Qualisol : Avantages et obtention de la qualification

Par Flo - Labels et certifications - 4 juillet 2020

Conçue spécialement pour les installateurs de panneaux solaires thermiques, la certification Qualisol est un vrai gage de qualité. Elle appartient au dispositif RGE et implique donc de réelles garanties pour les clients. Recommandée à la fois par l’État, les collectivités territoriales et soutenue par les opérateurs énergétiques tels qu’EDF ou GRDF, Qualisol est un véritable atout pour les entreprises dans le contexte actuel sensible aux enjeux environnementaux. 

Alors, vous vous demandez comment obtenir le label Qualisol ? Quelles sont les démarches à effectuer ? A-t-elle un coût ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la qualification RGE Qualisol

La qualification RGE Qualisol : qu’est-ce que c’est ?

Qualisol est une qualification RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) qui s’adresse aux installateurs de systèmes solaires thermiques. Il faut savoir que le label RGE est un dispositif national regroupant l’ensemble des entreprises qualifiées dans la rénovation énergétique et les énergies renouvelables.

La certification Qualisol est gérée par Qualit’EnR, l’organisme de qualification des énergies renouvelables, et propose des qualifications ciblées selon les technologies et le matériel utilisé :

  • CESI : cette qualification convient si vous installez tout type de chauffe-eau solaire individuel. Les installations effectuées doivent avoir une surface de capteurs inférieure ou égale à 20 m², et doivent servir à produire de l’eau chaudedans l’habitat individuel ; 
  • SSC : cette qualification convient si vous installez des systèmes solaires combinés. Les installations doivent être réalisées sur le territoire français, et au sein d’un habitat individuel. La qualification Qualisol Combi couvre aussi le champ de qualification RGE Qualisol CESI vu précédemment ; 
  • Collectif : cette qualification convient si vous installez des chauffe-eau solaires collectifs. Ces installations doivent être réalisées dans l’habitat collectif, et bien entendu, sur le territoire français. La qualification Qualisol Collectif couvre également le champ de qualification de Qualisol CESI. 

Les expertises en matière de rénovation énergétique peuvent être nombreuses et variées, et chaque réalisation ne requiert pas les mêmes compétences. C’est pourquoi au même titre que Qualisol, il existe 5 autres qualifications répondant aux exigences du label RGE :  

  • QualiPV pour l’installation des systèmes solaires photovoltaïques ; 
  • Qualibois pour l’installation d’appareils de chauffage au bois ; 
  • Qualipac pour l’installation de pompes à chaleur ; 
  • Qualiforage pour la réalisation de forages géothermiques ; 
  • Chauffage + qui est une certification complémentaire pour les chaudières à condensation et micro-cogénération en rénovation. 

Qui peut demander la qualification Qualisol ? 

Toutes les entreprises d’installation d’équipements solaires thermiques domestiques peuvent demander à bénéficier de la qualification, quel que soit leur statut juridique (TPE, société, auto entrepreneur, etc.). Ces entreprises doivent respecter les normes françaises et européennes, ainsi que les règles professionnelles d’installation relatives au domaine d’activité. 

Pour demander la qualification Qualisol, l’entreprise doit justifier d’au moins un référent technique formé (grâce à une formation reconnue dans le domaine d’activité de qualification).

Elle doit également s’engager à respecter une charte de qualité composée de 10 points, et justifier de deux références d’installation de moins de 48 mois (avec pour chacune les devis, factures et attestations de bonne exécution validées par le client). 

Lors du dépôt du dossier de candidature, l’entreprise doit justifier de compétences dans les domaines tels que le génie climatique, les économies d’énergie, le solaire thermique, la couverture et la plomberie sanitaire.

Mais ce n’est pas tout car d’autres critères entrent également en jeu tels que : 

  • l’activité de l’entreprise : vous devez fournir le justificatif Kbis (ou équivalent) ; 
  • l’assurance : vous devez fournir les attestations d’assurance de l’entreprise en responsabilité civile (générale et décennale) ;
  • les moyens matériels, financiers et humains nécessaires à l’exercice de l’activité ;
  • la formation de votre personnel. 

Les avantages de la certification

La certification Qualisol a un certain coût, mais elle garantit aussi de nombreux avantages. En effet, la qualification vous permet de :

  • rassurer les clients sur votre savoir-faire. C’est un gage de confiance et de qualité. Avec la qualification Qualisol, vous suscitez l’intérêt d’un public exigeant et friand des entreprises RGE ; 
  • bénéficier d’une certaine reconnaissance de la part du gouvernement, lui-même engagé dans la démarche de protection de l’environnement ;
  • trouver de nouveaux clients. En effet grâce à cette qualification, les particuliers peuvent bénéficier des aides financières de l’État pour la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique, comme la prime énergie, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou l’éco prêt à taux zéro. Une aubaine pour eux, et pour vous aussi !
  • être répertorié dans l’annuaire proposé sur le site de Qualit’EnR. Cela vous confère une bonne visibilité. Vous avez également des liens de communication pour faire la promotion de votre activité ;  
  • vous démarquer : les systèmes EnR séduisent de plus en plus et la transition énergétique est une grande opportunité pour les professionnels ;
  • avoir un site internet personnalisable à disposition, permettant de mettre en avant votre activité. Vous avez également l’accès à une e-boutique qui vous permet de commander un tas d’outils de communication à prix coûtant, tels que des flyers, des affiches ou des panneaux de chantier. Et ce n’est pas tout, puisque Qualisol vous donne accès à des réductions sur certaines assurances professionnelles dont la responsabilité civile générale et décennale ; 
  • profiter d’un accès gratuit à de nombreux supports techniques, une hotline, des conseils de pro, et l’accès à l’actualité des filières EnR en temps réel.

Comment obtenir la qualification Qualisol ?

Les démarches 

Pour devenir installateur certifié Qualisol, la démarche est relativement simple : 

  • le dépôt de dossier : il faut commencer par déposer un dossier de candidature, que vous pouvez trouver sur le site de Qualit’EnR. Grâce à votre numéro de SIRET et à quelques documents que vous aurez pris soin de réunir au préalable, vous pouvez débuter les démarches en ligne ; 
  • suivre la formation : au moins un salarié de l’entreprise devra suivre une formation ; 
  • le dépôt de dossier : vous pouvez le transmettre à Qualit’EnR ou à votre organisation professionnelle conventionnée (ex. : CAPEB) ; 
  • réponse et verdict de la commission : c’est l’organisme Qualit’EnR qui est chargé d’attribuer ou non la certification. L’obtention du label Qualisol est valable pour une durée de 4 ans durant lesquels des contrôles ont lieu. 

Le label Qualisol est payant, et il faut savoir que pour conserver l’appellation, vous devrez faire une demande de renouvellement tous les ans. Un contrôle sera également effectué afin de vérifier certains éléments comme les moyens humains, techniques et financiers de l’entreprise. 

La formation Qualisol 

Comme indiqué précédemment, pour obtenir la qualification, au moins un des salariés de l’entreprise doit suivre une formation. Pour cela, il a le choix entre : 

  • un stage de formation Qualisol CESI de 3 jours. Ce stage se déroule au sein d’un centre reconnu par Qualit’EnR et aboutit sur un QCM de validation ; 
  • une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) dans le domaine du solaire ; 
  • une formation d’au moins 350 heures, relative au métier des installations solaires. 

Grâce à cette formation, l’apprenant sera en mesure de réaliser des installations dans les règles de l’art et en totale conformité avec la réglementation. Il sera également capable de donner des conseils aux clients, de mettre en place une installation et de planifier les opérations de maintenance. 

Prix de Qualisol : combien coûte le label ? 

Pour obtenir la qualification Qualisol, vous devrez vous acquitter des : 

  • frais d’instruction forfaitaires annuels de 62 euros HT. Il s’agit de frais qui sont à régler une seule fois par année civile ; 
  • frais d’instruction spécifiques Qualisol pour l’année en cours qui s’élèvent à 62 euros HT également. Il s’agit de frais spécifiques qui sont à régler une seule fois par année civile et par marque ; 
  • frais d’audit (valables pour deux années de qualification) qui s’élèvent à 270 euros. Ce tarif inclut la prestation de l’organisme de contrôle ainsi que la production du rapport. Attention, ils ne comprennent pas les frais éventuels de contre visite ou d’audit supplémentaire, en cas de souci ou de non-conformité. 

En tant que professionnel, le label Qualisol représente, certes, un certain coût pour votre entreprise. Cependant, la certification vous fait bénéficier d’une panoplie d’avantages non négligeables. Véritable signe de qualité pour votre clientèle, Qualisol permet également de valoriser votre savoir-faire et d’acquérir de nouveaux clients. Citée régulièrement dans les médias comme référence qualité pour les consommateurs, Qualisol représente donc un réel investissement qui permet de toucher une clientèle soucieuse de son impact sur l’environnement. Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter le site Qualit’EnR.  

Simplifiez votre gestion d'entreprise avec Obat