Le 4 avril 2023
Article mis à jour le 27 février 2024
Les métiers du bâtiment

Par Mathilde Fauconnier

Le chargé d’affaires dans le BTP | Rôle, formation et salaire

Un chargé d’affaires s’occupe d’accompagner ses clients dans les étapes de mise en oeuvre d’un projet de construction ou de rénovation. Il a pour mission de négocier et de choisir les prestataires adéquats pour diminuer au maximum le coût du chantier. Il possède donc un profil aussi technicien que commercial, avec un rôle hautement stratégique à forte valeur ajoutée pour son entreprise. Combien gagne un chargé d’affaires BTP ? Quelles formations suivre ? Quelles sont les compétences attendues ? Nous répondons à ces questions dans cet article !

Qu’est-ce qu’un chargé d’affaires dans le BTP ?

Rôle et type de client

Un chargé d’affaires dans le bâtiment et les travaux publics supervise et suit l’avancement de la construction d’habitations, de locaux, de commerces, de ponts ou encore de routes. Il offre un accompagnement sur-mesure pour la réalisation des travaux de ses clients.

Grâce à son carnet d’adresses et à son portefeuille client bien fournis, il intervient sur des travaux de rénovation ou de construction. En tant que chargé d’affaires BTP, c’est à lui de choisir les fournisseurs et les sous-traitants (entreprises de maçonnerie, de plomberie, d’électricité, etc.).

Il définit alors un budget pour la réalisation de l’ouvrage, puis le fait valider par son client. Il émet des factures au fur et à mesure de l’avancement des travaux, s’assure que le planning est respecté et maîtrise les coûts. En règle générale, ses clients sont des grandes entreprises du bâtiment, des locaux industriels ou des bureaux, mais aussi des entreprises de travaux publics.

A lire également : Suivi de chantier : comment le réussir ? 8 étapes clés

Qualités et compétences attendues

Un chargé d’affaires dans la construction est avant tout un commercial qui se doit d’assurer des tâches de prospection. Il doit donc combiner des compétences techniques avec des qualités sociales et professionnelles

Compétences techniquesAptitudes professionnelles
Culture économique
Culture juridique et réglementaire concernant la passation des marchés en vigueur dans la construction
Connaissance des prestations ou des produits proposés par l’entreprise
Maîtrise des règles de négociation commerciale (vis-à-vis des clients comme des fournisseurs)
Maîtrise des outils de calcul de prix pour établir les propositions commerciales et négocier
Gestion administrative des affaires conclues (analyse des besoins client, signature des contrats, suivi commercial des travaux, etc.)
Maîtrise des outils informatiques
Connaissance d’un outil CAO/DAO et/ou d’un progiciel ERP
Connaissance des spécialités du BTP (urbanisme, architecture, études, etc.)
Connaissance d’une langue étrangère si l’entreprise est internationale
Sens de l’écoute et de la communication
Capacités d’adaptation
Bonne organisation
Détermination et ténacité
Polyvalence
Force de proposition
Force de conviction
Sens de la négociation
Aptitudes commerciales
Capacité à travailler avec des équipes pluridisciplinaires
Tout savoir sur la sous-traitance dans le bâtiment
guide sous-traitance

Les principales missions du chargé d’affaires

Un chargé d’affaires BTP s’assure du bon déroulement d’un chantier. Il fait en sorte que le planning et le budget soient respectés. En mettant en œuvre ses compétences commerciales, il aide à réduire le coût des travaux. Voici ses principales missions : 

  • définir les besoins des commanditaires de travaux ;
  • diriger des missions de prospection auprès des bons prestataires ;
  • négocier les contrats puis les rédiger ;
  • servir d’interlocuteur privilégié entre le commanditaire d’un chantier et les prestataires extérieurs (intervenants, sous-traitants, etc.) ;
  • recommander les sous-traitants les plus fiables et les moins coûteux à ses clients.

A lire également : La sous-traitance dans le bâtiment | Le guide pour tout comprendre

Quel est le salaire d’un chargé d’affaires BTP ?

En tant que salarié

Le salaire d’un chargé d’affaires BTP est attractif, même en début de carrière. Pour un premier poste, un candidat peut en général obtenir 2 500 € brut mensuels et franchir rapidement la barre des 4 000 € brut mensuels durant sa carrière.

Le salaire moyen est de 3 100 € par mois tandis que le salaire maximal est de 7 800 € par mois. Il n’existe toutefois aucune grille salariale préétablie. Le métier de chargé d’affaires en bâtiment peut être rémunéré par un salaire fixe, mais on lui associe souvent une part variable en fonction de l’atteinte de ses objectifs.

Il est également possible d’obtenir des avantages comme un véhicule de fonction, la prise en charge des frais de déplacement ou encore des paniers-repas. Selon la taille de l’entreprise, le chargé d’affaires peut aussi avoir des primes comme le 13e mois, une prime de participation ou une prime d’intéressement. 

En indépendant

Un chargé d’affaires auto-entrepreneur dans le BTP peut facturer ses clients à la prestation ou à l’heure. C’est à vous de déterminer le coût de vos prestations selon votre secteur géographique, votre expérience, la demande et la qualité du portefeuille client et prestataire que vous pouvez mettre à disposition de vos commanditaires.

A lire : Comment se verser un salaire ? Auto-entrepreneur et chef d’entreprise

Évolutions de carrière 

Un chargé d’affaires en maîtres d’œuvre peut s’occuper de chantiers de plus en plus complexes et grands pour gagner en expérience. Au fil du temps, il peut gagner en responsabilité pour devenir : 

  • chargé d’affaires dans l’industrie ;
  • diagnostiqueur immobilier ;
  • chef de projet travaux ;
  • conducteur de travaux ;
  • conducteur d’opérations ;
  • directeur d’agence ;
  • ingénieur d’affaires.

Pour les profils les plus entreprenants, il est également possible de lancer sa propre entreprise du BTP en tant que chargé d’affaires indépendant. Vous pouvez coupler cette casquette avec celle d’apporteur d’affaires pour les entreprises.

A lire également : Les apporteurs d’affaires BTP : Commissions et fonctionnement

Comment devenir chargé d’affaires BTP ? Formation

Il existe plusieurs options de formation de chargé d’affaire BTP. Pour cela, il faut débuter son cursus à un niveau Bac+2 en validant : 

  • un BTS Bâtiment  ;
  • un BTS NDRC (négociation et digitalisation de la relation client) ;
  • un BTS MCO (management commercial opérationnel).

Toutefois, il est conseillé d’aller jusqu’à un niveau Bac+5 puisque c’est à ce stade que se concentrent les recrutements. Pour atteindre ce niveau d’études, vous pouvez suivre et obtenir : 

  • un diplôme d’école d’ingénieurs (spécialisation en BTP ou Génie civil) ;
  • un diplôme d’école spéciale des travaux publics ;
  • un diplôme d’école des Ponts ParisTech ;
  • un diplôme de CESI École d’ingénieurs ;
  • un master spécialisé Management de projets de construction ;
  • un master Management de projet.

Études d’un chargé d’affaire BTP, salaire moyen, qualités et compétences requises : vous savez à présent tout ce qu’il faut savoir pour devenir chargé d’affaires dans le bâtiment ! C’est un métier qui rémunère bien et qui offre de multiples opportunités d’évolution de carrière pour les salariés les plus motivés.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Livraison de chantier : 5 étapes pour bien livrer vos travaux

Vous êtes sur le point de terminer un chantier ? Félicitations ! Bien que vous soyez probablement impatient de passer...

Suivi de chantier : comment le réussir ? 8 étapes clés

Le suivi de chantier dans le domaine de la construction n’est pas une mince affaire : il demande de la...

Comment choisir son éclairage de chantier ? Le guide complet

Vous êtes à la recherche d’un projecteur de chantier professionnel ? Il est nécessaire de disposer d’équipements appropriés pour éclairer...

Comment calculer le coût horaire de la main d’oeuvre ?

Bien gérer son entreprise débute par une bonne estimation du coût horaire de la main d’œuvre. En effet, vous avez...

La sécurité sociale d’un auto-entrepreneur : Vos droits en 2024

Lorsque l’on se lance à son compte, l’une des premières interrogations consiste à comprendre comment fonctionne la sécurité sociale pour...

Qu’est-ce qu’un Contrat à Durée Indéterminée de chantier (CDIC) ?

Le CDI de chantier, ou CDIC, est un type de contrat de travail répandu dans le secteur du BTP. Il...