Le 22 juin 2024
Les métiers du bâtiment

Par Mathilde Fauconnier

Comment devenir agenceur en 2024 ? Tout sur ce métier

Le métier d’agenceur d’intérieur vous intéresse ? Le rôle de l’agenceur de cuisine et de salle de bain est principalement axé sur la décoration et la finition d’espaces. Sa tâche consiste à réaliser ou à superviser l’ensemble des travaux nécessaires à l’aménagement d’un espace, qu’il soit résidentiel ou professionnel. À la fin de sa mission, il remet le projet finalisé au client. Compétences et qualités, formation pour devenir menuisier agenceur, débouchés : découvrez notre fiche métier d’agenceur pour en savoir plus sur cette profession !

Le métier d’agenceur/agenceuse

Missions

Dans une maison ou un appartement, l’agenceur d’intérieur joue un rôle crucial dans l’aménagement de ces espaces spécifiques. Bien qu’il ne fabrique pas toujours les éléments lui-même, il est responsable de la conception et de l’installation (ou de la supervision de l’installation) des mobiliers de rangement comme les placards, les plans de travail et les étagères.

Son travail doit intégrer les contraintes posées par les appareils ménagers indispensables comme la cuisinière, le lave-vaisselle, le réfrigérateur, l’évier, la baignoire, la douche et le lavabo. Ce métier allie créativité, compétences techniques et sens commercial. L’agenceur début étape par étape : 

  • examiner les lieux ;
  • prendre des mesures ;
  • esquisser un premier plan qui inclut l’emplacement du mobilier et des appareils ;
  • sélectionner les matériaux et les couleurs ;
  • soumettre un projet à son client, suivi d’un devis détaillé ;
  • commander les matériaux ;
  • organiser le chantier pour la pose ou le montage des éléments, souvent préfabriqués en atelier et ajustés sur place.

A lire également : Comment devenir décorateur d’intérieur ? Tout savoir sur ce métier

Qualités et compétences requises

Le menuisier agenceur se distingue d’abord par sa créativité. Il doit savoir harmoniser couleurs et matériaux, jouer avec les espaces et styles, mais aussi posséder une bonne aptitude pour dessiner des esquisses et plans détaillés. De plus, il a besoin de connaissances pratiques dans divers domaines connexes comme la menuiserie, l’ébénisterie, l’électricité et la plomberie : c’est ce qui lui permet d’évaluer la faisabilité technique de ses projets.

Pour offrir des solutions avant-gardistes, l’agenceur de cuisines et de salles de bains doit aussi effectuer une veille technologique continue afin de rester à jour sur les dernières innovations techniques et leur disponibilité sur le marché. Il est également crucial de se tenir informé des dernières réglementations et législations pour garantir que les projets respectent les normes actuelles.

Enfin, l’agenceur doit posséder une excellente capacité d’écoute et des compétences relationnelles afin de comprendre précisément les besoins et les désirs de ses clients, ce qui se fait souvent à travers des entretiens approfondis. Sa relation avec les fournisseurs, artisans et autres professionnels est également fondamentale : il doit savoir négocier efficacement pour obtenir les meilleures conditions possibles.

Avantages et inconvénients du métier

Le métier de menuisier agenceur combine créativité et compétences techniques : il offre une grande diversité de projets, ce qui est idéal pour ceux qui cherchent à exprimer leur créativité tout en ayant une certaine indépendance dans la gestion de leurs activités. Les compétences acquises sont d’ailleurs transférables à d’autres secteurs liés à la construction et au design d’intérieur.

Cependant, le métier présente des défis notables, notamment en termes d’exigences physiques et de risques pour la santé dus à l’exposition régulière à la poussière et aux produits chimiques. Les pressions liées aux délais et les attentes élevées des clients peuvent également engendrer un stress significatif. De plus, l’investissement initial en outils et équipements peut être conséquent, et la stabilité des revenus peut varier en fonction des fluctuations économiques (surtout s’il exerce en auto-entreprise).

A lire également : Comment devenir architecte d’intérieur en 2024 ?

Comment devenir menuisier agenceur ?

Pour devenir agenceur de cuisine ou agenceur de salle de bain, il existe de nombreuses formations accessibles à plusieurs niveaux d’études : 

  • Après la classe de 3e : un CAP ébéniste, menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement, ou menuisier installateur, ou bien un bac professionnel en étude et réalisation d’agencement, technicien de fabrication bois et matériaux associés, ou technicien menuisier-agenceur, nécessite 3 ans d’études.
  • Après l’obtention du baccalauréat : un BTS en développement et réalisation bois ou en étude et réalisation d’agencement se prépare sur 2 ans.
  • Au niveau bac+2 : le BTS développement et réalisation bois ou le BTS étude et réalisation d’agencement.

Un CAP ou un diplôme équivalent, suivi d’une année supplémentaire, permet également d’accéder au métier de poseur agenceur de cuisines et salles de bains. Les titulaires d’un baccalauréat ou équivalent peuvent opter pour un bac professionnel en étude et réalisation d’agencement, en technicien de fabrication bois et matériaux associés, ou en technicien menuisier-agenceur.

Quel est le salaire moyen d’un agenceur ?

En tant que salarié

Le salaire du menuisier agenceur en tant que salarié dépend de l’expérience, de la région et de la taille de l’entreprise. En début de carrière, un agenceur peut s’attendre à un salaire autour de 1 500 à 1 800 € brut par mois. Avec l’expérience, ce salaire peut augmenter significativement, atteignant souvent 2 500 € brut par mois ou plus, selon les compétences et les responsabilités acquises.

En tant qu’indépendant ou gérant de société

En tant qu’indépendant ou gérant de société, les revenus d’un agenceur peuvent varier plus largement en fonction du volume d’affaires, du positionnement marché, et de la capacité à gérer efficacement l’entreprise. Les agenceurs indépendants peuvent gagner entre 2 000 et 4 000 € net par mois, mais cette rémunération peut augmenter avec une clientèle bien établie et des projets d’envergure.

A lire également : 30 décorateurs d’intérieur à suivre sur Instagram en 2024

Possibilité d’évolutions

Les possibilités d’évolution pour un agenceur sont diverses. En agence, il peut progresser vers des postes de chef de projet, responsable d’atelier ou même de directeur technique : ces postes permettent de superviser une équipe plus large et de gérer des projets plus complexes. Comme indépendant, l’agenceur peut développer son entreprise, élargir sa gamme de services ou se spécialiser dans des niches haut de gamme. La formation continue, la certification professionnelle, et le réseau sont clés pour ces évolutions.


Si vous êtes créatif, rigoureux et que vous possédez un bon sens du design, le métier d’agenceur menuisier peut être fait pour vous ! La demande pour cette profession est importante, et vous pouvez travailler avec des particuliers comme des professionnels du BTP, dans la construction comme dans la rénovation.

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Quelles sont les obligations comptables d’un artisan du bâtiment ?

Comme pour la plupart des professionnels, les artisans doivent se conformer à des exigences légales similaires à celles des commerçants,...

Combien de litres de peinture par m2 ? Méthode de calcul

Vous êtes peintre en bâtiment, et vous avez des difficultés à faire le calcul de la peinture au m2 dont...

Pourquoi utiliser un logiciel de suivi de chantier en 2024 ?

Dans le domaine public ou privé, la gestion de projets bâtiment est un processus toujours complexe, qui doit être planifié...

Comment faire un devis d’électricité ? Conseils et exemple

La réalisation d'un devis d'électricité est une étape cruciale pour tout électricien. Ce document sert non seulement de base à...

Carte de visite BTP | Conseils et exemples pour un artisan

En tant qu'artisan du bâtiment, la carte de visite est un must pour faire la promotion de son entreprise de...

Quelles sont les assurances obligatoires et conseillées dans le bâtiment ?

Lorsqu’un artisan crée son entreprise, une formalité essentielle s’impose à lui : la souscription d’une assurance bâtiment. En effet, ce...