Le 5 août 2023
Article mis à jour le 17 août 2023
Gestion d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

Trésorerie d’une entreprise : définition, calcul et gestion

Au moment de créer une entreprise, nous nous concentrons souvent sur la rentabilité de son activité professionnelle. C’est une notion très importante en effet, mais elle ne suffit pas pour pérenniser sa structure. Il faut également conserver une trésorerie d’entreprise saine et optimiser sa gestion courante pour couvrir ses obligations de paiement. Définition de la trésorerie, formules de calcul, conseils pour bien gérer sa trésorerie d’entreprise : suivez le guide !

Qu’est-ce que la trésorerie d’entreprise ?

La trésorerie d’entreprise représente tout l’argent disponible sur le compte bancaire d’une société ou dans une caisse à un instant T. Ces liquidités servent ensuite à payer les salaires,  régler les factures fournisseurs, couvrir les charges, développer de nouveaux projets, etc. 💰

L’argent est ici facilement accessible afin de réaliser des dépenses ou investir. Le solde de trésorerie permet de garantir que l’entreprise peut répondre à ses obligations sans aide extérieur de type crédit bancaire. Un solde excédentaire signifie que la société est en bonne santé tandis qu’un solde déficitaire représente un danger pour la pérennité de l’activité professionnelle.

A lire également : Qu’est-ce que sont les flux de trésorerie d’une entreprise ? Définition et suivi

Lexique des termes liés à la trésorerie

Fonds de roulement et besoin en fonds de roulement (BFR)

Lorsqu’on parle de gestion de trésorerie, il est important de comprendre la notion de fonds de roulement et de besoin en fonds de roulement. Le Fonds de roulement (FR) représente les liquidités disponibles pour couvrir les besoins de votre activité.

Le besoin en fonds de roulement (BFR) constitue la partie de la trésorerie d’entreprise dont vous avez besoin pour financer votre activité à court terme. Ce BFR couvre un potentiel décalage entre les décaissements et les encaissements. 

Trésorerie nette

La trésorerie nette est calculée en se basant sur le solde de trésorerie d’entreprise et non la somme des comptes débiteurs et créditeurs. Le calcul de la trésorerie nette est un indicateur qui permet de déterminer le montant exact mobilisable par l’entreprise en une seule journée.

Il aide à identifier la capacité de remboursement, à calculer le seuil de rentabilité et à anticiper la trésorerie nécessaire pour faire face aux échéances.

Rentabilité

Il ne faut pas confondre trésorerie et rentabilité ! 📈

En effet, la trésorerie fait référence à un montant tangible disponible sur un compte bancaire ou dans une caisse tandis que la rentabilité répond à des écritures comptables liées aux opérations financières (recettes – charges).

La rentabilité tient compte des amortissements et des provisions, des indicateurs qui ne sont visibles que dans un bilan comptable. 

A lire également : Comment calculer le seuil de rentabilité de son entreprise ? La formule

Tableau de trésorerie

Le tableau de trésorerie donne un aperçu synthétique des flux de trésorerie, notamment pour établir ensuite un budget prévisionnel. Le tableau de trésorerie est utile pour prévoir et anticiper le solde de trésorerie nette de l’entreprise en début ou fin de période (semaine, mois, trimestre, année, etc.).

Cet outil permet d’anticiper les difficultés et de trouver des solutions de financement rapidement si nécessaire.

Comment calculer la trésorerie de l’entreprise ?

La trésorerie nette doit être calculée en prenant la totalité de l’argent actuellement en banque (solde bancaire), somme à laquelle vous retirez vos dettes. Cela donne la formule suivante :

Trésorerie nette = trésorerie – dettes

Le résultat peut être négatif si vous avez contracté des emprunts au début de votre activité professionnelle. Mais si votre entreprise arrive à vendre rapidement ses prestations et services sans financement bancaire, alors votre trésorerie nette sera positive. 

Comment gérer et améliorer la trésorerie de son entreprise ?

Faire des économies 

Vous souffrez d’un manque de trésorerie d’entreprise ? Soyez attentif à toutes les charges que votre société doit payer, que ce soit les dépenses en énergie ou l’achat de matériel.

Une trésorerie optimisée passe par une meilleure gestion des petites dépenses. Petit conseil supplémentaire : n’hésitez pas à placer un excédent de trésorerie à court terme pour faire fructifier votre argent ! 

Créer un tableau de trésorerie 

Autre point très important pour bien gérer sa trésorerie d’entreprise : créer un plan de trésorerie. Il s’agit d’un document financier présenté sous forme de tableau.

Il permet d’avoir une vue d’ensemble à l’instant T et d’anticiper le solde de trésorerie sur une période donnée (plusieurs mois, une année civile ou fiscale). Avec le plan de trésorerie, vous pourrez comparer le montant prévisionnel avec le montant réalisé. En fonction des résultats, ajustez votre stratégie et vos objectifs. 

Anticiper les dépenses

Une bonne gestion des liquidités vient avec un combo gagnant : l’anticipation et le suivi. En complément du tableau de trésorerie d’entreprise, nous vous conseillons d’utiliser des outils pour automatiser les rapprochements bancaires et gagner du temps 🕛

La réalisation d’un prévisionnel de trésorerie et d’un suivi budgétaire permet également d’analyser les coûts et d’éviter les erreurs en comptabilité comme en gestion courante.

A lire également : Comment calculer le chiffre d’affaires et établir un prévisionnel ?

Réagir rapidement aux creux de trésorerie

Vous n’avez pas assez de flux de liquidités et votre trésorerie d’entreprise passe dans le rouge ? Voici quelques conseils pour rattraper le coup : 

  • Modifier le délai de paiement des factures : plutôt que de proposer un paiement à 45 jours pour vos clients, demandez un paiement à 30 jours ou 15 jours. Pour les factures fournisseurs, c’est l’inverse ! Négociez un allongement de la durée de paiement, en respectant la limite légale de 60 jours.
  • Augmenter ses prix : une hausse des prix peut entraîner une hausse du chiffre d’affaires, qui elle-même réalimente votre trésorerie d’entreprise. Il faut toutefois veiller à réaliser une bonne analyse de marché en amont pour fixer le juste prix.
  • Opter pour un financement de trésorerie d’entreprise externe : si vous rencontrez des difficultés de trésorerie, il est possible de demander de l’aide à l’administration fiscale. D’autres solutions existent, comme une ligne de crédit, un billet de trésorerie, une demande de prêt ou de financement BFR ou encore le record au financement participatif.

Utiliser des outils adaptés

Le suivi de trésorerie récapitule les entrées et sorties d’argent pour être en mesure de faire des prévisions. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez automatiser la création des tableaux et rapports pertinents grâce à des outils adaptés.

Un logiciel vous aidera à établir des scénarios de trésorerie pour anticiper les problèmes et prendre de bonnes décisions. De même, un logiciel avec une fonctionnalité de relance automatique réduit le risque d’impayés et raccourcit les délais de paiement, de bons points pour optimiser sa trésorerie d’entreprise.

A lire également : Comment améliorer la rentabilité de son entreprise de bâtiment ? 9 astuces


La trésorerie d’une entreprise représente donc les liquidités disponibles à un moment donné. C’est une notion très importante pour pérenniser son activité professionnelle. Vous êtes artisan ou entrepreneur dans le BTP ? Obat accompagne tous les professionnels du bâtiment dans leur gestion d’entreprise ! 

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Conseils et prix d’une location de nacelle de chantier : le guide

Vous êtes à la recherche d’informations pour la location d’une nacelle de chantier ? Vous êtes au bon endroit !...

Maison positive : qu’est-ce que c’est ?

Connaissez-vous le concept de maison positive ? En France, le logement résidentiel tertiaire représente près de 44 % de la...

Devenir conjoint collaborateur auto-entrepreneur : quels avantages ?

Vous vous questionnez sur le statut de conjoint collaborateur pour un auto-entrepreneur ? En effet, vous faites peut-être participer votre...

Obat lance son partenariat avec le distributeur de produits du bâtiment en ligne Warmango

Toute l’équipe d’Obat est heureuse de vous annoncer le lancement de notre partenariat avec Warmango.fr, la plateforme en ligne de...

La pré-comptabilité : définition, avantage et étapes

La pré-comptabilité est un élément clé pour la gestion d’une entreprise : elle permet d’éviter que la paperasse s’accumule, mais...

Chauffage écologique : les meilleures solutions en 2024

La transition écologique n’est plus un vague concept, mais bien une nécessité actuelle. Pour pallier le réchauffement climatique, il est...