Les différents engins de chantier du BTP et leur rôle

Le 16 février 2021 - Matériel et équipements de chantier

Vous exercez dans le secteur du BTP et vous vous questionnez sur les différents types de véhicules de chantier et leur rôle respectif ? Qu’il sert à travailler le terrain, à transporter des charges lourdes ou aux opérations de manutention, l’engin de chantier se relève indispensable pour réaliser les travaux de gros-oeuvre. En tant que professionnel du bâtiment, vous pouvez tout à fait être amené un jour ou l’autre à conduire l’une de ces machines.

Alors, quels sont les principaux engins de chantier utilisés dans les ouvrages de construction et de démolition ? Comment fonctionnent-ils exactement ? Et quel est le permis CACES associé à chacun d’entre eux ? Réponse ici !

L’utilité des engins de chantier

L’utilisation d’engins de construction est essentielle sur les chantiers du BTP, qu’il s’agisse d’aménagement, de rénovation ou même de démolition. En effet, ces machines permettent d’effectuer des tâches très complexes voire impossibles à réaliser avec des seuls moyens humains.

On pense ainsi au transport et à la manipulation de matériaux lourds, le travail du sol, l’accès en hauteur, les finitions et les réglages du relief d’une surface, les opérations d’extraction, la manutention… Dans les ouvrages de gros-oeuvre, mais aussi dans le second-oeuvre, les engins de chantier apportent un gain indéniable en productivité et en rapidité.

Ce sont toutefois des équipements dangereux, qu’il convient de manipuler avec précaution au risque de se blesser gravement. Pour garantir la sécurité des travailleurs, il faut d’une part bien s’assurer que ces derniers soient formés à leur conduite, et d’autre part instaurer des mesures de sécurité strictes sur le chantier. 

À savoir : l’obtention d’un permis CACES est obligatoire pour pouvoir conduire la plupart des engins de chantier. Il est donc recommandé de bien se renseigner en amont sur la catégorie de CACES attribuée au véhicule que vous souhaitez conduire.

À lire : Sécurité chantier : quelles sont les règles à suivre ?

Les principaux engins de chantier dans le bâtiment

Voyons maintenant les différents types d’engins de chantier utilisés dans le BTP et le permis à passer pour chacun. 

La chargeuse

La chargeuse, ou le chargeur, qui fait partie de la catégorie des engins de terrassement, est l’un des véhicules de chantier les plus couramment utilisés. Elle peut être sur pneus ou sur chenilles et est pourvue d’un large godet sur l’avant pouvant pivoter et effectuer des mouvements verticaux. 

chargeuse
Chargeuse sur pneus – Aurama

À l’aide de cette benne, la chargeuse peut transporter une grande quantité de matériaux comme du gravier, de la terre ou encore des déchets. On l’utilise le plus souvent pour déblayer, remblayer ou terrasser un terrain, mais aussi pour des travaux de manutention.

→ Permis chargeuse à chenilles : CACES R482 C2 et permis chargeuse à pneus : CACES R482 C1

La mini-chargeuse

Plus familièrement appelée bobcat, la mini-chargeuse n’est rien de moins qu’un chargeur plus compact que le modèle classique. Il est muni des mêmes fonctions, à savoir ramasser et déplacer des matériaux et niveler des surfaces. Le mini-chargeur est toutefois plus adapté à des chantiers de petite taille et exigus, par exemple en milieu urbain.

→ Permis mini-chargeuse : CACES R482 A

mini-chargeuse
Mini-chargeur – Locarmor

La pelleteuse

La pelle hydraulique, ou pelleteuse, est l’engin de chantier polyvalent par excellence. Elle peut tout faire ou presque : creuser et déblayer le sol, déplacer des matériaux, niveler un terrain, et extraire des matériaux. Cette machine est utile aussi bien pour les chantiers d’assainissement, de terrassement que de forage et de démolition

pelleteuse
Pelleteuse – Kiloutou

La pelleteuse se reconnaît par son long bras composé d’un godet, d’une flèche et d’un balancier, et par sa tourelle pivotante à 360°. Certains modèles sont montés sur un châssis à pneus et d’autres à chenilles. Comme pour la chargeuse, il existe aussi des pelleteuses très compactes, que l’on appelle alors mini-pelle.

→ Permis pelleteuse : CACES R482 B1

La/le tractopelle

À mi-chemin entre la chargeuse et la pelleteuse, le (ou la) tractopelle combine les fonctions de ces deux véhicules ; on l’appelle d’ailleurs parfois chargeuse-pelleteuse. Très versatile, cet engin de chantier possède ainsi une benne sur le devant et une pelle articulée à l’arrière.

tractopelle
Tractopelle – Komatsu

Il est plutôt adapté aux petits chantiers, bien que cela varie suivant ses dimensions et le volume de sa pelle. Son usage concerne ainsi les travaux d’excavation, de remblayage, de manutention et de creusement de tranchée. 

→ Permis tractopelle : CACES R482 C1

La nacelle

Destinée principalement aux travaux en hauteur (peinture, toiture, élagage…) la nacelle élévatrice est un indispensable des chantiers du bâtiment. Cette machine de levage permet d’atteindre des endroits peu accessibles tout en assurant la sécurité du conducteur.

Nacelle élévatrice – Kiloutou

On trouve 7 sortes de nacelles de chantier : télescopique, ciseau, articulée, camion, araignée, toucan et tractable. Chaque modèle possède ses propres caractéristiques et s’adapte à différents types de chantier.

Permis nacelle : CACES R486

Pour en savoir plus : Conseils et prix d’une location de nacelle de chantier : le guide

Le bulldozer 

Très utile au nivellement des terrains, le bulldozer (ou bouteur), est une sorte de puissant tracteur monté sur des roues ou des chenilles. Il est équipé d’une puissante lame frontale qui se manipule au moyen de deux bras articulés.

En position basse, elle s’abaisse afin de racler le sol et pousser des matériaux. En position haute, la lame se relève et sert dans ce cas au transport. Le bulldozer aide également au déboisage des surfaces végétales et permet de pousser un scraper afin de faciliter l’extraction des matériaux.

→ Permis bulldozer : CACES R482 C2

Bulldozer sur chenilles – Direct Industry

Le scraper (décapeuse)

La décapeuse, ou scraper, joue un rôle majeur dans la réalisation des travaux de terrassement et d’arasement des sols, et plus particulièrement dans l’extraction de matériaux meubles. Cet engin de chantier est muni d’une grande benne (ou caisse), elle-même dotée d’un tiroir extracteur, qui s’abaisse et s’enfonce dans le sol. En général, le scraper s’utilise de pair avec le bulldozer qui le pousse afin de lui fournir davantage d’énergie.

→ Permis décapeuse / scraper : CACES 8

décapeuse / scraper
Décapeuse – Cat

Le rouleau compresseur 

Avec son cylindre géant fixé à l’avant, le rouleau compresseur (ou compacteur) est immédiatement reconnaissable sur les chantiers du bâtiment. Très lourd, il permet de lisser un terrain en compressant des couches de matériaux à entre elles grâce à l’émission de vibrations. 

rouleau compresseur
Rouleau compresseur – Equipements Cooper

On le nomme un “tandem” lorsqu’il possède deux rouleaux, l’un à l’avant et l’autre à l’arrière de l’engin. Il en existe également de taille plus modeste pour les petites surfaces, que l’on appelle des compacteurs à plaque vibrante.

→ Permis rouleau compresseur : CACES R482 D

Le dumper

Le dumper, de l’anglais “déverser”, permet donc de transporter des matériaux non conditionnés (gravats, terre, sable…) puis de les décharger à un autre endroit. Cet engin de chantier se présente sous la forme d’un véhicule motorisé monté sur 4 roues ou sur chenilles et équipé d’une benne à basculement rotatif sur l’avant. Il peut être rigide ou articulé.

dumper
Dumper – Alex-loc

Certains modèles disposent d’un godet d’auto-chargement ; pour la plupart cependant, le chargement doit se faire à l’aide d’un autre engin, souvent une pelleteuse ou une mini-pelle. On confond beaucoup le dumper avec le tombereau, une machine très similaire mais dont la benne est en fait située à l’arrière.

→ Permis dumper : CACES R482 E

La niveleuse

La vocation d’une niveleuse, comme son nom l’indique, est de niveler les couches de matériaux sur un sol ou sur une chaussée. Elle s’arme pour cela d’une grande lame pivotante, dont on peut régler la hauteur suivant la nature de la surface.

niveleuse
Niveleuse – Cat

La niveleuse comporte 6 roues, quatre à l’arrière et deux sur l’avant, et parfois des dents métalliques pour mieux labourer le terrain. Pour de meilleures performances, il est de temps en temps nécessaire de l’utiliser en association avec un compacteur.

→ Permis niveleuse : CACES R482 C3


Si vous travaillez régulièrement sur des chantiers de construction, de terrassement et de démolition du BTP, il est impératif de connaître les différents types d’engins de chantier. Pour les conduire, vous devrez en général suivre au préalable une formation CACES : il en existe des dizaines, faites donc bien attention de choisir le permis adapté à la machine. Que vous exerciez en intérim, en tant qu’indépendant ou salarié, sachez qu’être capable de conduire un ou plusieurs véhicules de chantier est un vrai plus pour décrocher des missions et des emplois. Et si cette activité vous passionne, pourquoi ne pas devenir conducteur d’engin de chantier ?