Le 26 janvier 2022
Article mis à jour le 11 août 2023
Matériel et équipements de chantier

Par Mathilde Fauconnier

Location de coffret de chantier | Prix et démarches

Pour utiliser leurs appareils et outils sur un site de travaux n’étant pas relié à un réseau électrique, de nombreux professionnels du BTP optent pour la location d’un coffret de chantier. Qu’il soit loué ou même acheté, l’installation provisoire d’un compteur de chantier permet en effet d’alimenter les postes de travail. Alors, achat ou location ? Quel est le prix d’un compteur de chantier ? Et à qui s’adresser pour l’installer ? Nous répondons à toutes vos questions dans ce guide !

Qu’est-ce qu’un compteur de chantier ?

Le compteur de chantier est un compteur électrique branché sur une installation provisoire, elle-même raccordée au réseau d’électricité. Il permet donc d’avoir de l’électricité sur une durée provisoire sur un site (plus ou moins longue selon le temps des travaux). Une fois le contrat terminé, le branchement est désinstallé.

Le coffret de chantier peut être utilisé par les professionnels (BTP, fête foraine, festival, etc.) comme les particuliers réalisant des travaux dans leur logement. Le compteur doit être installé pour une durée de 28 jours maximum : si l’installation est effective pour une durée supérieure, on parle de branchement électrique.

Ce dernier peut durer 1 an avec une possibilité unique de renouvellement pour 3 mois. Pour les travaux de construction, un compteur provisoire permet d’alimenter les appareils électriques sans avoir recours à un groupe électrogène (pour lequel il faudrait compter entre 300 et 500 € en plus du carburant).

A lire également : Comment choisir son éclairage de chantier ? Le guide complet

Achat ou location de coffret de chantier : que choisir ?

Faut-il privilégier la location d’un compteur de chantier ou son achat ? Tout dépend du prix du compteur (selon la puissance et le vendeur) et de la durée d’utilisation. Le coût d’achat varie selon les mêmes critères, en tenant compte également du type de branchement (monophasé ou triphasé).

Pour une courte durée, la location est fortement recommandée. C’est d’ailleurs la solution largement privilégiée par les professionnels du bâtiment pour simplifier les démarches et raccorder rapidement leur matériel de chantier.

Quelle puissance ?

La puissance impacte le coût d’un coffret de chantier, il faut donc bien calculer l’énergie nécessaire en tenant compte de la puissance de consommation simultanée des appareils utilisés (éclairage, petits outils, gros engins comme une grue, etc.).

Vous obtenez une somme en watt qu’il faut convertir en kilowatt puis en kilovoltampères. Les besoins estimés sont les suivants :

  • puissance du compteur de 3 kVA pour 3 000 Watt maximum ;
  • puissance du compteur de 6 kVA pour 6 000 Watt maximum ;
  • puissance du compteur de 9 kVA pour 9 000 Watt maximum ;
  • puissance du compteur de 12 kVA pour 12 000 Watt maximum ;
  • etc.

En règle général, sans engin puissant et important, une puissance de 6kVA en monophasé (avec un seul point de source) est suffisante. C’est même le choix de coffret de chantier le plus courant. Par contre, si vous utilisez une grue, votre besoin se situera davantage vers 18 kVA avec une installation triphasée (trois points de source).

Comment louer un coffret de chantier ?

Qui contacter ?

Pour la location d’un coffret de chantier EDF, contactez-les directement pour obtenir un numéro de demande de raccordement. Votre requête sera ensuite transmise au gestionnaire du réseau électrique. Bien sûr, nous parlons ici d’EDF, mais vous pouvez tout à fait vous rapprocher d’un autre fournisseur d’électricité. La démarche est identique même si les prix peuvent varier.

Cet article pourrait vous intéresser : Les 7 meilleurs casques de chantier en 2022 – Comparatif

Quelles informations fournir ?

Quel que soit votre choix, vous devez ensuite fournir les informations suivantes : 

  • la référence du branchement électrique ;
  • l’adresse du lieu de raccordement ;
  • la puissance voulue en kVA ;
  • le type de branchement choisi (monophasé ou triphasé) ;
  • les dates complètes de début et fin du raccordement ;
  • les coordonnées du mandataire.

Ensuite, le gestionnaire de réseau d’électricité étudie votre demande. C’est généralement Enedis qui s’en occupe. Une lettre d’engagement pour le coffret de chantier provisoire est envoyée au mandataire : il doit la renvoyer signée pour confirmer sa requête.

Par la suite, un technicien d’Enedis prendra contact avec vous pour déterminer un rendez-vous (jour et heure d’intervention) et recueillir des renseignements supplémentaires quant à vos besoins pour vous aider à choisir la meilleure installation.

Pour quelle durée ?

La durée est un facteur important pour la location d’un coffret de chantier Enedis puisqu’elle impacte le prix final et les démarches à réaliser :

  • Pour une location de moins de 28 jours : ce sont les plus courantes pour des petits travaux et chantiers (aménagement de domicile, évènements provisoires, etc.).
  • Pour une location de plus de 28 jours : il s’agit ici plutôt de gros chantiers et travaux. Dans ce cas, la puissance du compteur sera obligatoirement d’au moins 36 kVA.

Prix de la location d’un coffret de chantier

Le prix de raccordement

Le prix d’un compteur de chantier avec raccordement provisoire dépend du type de terrain et d’opération :

  • Sur terrain nu / non-fixe : 155,04 € pour une opération groupée et 258,40 € pour une opération isolée.
  • Sur terrain demi-équipé / non fixe : 115,83 € pour une opération groupée et 193,06 € pour une opération isolée.
  • Sur terrain pré-équipé / fixe : 65,23 € pour une opération groupée et 107,08 € pour une opération isolée.

Il faut également ajouter le coût de la désinstallation une fois que vous n’aurez plus besoin du compteur. 

Le coût de location

La location d’un compteur de chantier provisoire coûte 21,93 € par mois chez Enedis, avec une puissance de moins de 36 kV. Pour une puissance supérieure, le prix est de 44,31 € par mois. Les prix sont semblables chez les autres gestionnaires de réseaux électriques, même s’ils ne couvrent qu’une partie infime du réseau en France.

Lors de l’installation d’un coffret de chantier, c’est le fournisseur qui paye l’installation du compteur, puis il le facture au client. Vous serez également redevable de la somme relative à votre consommation en électricité durant toute la durée de location. La facture sera envoyée par votre fournisseur d’électricité.

Le tarif Bleu EDF peut varier selon les horaires des heures creuses, des heures pleines et en option Base. Pour ce qui relève des compteurs provisoires, la puissance de coffret dépend des besoins en fourniture d’électricité.

A lire également : Conseils et prix d’une location de nacelle de chantier : le guide

Le prix d’achat d’un coffret de chantier

En moyenne, les prix fluctuent entre 200 € et 500 € pour des coffrets qui comprennent tout le nécessaire au branchement ainsi que le bon fonctionnement du compteur. Pour l’achat d’un compteur de chantier, tout dépend donc des prix appliqués par les vendeurs selon : 

  • La puissance : plus le compteur est puissant, plus le prix sera élevé.
  • Le type monophasé ou triphasé : les compteurs triphasés peuvent coûter jusqu’à 2 fois plus cher que les monophasés.
  • Les accessoires : longueur des câbles, nombre de prises, etc.

Pour acheter un coffret de chantier, rendez-vous dans un magasin de bricolage ou commandez-le en ligne. Les grandes enseignes de construction en vendent toujours. Assurez-vous que le compteur soit vendu avec une garantie en cas d’incident ou de défaillance.


La location d’un coffret de chantier permet d’avoir de l’électricité pour ses outils et engins sur le lieu des travaux grâce à un raccordement provisoire au réseau. Les prix varient selon le type de branchement et la puissance demandée. Pensez donc à bien évaluer vos besoins avant de faire votre requête pour optimiser les coûts !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Comment faire connaître son activité sur les réseaux sociaux en tant qu’artisan ?

L'utilisation des réseaux sociaux par les artisans du bâtiment est une approche judicieuse pour faire connaître son activité et trouver...

Isolation Biosourcée | Explication et Avantages

L’isolation est essentielle pour les projets de construction ou de rénovation énergétique. Pour les murs, les toits ou encore les...

Comment se verser un salaire ? Auto-entrepreneur et chef d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, il n’est pas toujours facile de définir la rémunération adéquate par rapport à son travail,...

Comment créer un site internet pour artisan du bâtiment ?

Vous cherchez des informations pour créer un site Internet d’artisan ? Vous êtes au bon endroit ! Que vous soyez...

Calcul de la capacité d’autofinancement : comment le réaliser ?

La capacité d’autofinancement, ou CAF, est une donnée qui détermine, entre autres, si une entreprise peut rembourser ses crédits et...

Comment faire un devis dans le bâtiment ? 8 étapes clés

Élément décisif pour signer un chantier, le devis travaux représente la vitrine commerciale de votre entreprise BTP. Après la signature,...