE) n’en est pas vraiment une ! Il s’agit majoritairement de deux dénominations pour parler du même diplôme, même si quelques exceptions persistent. En effet, le diplôme DPLG n’existe plus depuis 2017 suite à une réforme pour uniformiser les accréditations.

Les anciens architectes DPLG sont maintenant « diplômés d’État », soit DE. Auparavant, il fallait faire 7 ans d’étude alors que 5 années suffisent à présent. Les nouveaux architectes DE n’ont pas le droit de faire de la maitrise d’œuvre, mais ils peuvent décrocher une habilitation dans une grande école d’architecture (nommée HMONP) pour le faire. Ils doivent alors réaliser une mise en situation professionnelle durant 6 mois et suivre 150 heures de cours en alternance.

A lire également : Les 16 meilleurs logiciels d’architecture 2D ou 3D gratuits

Comment choisir son architecte ?

Pour choisir un architecte DE-HMNOP, il faut s’assurer que le professionnel est bien inscrit au tableau de l’Ordre des architectes. Ce dernier s’assure du respect des règles de la profession par ses membres. Il est possible de le saisir en cas d’infraction à ces mêmes règles déontologiques.

En effet, l’exercice de la profession est réglementé par la loi n° 77-2 du 3 janvier 1977 et le décret n° 80-217 du 20 mars 1980, deux textes qui posent les bases du devoir professionnel de l’architecte. Les précédentes réalisations de l’architecte et ses avis client donne de précieuses informations sur son professionnalisme, son expertise, etc. Enfin, ne pas hésiter à demander conseil autour de soi : rien de tel que le bouche-à-oreille pour trouver un architecte DPLG !

Comment devenir architecte DPLG ?

Pour devenir un architecte DE-HMNOP, on conseille souvent d’obtenir un baccalauréat scientifique, même si toutes les mentions du bac général peuvent se diriger vers ce type de formation. La majorité des écoles exigent de passer un concours, puis de suivre 5 ans d’étude pour exercer le métier d’architecte. Généralement, les étudiants suivent le parcours suivant : 

  • Le diplôme d’architecte DE : il faut faire 3 années d’études en architecture pour obtenir une licence, puis poursuivre avec 2 années pour valider le diplôme d’État d’architecte (DEA). Il est alors possible d’exercer en tant que salarié dans une agence ou au sein d’une entreprise d’architecture.
  • L’habilitation à la maitrise d’œuvre en son propre nom : l’habilitation HMNOP est accessible à un niveau bac + 6. C’est cette dernière qui vous ouvrira les portes de l’Ordre des Architectes.
  • Les diplômes de spécialisation : l’architecte DPLG peut tout à fait se spécialiser dans des secteurs comme le design, l’architecture navale, les projets urbains ou le patrimoine. Il faut obtenir un diplôme après 3 années supplémentaires d’études, ce qui revient à obtenir un Bac +8.

Sur le même thème : Matériel pour architecte : 10 outils pour réussir dans le métier

Dans quels cas faire appel à un architecte DPLG ?

Les projets de plus de 150 m²

Il est obligatoire de faire appel à un architecte DE pour tout projet de construction d’une surface supérieure ou égale à 150 m². Qu’il s’agisse d’un bâtiment agricole ou d’une maison individuelle, cette obligation s’applique. C’est la surface de plancher qui sert de référence, une unité de calcul des surfaces des constructions demandée pour obtenir les autorisations d’urbanisme.

Mais même pour les plus petits projets de construction ou de rénovation, il peut être avantageux de recourir aux services d’un architecte DPLG. Cela vous permet d’éviter les mauvaises surprises puisque l’architecte joue le rôle de chef d’orchestre. À la fois concepteur et technicien, il fait l’intermédiaire entre le maître d’ouvrage et les artisans pour assurer le bon déroulement du chantier.

Pour quelle rémunération ?

Les honoraires d’un architecte DPLG varient d’un professionnel à l’autre. En effet, elles se basent généralement sur un pourcentage du montant total des travaux. Ces honoraires ne sont pas réglementés, avec une moyenne qui se situe entre 8 et 14 %.

Toutefois, il peut être plus intéressant pour des missions courtes de facturer à l’heure ou au forfait. L’idéal consiste à toujours commencer la relation commerciale par la création d’un devis sur-mesure selon les besoins du client.


Vous savez à présent tout ce qu’il faut savoir sur l’architecte DPLG, nouvellement appelé architecte DE ou architecte HMNOP selon le niveau de diplôme. Son intervention est obligatoire pour les projets de plus de 150 m², mais elle est également conseillée pour de plus petits travaux afin de profiter de l’expertise de ce professionnel du bâtiment !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Facture sans Siret : est-ce légal ? Explications

Vous êtes en pleine création d’entreprise et vous avez déjà des premiers clients ? Félicitations, vous démarrez sur les chapeaux...

Carreleur : Salaire et formation en 2024 – Fiche métier

Le carreleur, nommé également carreleur-mosaïste est l'artiste des sols et des murs ! Il intervient dans les phases finales d’une...

Comment faire un devis de peinture ? Conseils et exemple

Vous êtes peintre en bâtiment et vous vous lancez tout juste à votre compte ? Ou bien vous désirez obtenir...

Numéro RM : qu’est-ce que c’est et où le trouver ?

Au moment où vous créez votre entreprise, vous recevez un code d’identification unique : il permet de vous identifier pour...

Retraite avec Pro BTP | Indemnités et comment la demander en 2024

Les salariés du bâtiment et des travaux publics interviennent dans différents domaines. De la charpente à la menuiserie, leur savoir-faire...

Comment établir des situations de travaux dans le bâtiment ?

Dans le bâtiment, un grand nombre de professionnels ont recours à un dispositif appelé la situation de travaux ou situation...