Le 5 décembre 2022
Article mis à jour le 27 février 2024
Création d'entreprise

Par L'équipe de rédaction

Comment construire son réseau professionnel dans le BTP ?

On le sait, développer son réseau professionnel est essentiel en phase de lancement d’activité. C’est d’autant plus important dans le bâtiment, un domaine où le bouche à oreilles est encore très efficace pour décrocher de nouvelles missions ! Mais comment faire concrètement pour se construire un réseau professionnel dans le BTP ? Quels sont les différents réseaux utiles à votre entreprise et comment les aborder ? On voit tout cela dans cet article !

Chaque connexion peut faire la différence !

Visualisez un réseau regroupant plus d’un million d’individus, soit l’équivalent du nombre d’actifs dans le BTP. 

Votre objectif est d’établir un maximum de connexions afin de toucher les acteurs qui pourront accélérer le développement de votre entreprise. 

Celles qui ne vous semblent pas utiles à première vue, pourraient vous donner accès à une nouvelle partie de ce vaste réseau de professionnels du BTP. Là où se trouve l’acteur dont vous avez besoin pour avancer. 

Pour accéder aux différents recoins du réseau, il faut exploiter toutes les opportunités qui se présentent à vous, y compris dans la sphère privée

Ce que votre réseau professionnel peut vous apporter 

Très concrètement, quels sont les avantages d’un réseau élargi pour votre entreprise ? Voici ce que les bons interlocuteurs pourraient vous apporter : 

  • des conseils avisés ; 
  • des retours d’expérience sur des sujets ciblés ;
  • un soutien financier ; 
  • des idées pour compléter votre offre commerciale ; 
  • un bouche-à-oreille favorable ; 
  • des partenariats profitables ;
  • une meilleure visibilité sur le marché ;
  • … et aussi des chantiers ! 

La phase de lancement d’activité est particulièrement gourmande en relations. Le réseau est son carburant. Il permet à votre projet de grossir et de se développer dans les meilleures conditions. En faisant rapidement les bonnes rencontres, vous multipliez vos chances de réussite.

A lire également : Comment trouver des chantiers pour auto entrepreneur ? 7 astuces

Tout savoir sur la sous-traitance dans le bâtiment
guide sous-traitance

Où se trouvent les futurs membres de votre réseau professionnel BTP ? 

Les cercles professionnels se forment autour d’événements et de structures directement liés à votre secteur d’activités : 

  • les salons professionnels du bâtiment ; 
  • les organisation professionnelles ; 
  • les coopératives et groupements d’artisans ;
  • les réseaux sociaux ;
  • les formations ; 
  • les stages ;
  • les chantiers réalisés… 

À terme, vos clients formeront un réseau professionnel particulièrement efficace s’il est bien entretenu. 

La toile du réseau se tisse également autour de rencontres plus informelles : loisirs, vacances, réunions de famille, sortie entre amis, milieu associatif…

Toutes ces personnes croisées en dehors du travail composent votre réseau relationnel et pourraient vous mener vers d’autres connaissances utiles. Alors, faites savoir que vous vous lancez dans l’aventure entrepreneuriale.

A lire également : Groupement d’artisans : quels avantages et inconvénients ?

Créer son réseau professionnel dans le BTP 

Vous avez déjà une petite idée de comment construire un réseau professionnel. Voici quelques conseils pour se lancer avec sérénité et développer son réseau professionnel dans le BTP.

Dresser la liste des prochains salons du BTP

Consultez le calendrier des événements réunissant les professionnels du BTP. Les salons se tiennent régulièrement aux quatre coins de la France. Quelques exemples : 

  • BatiMat : les nouveautés de la filière BTP, plus de 2000 exposants ;
  • ArtiBat :  salon généralistede la construction et des travaux publics ;
  • Innobat : salon généraliste pour les rencontres d’affaires du bâtiment ;   
  • Bepositive : salon national de la transition énergétique ;
  • Intermat : le salon des gros chantiers avec 70 % d’exposants étrangers ; 
  • H’Expo : avec de nombreux acteurs du logement social ;
  • Equipbaie-Metalexpo : pour les pros de la menuiserie et de la métallerie française.

Des plus généralistes aux plus spécifiques, tous ces salons brassent des profils très différents. 

Vous n’allez pas louer un stand à ce stade. Enregistrez-vous en tant que visiteurs et partez à la rencontre des exposants professionnels. Prenez la température sur les grands événements et obtenez des renseignements plus techniques sur les salons ciblés. 

A lire également : Les 14 meilleurs salons du bâtiment en France

Faire le tour des organisations professionnelles

Les grandes organisations professionnelles d’employeurs du BTP regroupent des interlocuteurs à l’écoute des jeunes entrepreneurs. 

La CAPEB

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) s’articule autour des 93 entités départementales qui informent et accompagnent les adhérents dans leur démarche de développement d’entreprise. Un réseau d’artisans qui rassemble quelque 350 000 petites entreprises de moins de 20 salariés.

La FFB  

La Fédération française du bâtiment (FFB) peut vous ouvrir les portes d’un réseau de 50 000 entreprises, en majorité artisanales. La FFB assure la défense des intérêts de tous les artisans du bâtiment et les aide dans le pilotage de leur entreprise. 

LA FNTP

La FNTP, Fédération Nationale des Travaux Publics, réunit 8 000 entreprises de toute taille et soutient les acteurs du BTP dans tous les différents domaines liés à la vie de l’entreprise. 

La Fédération des SCOP BTP

La Fédération nationale des SCOP du BTP met autour de la table une grande variété d’acteurs : entreprises de gros-œuvre, de second-œuvre, des travaux publics, mais aussi des architectes ou encore des géomètres. 

A lire : La CAPEB : quels sont les avantages pour les artisans ?

Décloisonner la sphère personnelle et le réseau pro 

Dans le bâtiment comme dans beaucoup de secteurs, les réseaux personnels et professionnels se confondent facilement. 

Une relation amicale peut évoluer vers un véritable partenariat professionnel. En début d’activité, n’hésitez donc pas à solliciter l’aide de vos proches. Un membre de la famille ou un ami pourrait avoir des connexions intéressantes à vous présenter. Ceux-ci pourraient bien devenir les pivots de votre jeune réseau professionnel du BTP, alors pourquoi s’en priver ! 

L’inverse est aussi vrai. Les entrepreneurs avec qui vous aurez créé des liens professionnels solides, pour faire de la co-traitance ou de la sous-traitance par exemple, pourront entrer dans votre cercle proche. Ne soyez pas frileux et entretenez ces relations avec des échanges réguliers, formels et informels, sur les chantiers ou autour d’un café ou d’un verre

A lire également : La cotraitance sur les marchés du BTP : définition & intérêt

Pitcher son projet et convaincre ses interlocuteurs 

Entreprendre dans le BTP requiert un bon sens du relationnel. Pour certains c’est inné. Pour les autres, rassurez-vous, cette compétence se travaille ! 

Présenter son parcours personnel et professionnel 

Sur les salons, les exposants sont là pour échanger avec vous, mais vous n’êtes pas le seul sur le coup. Une présentation rapide de votre parcours doit permettre au professionnel de saisir l’objectif de vos démarches. 

Cela vaut pour l’ensemble de vos interlocuteurs en tant qu’entrepreneur : experts-comptables, banquiers, organismes sociaux, organisations professionnelles du secteur…  En retour, la personne pourra vous fournir des renseignements plus pertinents, ou, à défaut, vous orienter vers un professionnel qui sera en mesure de vous répondre. 

Exposer son projet en moins d’une minute 

Si vous avez visé juste, on passe à l’étape suivante. Présentez votre projet, là aussi très brièvement. L’objectif est de comprendre où vous vous situez sur le marché et ce qui vous distingue de la concurrence. Ce pitch, préparez-le aux petits oignons, vous pourrez l’apprendre par cœur et le décliner à toutes les sauces ! 

Développer en fonction des interlocuteurs 

Ici, en revanche, il va vous falloir une petite dose d’improvisation. En fonction des interlocuteurs, vous pourrez entrer dans des détails très techniques, ou encore axer votre discours sur les opportunités économiques du projet. 

Cette étape est en partie instinctive, mais vous pouvez aussi identifier les profils les plus fréquents dans votre secteur. Dressez une liste de personas avec leurs caractéristiques et élaborez les points clés d’un discours percutant à leur proposer. 

Si l’exercice vous rend particulièrement nerveux, pourquoi ne pas suivre un stage sur l’art de valoriser son parcours et de présenter un projet professionnel ? Certains centre de formalités des entreprises en proposent.

Être actifs sur les réseaux sociaux 

Les réseaux sociaux sont un terrain privilégié pour s’entraîner avant le face-à-face. La mise à jour de vos profils est l’occasion de travailler votre discours à l’écrit et de développer votre réseau professionnel BTP.

Les réseaux sociaux utilisés par les pros du bâtiment 

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, les artisans du BTP sont présents partout sur la toile : Facebook, YouTube, Instagram…

Leur but ? Accroître leur visibilité en ligne pour toucher de nouveaux clients et développer des partenariats. Sur ces réseaux, le contenu star est la vidéo. Or, à ce stade de votre projet, vous n’avez pas nécessairement les moyens d’alimenter un flux de contenus réguliers. 

Vous pouvez vous concentrer sur l’essentiel, à savoir LinkedIn, le n°1 des réseaux sociaux 100 % pro. Commencez par actualiser votre profil et mettez-vous à l’ouvrage : 

  • recherchez des profils actifs dans votre domaine ;
  • rejoignez des groupes réunissant les pros du BTP ;
  • partagez les posts de vos contacts ;
  • laissez des commentaires ;
  • interagissez avec les membres du réseau…

Votre but est de tisser des relations durables, en apportant des informations utiles et enrichissantes ou en soulevant les bonnes questions. 

Comment trouver des contacts et intégrer des groupes sur LinkedIn ?

 L’idéal est de commencer par rejoindre des groupes qui vous donneront ensuite l’opportunité de créer des contacts qualitatifs. Dans le TOP 6 des groupes LinkedIn de réseaux professionnels du BTP, on retrouve : 

  • Bâtiment et travaux publics : 40 326 membres ;
  • BTP/ Immobilier :  20 800 membres ;
  • La communauté de la Construction et du BTP by Le Moniteur : 16 300 membres ;
  • Emploi et Actualité #BTP : 7 900 membres ;
  • Observatoire des tendances du BTP : 4 100 membres…

Les groupes plus restreints et plus ciblés, comme « Bâtiment durable – Eco-construction » et « Sécurité chantier BTP », sont tout aussi intéressants pour constituer et entretenir un réseau de qualité. Tapez les mots clés associés à votre activité et filtrez par « groupe » pour trouver un réseau utile à votre entreprise. 

Soigner son image auprès des clients 

Vos premiers chantiers seront décisifs pour la suite de vos activités ! Le niveau de satisfaction doit être maximal sur tous les plans. Soyez à l’écoute de vos clients, restez réactif et tenez les délais. Ces personnes jouent un rôle actif dans la construction de votre réputation. 

A lire également : Artisan du bâtiment : comment gérer sa relation client ?

La recommandation augmente vos chances de décrocher des chantiers

Dans les faits, la majeure partie des devis établis après une recommandation se concrétisent. On ne peut pas en dire autant des devis proposés sur le web. 

Ce canal d’acquisition n’est donc pas à négliger. Si votre client est satisfait, invitez-le à partager son retour d’expérience avec son entourage et à laisser des avis sur votre page Google My Business et sur les réseaux sociaux. 

Bouche-à-oreille VS e-réputation

Vos clients BtoB et BtoC font de plus en plus de recherches sur internet, mais ils restent sensibles aux recommandations directes et au bouche-à-oreille. L’expérience positive d’un proche aura plus d’impact sur votre prospect qu’un avis favorable anonyme sur la toile. 

Attention toutefois à ne pas sous-estimer le support digital. Un seul avis négatif peut instiller le doute dans l’esprit de votre prospect. S’ils s’accumulent, ces commentaires défavorables pourraient sérieusement affecter vos activités. 

Construire son réseau professionnel dans le BTP en un mot :

Réseautez ! 

Sans réseau, vous restez isolé et vous risquez de voir les opportunités du marché vous passer sous le nez. La pratique du réseautage dans le BTP est un accélérateur d’affaires. Créer et entretenir un réseau qualifié vous permet de trouver des alliés, de garder la main sur votre image et de décrocher de nouveaux chantiers.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit

Formation CACES : tout savoir sur le permis cariste

Détenir le CACES, ou Certificat d'Aptitude à la Conduite en Sécurité, vous permet d’accéder à des postes essentiels en logistique...

6 façons de faire son emploi du temps en ligne en 2024

Aujourd’hui, avoir son emploi du temps en ligne est de plus en plus courant. Très pratiques, ces agendas dématérialisés permettent...

Code SWIFT : qu’est-ce que c’est et où le trouver ?

Lorsque vous souhaitez effectuer un virement d’un compte bancaire vers un autre, il vous est souvent demandé le code SWIFT...

Construction en terre crue : avantages et utilisations

La maison en terre crue revient sur le devant de la scène ! Grande Muraille de Chine, pyramides aztèques, casbahs...

Comment trouver des chantiers dans le bâtiment en 2024 ? 7 techniques

En tant qu’artisan du bâtiment ou dirigeant d’une entreprise dans le BTP, une de vos principales problématiques tourne autour du...

Quelles sont les obligations des artisans sur leur contrat d’assurance décennale ?

Tous les artisans et entrepreneurs du bâtiment sont légalement obligés de souscrire un contrat d’assurance pour couvrir leur responsabilité décennale...