Conseils pour bien rédiger un devis dans le bâtiment

Par Flo - Gestion d'entreprise - 6 septembre 2019

En tant que professionnel du bâtiment, vous savez déjà à quel point le devis joue un rôle important dans votre métier. Premier point de contact commercial entre vous et un client potentiel, le devis contient votre proposition tarifaire et le détail de vos prestations. Plus important encore, il devient un véritable contrat lorsqu’il est signé par le client, vous engageant l’un et l’autre à des obligations légales. Autant de bonnes raisons pour élaborer ce précieux document avec soin et avec le plus grand professionnalisme. Voici nos conseils pour vous aider à bien rédiger un devis dans le bâtiment et vous assurer ainsi une excellente relation avec vos clients. 

Rédiger un devis bâtiment : la réglementation légale

La rédaction d’un devis demande d’autant plus d’attention que ce document est soumis à une législation très stricte qu’il convient de respecter à la lettre pour être conforme avec la loi. Après la signature du devis par le client, celui-ci devient un contrat, vous liant mutuellement de façon définitive. De votre côté, vous devrez exécuter tous les ouvrages mentionnés dans le devis, au tarif indiqué. Le maître d’œuvre, lui, devra honorer le paiement de la facture. 

Le devis travaux est-il obligatoire ?

Depuis l’arrêté du 24 janvier 2017 “relatif à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d’entretien dans le secteur du bâtiment et de l’équipement de la maison”, le devis est obligatoire pour les professionnels du secteur BTP, indépendamment du montant de l’offre ou de l’ampleur du chantier (petits travaux comme gros œuvre).

Cette loi englobe les travaux de rénovation, d’installation, de raccordement, mais aussi les ouvrages d’entretien et de dépannage

Bien rédiger un devis bâtiment : les mentions obligatoires 

Pour être considéré comme valide juridiquement, un devis travaux doit obligatoirement comporter certaines mentions : 

  • les informations sur votre entreprise : raison sociale, adresse, numéro siren… ;
  • les coordonnées du client ;
  • le mot “devis” ou “proposition de prix” ;
  • la mention manuscrite “bon pour accord, devis reçu avant l’exécution des travaux”, datée et signée par le client ;
  • les conditions du devis : numéro, date d’édition, durée de validité, modalités de paiement, délai de rétractation, acompte, garanties…
  • la description détaillée de chaque ouvrage, la date de livraison estimée, les quantités et coûts à l’unité, le tarif total HT et TTC, les taux de TVA, etc. 

Pour connaître plus précisément toutes les mentions obligatoires à apposer sur votre devis artisan, nous vous invitons à aller faire un tour sur notre article dédié à ce sujet concernant les 26 mentions obligatoires.

Doit-on faire payer ses devis ?

Il n’y a pas de réglementation qui encadre le caractère payant ou gratuit d’un devis. En principe, un devis est gratuit puisqu’il fournit simplement une information concernant le prix d’un ouvrage. Il existe cependant des cas où il peut être justifié de facturer un devis. En effet, si l’élaboration du devis engage des frais de déplacement importants ou un temps d’analyse très élevé pour le professionnel, comme cela peut être le cas pour un projet de construction conséquent, l’entreprise peut décider de rendre le devis payant afin de contrebalancer les coûts humains et matériels avancés. Un devis payant peut cependant être mal perçu de la part d’un client. En tant qu’artisan, facturer ou non un devis reste donc à votre entière appréciation et peut se révéler un choix stratégique si votre clientèle est déjà bien fournie. 

Si vous décidez de le faire payer, vous devez toutefois informer obligatoirement le client au préalable du caractère payant du devis, sans quoi, vous ne pourrez pas réclamer le paiement.

Comment modifier un devis signé ?

Même s’il est fortement recommandé de bien évaluer vos coûts et le chiffrage des travaux avant de rédiger votre devis, il peut arriver au cours d’un chantier de constater un ouvrage supplémentaire à réaliser, non prévu dans le devis initial. 

Si vous vous retrouvez dans cette situation, il est indispensable d’en discuter avec votre client avant d’exécuter les travaux. Expliquez-lui pourquoi cette prestation n’a pas été prise en compte dès le départ et entendez-vous sur le prix. S’il accepte, rédigez un avenant au devis en détaillant de façon précise tout ce qui concerne le nouvel ouvrage, et faites lui signer. Si vous n’avez pas obtenu l’accord du maître d’œuvre et sa signature sur l’avenant avant de procéder aux travaux, il sera dans son bon droit de refuser le règlement correspondant à ces travaux supplémentaires en se référant au devis initial.

Comment bien rédiger un devis dans le bâtiment ?

Il y a plusieurs techniques et éléments à prendre en compte pour apprendre à rédiger un devis bâtiment efficace et convaincre ainsi un client de faire appel à vous. 

Définir la demande du client

La toute première étape pour réaliser un bon devis, c’est d’échanger avec votre potentiel client pour pouvoir chiffrer efficacement les travaux demandés. Que ce soit au niveau des matériaux, de la surface à traiter, du budget ou des délais estimés, il est très important de bien cerner les besoins du client pour pouvoir proposer une offre adéquate. Une demande mal comprise peut entraîner de multiples allers-retours entre vous et le client, qui non seulement vous feront perdre un temps précieux, mais risqueront également de ne pas aboutir.

Calculer vos coûts de revient 

Pour rappel, un devis signé vous engage légalement. C’est donc à vous de déterminer correctement vos frais en amont pour proposer un tarif où vous ne serez pas à perte. Cela inclut le coût du matériel (machinerie, outillage, vêtements de protection…), les matériaux (peinture, revêtement, pièces à changer…) ainsi que la main d’oeuvre. Soyez très vigilant à bien mesurer l’étendue des travaux à réaliser et à toujours dégager une marge, tout en restant compétitif sur le marché. Si vous vous rendez compte que vous avez mal calculé vos coûts après l’acceptation du devis par le client, il vous faudra quand même honorer l’ouvrage au risque de faire face à des poursuites et de ternir la réputation de votre société. 

Détailler vos prestations 

Soyez le plus transparent et précis possible lors de la description des prestations proposées, surtout dans le cadre de travaux de rénovation à grande échelle. Mettez-vous à la place de votre client : il est normal qu’il veuille savoir exactement où ira son argent. Que vous proposiez de repeindre une pièce, poser une terrasse ou installer un système de climatisation, il est essentiel d’indiquer les tarifs associés à chaque type d’ouvrage, en détaillant bien la main d’œuvre nécessaire, le matériel à employer, la superficie à couvrir, etc. 

Soigner la présentation

Un devis moderne et à l’apparence professionnelle inspire davantage confiance et peut faire la différence avec les concurrents. Il doit être clair, lisible et aéré pour être agréable à parcourir, mais également précis et bien fourni. Soignez la présentation jusque dans les moindres détails : la mise en page, l’orthographe, le choix de police, les couleurs, l’emplacement du logo, des labels… Utilisez des termes techniques qui montrent votre expertise mais qui restent toutefois compréhensibles par le client. 

Utiliser un logiciel de facturation pour vos devis bâtiment

S’il est possible de rédiger un devis sur un logiciel de traitement de texte comme Word ou Excel, passer par un logiciel de facturation vous simplifiera la vie et vous fera gagner un temps considérable. Vous pourrez générer très rapidement des devis modernes et personnalisés et ainsi répondre aux demandes des prospect de façon réactive. Ce type d’outil multifonction permet par ailleurs une meilleure gestion globale de votre entreprise. 

Optez de préférence pour un logiciel spécialisé dans le secteur du bâtiment pour bénéficier de fonctionnalités adaptées, comme le suivi de chantier, les bibliothèques métier et le calcul des taux de TVA suivant le type de client (entreprise ou particulier) et la nature de votre activité (construction, rénovation, amélioration énergétique, dépannage, etc.). Que vous en soyez au lancement de votre société ou que vous cherchiez à optimiser votre temps de prospection, investir dans un logiciel de devis et facture pour professionnels du BTP tel que Obat est un choix judicieux qui sera vite rentabilisé. 

Voici un exemple de devis fait avec Obat.fr

Exemple de devis bâtiment et BTP créé avec le logiciel Obat
Exemple de devis créé avec le logiciel Obat

Bien rédiger un devis pour le bâtiment n’est pas chose aisée et demande d’y consacrer une attention particulière, du moins au début. Une fois tous ces conseils assimilés, la rédaction de vos devis deviendra un véritable automatisme et vous serez capable de produire rapidement des documents qui impressionneront vos prospects.