Le 23 décembre 2023
Article mis à jour le 10 janvier 2024
Gestion d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

Compte bancaire auto-entrepreneur : que dit la loi en 2024 ?

Le statut auto-entrepreneur permet de créer une entreprise facilement, avec peu de formalités légales. Toutefois, il convient de se poser la question de l’ouverture d’un compte bancaire auto-entrepreneur dédié ou non à son activité professionnelle. Mais comment choisir entre un compte bancaire professionnel ou personnel ? Quelle obligation de compte bancaire auto-entrepreneur en 2024 ? Comment choisir la meilleure option et la meilleure banque ? Obat vous donne toutes les réponses !

Le compte bancaire auto-entrepreneur : est-ce obligatoire ?

En tant qu’auto-entrepreneur, il n’est pas nécessaire d’ouvrir un compte bancaire professionnel étant donné que vous n’avez pas besoin de déposer un capital social.

Un compte courant personnel peut être utilisé dans la mesure où les transactions d’un auto-entrepreneur (y compris la facturation et le paiement des impôts) sont effectuées en son nom propre et non celui d’une société : un compte bancaire auto-entrepreneur de type compte courant suffit.

Cependant, depuis la loi PACTE 2019, si votre chiffre d’affaires annuel excède 10 000 € pendant 2 années consécutives, vous serez obligé de créer un compte bancaire spécifiquement dédié à votre micro-entreprise. Il peut s’agir d’un compte personnel comme professionnel tant qu’il est exclusivement réservé aux opérations liées à votre activité professionnelle.

Quel compte bancaire choisir en micro-entreprise ?

Les avantages d’un compte professionnel en auto-entreprise

Au moment d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur, il est courant (et parfaitement normal !) d’hésiter entre le compte personnel et le compte professionnel.

Bien qu’un compte courant puisse suffire pour une micro-entreprise, ouvrir un compte professionnel offre plusieurs avantages pour le développement de votre activité en tant qu’auto-entrepreneur :

  • accédez à des produits et services spécialement conçus pour les entreprises, comme des assurances multirisque ou responsabilité civile professionnelle, des terminaux de paiement, des relevés de compte plus fréquents, etc. ;
  • obtenez plus facilement un crédit dédié à votre entreprise ;
  • bénéficiez d’une autorisation de découvert plus élevée, ce qui peut être utile pour gérer les flux de trésorerie ;
  • profitez d’un accompagnement spécialisé dans les besoins des entrepreneurs, un atout précieux pour la gestion financière de votre nouvelle entreprise ;
  • simplifiez les procédures en cas de contrôle fiscal ou administratif grâce à une distinction claire entre vos finances personnelles et les opérations de l’auto-entreprise.

A lire également : Les 10 meilleures banques pour auto-entrepreneur

Compte personnel ou compte professionnel ?

Parmi les critères pour choisir entre un compte bancaire pro auto-entrepreneur et un compte personnel, on retrouve : 

  • les frais de tenue de compte ;
  • le coût des moyens de paiement, comme la carte bancaire ;
  • les plafonds de paiement et de virement, surtout pour les opérations internationales ;
  • les frais de découvert et conditions de découvert autorisé ;
  • les facilités de caisse.

Le choix entre un compte personnel ou professionnel dépend des besoins spécifiques de votre micro-entreprise et de la phase de développement dans laquelle elle se trouve !

De nombreuses banques proposent des offres adaptées aux auto-entrepreneurs : prenez donc le temps de comparer soigneusement ces offres avant de prendre une décision quant à l’ouverture d’un compte bancaire auto-entreprise.

Quelle banque choisir pour une micro-entreprise ?

Banque classique, en ligne ou néobanque ?

Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire professionnel auto-entrepreneur, vous avez l’embarras du choix entre les banques classiques, les banques en ligne et les néobanques : 

Banques traditionnelles pour micro-entreprise

Elles possèdent des succursales physiques, ce qui peut être rassurant pour les entrepreneurs qui préfèrent les interactions en personne avec un conseiller. Vous accédez à une large gamme de produits et services, allant du compte bancaire professionnel aux solutions de paiement.

Ces solutions bancaires coûtent généralement plus chères que les banques en ligne (à cause des frais de fonctionnement à supporter), mais les micro-entreprise peuvent obtenir des formules économiques avec uniquement les services essentiels.

Banques en ligne pour auto-entreprise

Il s’agit souvent de filiales des banques traditionnelles, avec donc les mêmes garanties tout en proposant exclusivement des services dématérialisés. L’automatisation de ces services permet de réduire les coûts.

Néo-banques pour auto-entrepreneur

Elles opèrent également en ligne ou via des applications mobiles, et se concentrent principalement sur les services de paiement. Ce sont des solutions flexibles, à moindre coût, qui proposent les fonctionnalités essentielles pour les auto-entreprises.

A lire également : Les avantages d’utiliser une néobanque pour son entreprise du bâtiment

Les critères pour bien choisir sa banque

Le choix de votre banque pour l’ouverture de votre compte bancaire auto-entrepreneur dépend de vos besoins en matière de services bancaires, de vos préférences et des particularités de votre activité professionnelle. Voici les principaux critères dont il faut tenir compte : 

  • la proximité et l’accès à un conseiller dédié ;
  • la digitalisation des services bancaires ;
  • la qualité et les horaires du service client ;
  • les avis des clients existants ;
  • l’ergonomie de l’espace professionnel en ligne ;
  • la possibilité de négocier les frais ;
  • les conseils pour la gestion financière ;
  • l’accès à des services annexes.

N’oubliez pas qu’il est important de choisir une banque qui répond non seulement à vos besoins actuels, mais aussi à ceux que vous pourriez avoir à l’avenir, en tenant compte de l’évolution potentielle de votre entreprise !

Combien coûte un compte bancaire pro auto-entrepreneur ?

Le coût d’un compte bancaire auto-entreprise dépend de plusieurs facteurs :

  1. Type de formule souscrite : il existe des formules de compte professionnel personnalisables et des formules packagées autour de services essentiels. Les formules packagées sont généralement plus économiques.
  2. Mode de fonctionnement de la banque : une banque en ligne ou une néo-banque sera souvent moins chère que les banques classiques.
  3. Étendue des services choisis : plus les prestations choisies sont nombreuses ou personnalisées, plus le coût du compte bancaire peut augmenter.

Si vous optez pour un compte personnel dans une néo-banque, alors il est tout à fait possible d’avoir un compte bancaire auto-entrepreneur gratuit. Vous avez alors accès à un panel de services restreint, mais tout dépend de vos besoins.

A lire également : Les 12 meilleures banques pro en ligne | Comparatif

Comment ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur ?

Pour ouvrir un compte bancaire pro micro-entreprise, les démarches peuvent souvent se faire en ligne pour faciliter le processus.

Vous devrez fournir certains documents justificatifs (pièce d’identité valide, fiche INSEE avec numéro SIRET, ou extrait K-bis) et compléter un formulaire.

À savoir que certaines banques peuvent exiger un niveau de revenus minimum pour l’ouverture du compte et demanderont alors un avis d’imposition.


Vous devez donc avoir un compte bancaire auto-entrepreneur, qui doit être distinct si vous faites plus de 10 000 € de chiffre d’affaires par an. Ensuite, ce compte distinct peut être professionnel ou personnel : à vous de prendre la bonne décision selon vos besoins actuels et futurs, ainsi que les coûts associés à chaque option !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Calcul de la marge commerciale : la méthode simple

Assurer la rentabilité d’une activité est capital pour un chef d’entreprise. Pour cela, différents indicateurs financiers, dont la marge commerciale,...

Qu’est ce qu’un Kbis ? Définition et comment l’obtenir

L'extrait Kbis d’une entreprise peut être assimilé à sa carte d’identité : c’est un document officiel qui prouve la création...

Les frais généraux en entreprise : définition et calcul

Toute entreprise, quelle que soit son statut juridique, doit faire face à un nombre plus ou moins importants de coûts...

Formation CACES 3, quels sont les prix et les avantages ?

Le CACES 3, ou CACES R489 de catégorie 3, est l’un des plus demandés dans le secteur du bâtiment ou...

Flocage d’un camion utilitaire : Prix et conseils pour le réussir

Pour se faire connaître en local, le marquage publicitaire pour véhicule utilitaire, aussi appelé flocage ou encore covering est une...

Carte de visite BTP | Conseils et exemples pour un artisan

En tant qu'artisan du bâtiment, la carte de visite est un must pour faire la promotion de son entreprise de...