Le 31 janvier 2024
Définition BTP

Par Mathilde Fauconnier

Construction en terre crue : avantages et utilisations

La maison en terre crue revient sur le devant de la scène ! Grande Muraille de Chine, pyramides aztèques, casbahs marocaines : depuis des millénaires, l’homme exploite la terre pour ses constructions. Cette ressource naturelle est économe en énergie et profite d’une disponibilité quasi universelle. De plus en plus d’artisans l’utilisent en BTP pour répondre aux attentes de leurs clients et proposer des constructions écoresponsables. Grands principes, avantages de la construction en terre crue, techniques traditionnelles et modernes : nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur l’utilisation de ce matériau durable.

Qu’est-ce qu’une construction en terre crue ?

L’architecture en terre crue se compose d’une combinaison d’argile, de limon, de sable (et occasionnellement de gravier), différenciés par leur taille de particule : c’est la granulométrie. Au sein de ce mélange, l’argile assume la fonction de liant naturel, permettant aux particules plus grosses de se coller ensemble en présence d’eau.

Une fois séchée, cette composition acquiert une solidité intrinsèque, grâce à laquelle le matériau conserve sa forme et sa cohérence. Ce processus décrit la terre « crue », en distinction avec la terre « cuite » employée dans la fabrication de poterie, tuiles, carreaux et briques, où le matériau de base est soumis à une cuisson. En fonction de la méthode choisie pour la construction en terre crue, la terre peut donc être combinée avec de l’argile, du sable ou encore de la paille par exemple.

La terre crue en construction, quels avantages ?

Avantages

La terre crue est un matériau brut et écologique qui reste inchangé par le processus de fabrication, soulignant son caractère naturel et sain.

Cette approche de construction est en harmonie avec les principes de l’architecture durable : elle se distingue par son faible impact environnemental et son bilan carbone réduit grâce à l’absence de cuisson et son origine locale. L’empreinte énergétique de tels bâtiments est minimisée, faisant de la terre crue une option privilégiée pour une construction respectueuse de l’environnement.

En outre, la terre crue se distingue par sa capacité de recyclage intégral. Elle contribue à créer un habitat sain, offrant une excellente inertie thermique et une régulation naturelle de l’humidité. C’est un matériau de choix pour une architecture écologique performante.

En effet, cette méthode de construction n’émet pas de substances nocives et contribue à purifier l’air en absorbant les composés organiques volatils (COV). Pour couronner le tout, une construction en terre crue présente une résistance remarquable au feu, renforçant son attrait en tant que choix durable et sécuritaire pour le BTP.

Inconvénients

Une construction en terre crue requiert l’ajout d’un matériau isolant pour se prémunir contre le gel et l’humidité. Ainsi, il est essentiel d’investir dans des fondations solides et une toiture performante pour compléter sa fonctionnalité. De plus, la mise en œuvre de la terre crue dans la construction impose des limites à la créativité architecturale en raison de ses nombreuses contraintes techniques, qui peuvent se transformer en défis significatifs.

Et même si la terre crue est économique en tant que matière première, son application spécifique demande une expertise rare et prend plus de temps que les méthodes de construction conventionnelles. Le tout peut ainsi augmenter le budget final du projet. Car malgré ses bénéfices environnementaux, la construction en terre crue n’est pas encore largement adoptée dans le secteur du bâtiment, en partie à cause de l’absence de réglementations spécifiques encadrant son utilisation.

A lire également : Les matériaux biosourcés dans le bâtiment | Définition

Les techniques de construction en terre crue

Les techniques traditionnelles

Pisé

Le pisé est considéré comme l’ancêtre du béton. Il est aujourd’hui reconnu pour sa solidité puisque cette dernière est semblable à celle d’un béton naturel très dur. Il est fabriqué à partir d’un mélange de cailloux, de graviers, de sables, de silts, et d’argiles (en proportions variables).

La technique de construction du pisé se fait couche par couche, en utilisant un coffrage dans lequel la terre humide est compactée. Cette méthode est idéale lorsque la terre est extraite au printemps ou à l’automne, profitant d’une humidité optimale. Le séchage peut toutefois prendre jusqu’à 200 jours. Le pisé a évolué avec le temps, intégrant de nouveaux coffrages et méthodes de compactage. 

Torchis

Le torchis est utilisé depuis le Moyen-Âge. Il se compose d’une terre très fine, avec une faible présence de cailloux et de gravier. Pour éviter les fissures lors du séchage, il est mélangé à de la paille ou du sable. Il est principalement utilisé comme matériau de remplissage sur des structures porteuses en bois, et peut être travaillé à l’état plastique tassé. Aujourd’hui, le torchis est également disponible sous forme de produit prêt à l’emploi.

Bauge

La technique de la bauge est employée pour construire des murs massifs avec la terre crue servant de structure porteuse. Le processus inclut le mélange de terre crue avec des fibres végétales et de l’eau pour former des boules de terre à l’état plastique tassé, qui sont ensuite empilées pour créer un mur en terre crue épais.

Chaque couche doit sécher avant l’ajout de la suivante pour maintenir la stabilité de la structure. Malgré le risque de fissures en cas de mauvaise proportion terre/fibre, la bauge reste une méthode traditionnelle. On observe également l’émergence de nouvelles techniques comme les blocs préfabriqués et la terre projetée.

Adobe

L’adobe est une technique de construction en terre crue utilisant des briques de terre non cuite, principalement composées de sable pour prévenir les fissures. On ajoute un peu de cailloux et de graviers, parfois enrichies de fibres végétales.

Chaque brique en terre crue est formée à l’état plastique tassé et séchée à l’air libre (souvent au soleil), ce qui en fait une méthode de construction rapide et économique. L’adobe nécessite peu d’outillage, hormis le moule, ce qui rend cette technique comparable en efficacité aux matériaux industriels pour certaines applications.

A lire également : Eco-construction : les enjeux environnementaux dans le BTP

Les techniques modernes

Pour répondre aux exigences contemporaines, les techniques de construction en terre crue ont également évoluées et incorporent des innovations comme : 

  • mortier et enduit en terre crue ;
  • Blocs de Terre Compressée (BTC) ;
  • Blocs de Terre Moulés (BTM) et Extrudés (BTE) ;
  • béton d’argile coulé ;
  • variantes allégées et mélangées avec d’autres matériaux comme les copeaux de bois ou la paille ;
  • utilisation de bottes de paille et de panneaux de terre crue.

L’utilisation de la terre crue dans la construction connaît aujourd’hui un renouveau, stimulé par la prise de conscience environnementale actuelle. En effet, elle possède un réel potentiel en tant que matériau de construction durable, à condition de maîtriser ses techniques d’application et de savoir l’associer judicieusement à d’autres matériaux ! Cette méthode ancestrale, adaptée aux exigences modernes, démontre son efficacité et son importance pour l’avenir de la construction écologique.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Qu’est-ce que l’OPPBTP ? L’Organisme de Prévention du BTP

L’OPPBTP est un organisme français qui mène des campagnes de sensibilisation auprès des professionnels du BTP et des travaux publics....

Les 7 meilleurs casques de chantier en 2024 | Comparatif

Vous êtes à la recherche du meilleur casque de chantier pour vous et votre équipe ? Cet équipement de protection...

Retraite des artisans : calcul et montant en 2024

Vous exercez en tant qu'artisan ? Dans ce cas, vos retraites de base et complémentaire sont gérées par la Sécurité...

Devenir travailleur indépendant : le guide complet en 2024

Vous rêvez de créer une entreprise et de travailler à votre compte, librement et sans chef pour vous dire quoi...

DPGF : Fonctionnement et exemple pour les marchés publics

Lors d’un d’appel d’offre dans le cadre de marchés publics et privés, l’acheteur est en droit de demander aux candidats...

Les 7 meilleures tablettes de chantier en 2024 – Comparatif

Aujourd’hui, le numérique est omniprésent dans nos vies, et cette révolution digitale entraîne l’utilisation de nouveaux outils technologiques, tels que...