Label BBC : avantages et obtention de la certification

Le 20 avril 2021 - Labels et certifications

Le label BBC, ou Bâtiment Basse Consommation, défini par arrêté préfectoral du 3 mai 2007, est un label de qualité pour les nouvelles constructions et les rénovations ayant une très faible consommation d’énergie. Il vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et ainsi diviser par 4 la consommation énergétique d’ici 2050. Mais quelle est sa définition et quels sont les réels avantages de cette certification ? Et comment obtenir le label BBC ? ? Décryptage de cette norme dans cet article. 

Qu’est-ce que le label BBC ? 

Définition du label BBC

Le label BBC est une norme officielle française qui concerne les constructions neuves et les bâtiments rénovés. Il désigne un ensemble de mesures applicables à l’isolation, la ventilation, l’éclairage, le chauffage, l’eau chaude ou encore l’étanchéité des constructions. Son but ? Produire des logements non énergivores et confortables pour les occupants. En effet, une construction labellisée BBC est synonyme de confort et d’économies d’énergies. 

A quoi sert-il ?

Le label garantit une haute performance énergétique grâce à des solutions renforcées telles que :

  • une ventilation qui assure confort et qualité de l’air ; 
  • une orientation du logement qui favorise l’entrée de la lumière naturelle ; 
  • une bonne étanchéité à l’air au niveau des portes et des fenêtres ; 
  • l’utilisation d’énergies renouvelables dans les modes de chauffage, de rafraîchissement ou encore d’utilisation d’eau chaude pour les sanitaires. 

L’évolution de la norme BBC

La norme BBC fait partie des labels de haute performance énergétique (labels HPE). Il existe en effet différents labels BBC qui ont évolué au fur et à mesure du temps, des évolutions de la réglementation et de l’amélioration des techniques de construction. On distingue : 

  • le label BBC-Effinergie neuf pour les nouvelles constructions ; 
  • le label BBC-Effinergie rénovation 2009, à présent Label-Effinergie +. Les performances demandées pour une nouvelle construction n’étant pas atteignables pour une rénovation, ce label BBC 2009 comporte des exigences plus adaptées aux logements rénovés. Il concerne l’ensemble des habitations construites depuis plus de 5 ans et après 1948. Si le bien a été bâti avant cette date, il peut prétendre au label BBC Rénovation, mais ne pourra pas bénéficier du certificat BBC

À lire : Labels HPE et THPE : Avantages et démarches d’obtention

Les objectifs du label BBC

Pour les constructions neuves 

Pour les nouveaux logements et les constructions résidentielles neuves, le label BBC impose une consommation maximale d’énergie primaire de 50 kWh par mètre carré et par an, contre 150 kWh/m²/an avec l’ancienne réglementation thermique.

Cette limite peut varier selon les régions et l’altitude. En effet, la France est répartie en 8 zones climatiques, regroupées en 3 zones hiver et 4 zones été. Les consommations qui seront prises en compte pour effectuer le calcul proviennent donc du chauffage, de l’eau chaude, de la climatisation, de l’éclairage, et de la ventilation. 

Quant à la surface prise en compte, il s’agit de la surface hors œuvre nette (SHON), c’est-à-dire la surface habitable à laquelle on retire toutes les surfaces non habitables telles que les balcons ou encore les escaliers.   

Pour les bâtiments rénovés

En ce qui concerne la rénovation, le label a fixé une consommation maximale en énergie primaire de 80 kWh par mètre carré et par an. Encore une fois, cette limite peut varier selon la zone géographique où se trouve le logement.

Il s’agit donc du label BBC rénovation 2009 qui comprend un cahier des charges auquel il faut se référer afin d’attester la conformité des travaux de rénovation. Ce cahier des charges intègre :

  • la réglementation thermique des bâtiments existants ; 
  • le niveau minimal à respecter concernant la performance énergétique ;
  • le respect des modalités de contrôle.

Respecter les objectifs du label pour une rénovation permet de profiter d’avantages fiscaux, et d’aides financières. C’est aussi l’occasion de diminuer l’impact environnemental d’un logement, de réduire sa facture énergétique, et d’accroître sa valeur immobilière.

Différence entre le label BBC et le RT 2012

Le label BBC est souvent confondu avec la norme RT 2012. Alors que cette dernière est une norme de construction qui “impose” depuis 2013 un excellent niveau de performance aux nouvelles constructions afin de faire baisser la consommation énergétique et diminuer les émissions de CO2, la norme BBC est un label qui fut introduit avec la RT 2005 (qui précédait la RT 2012) et qui “préconise” une consommation maximale. 

À lire : RT bâtiment : Qu’est-ce que la réglementation thermique ?

Comment obtenir le label BBC ? 

Les démarches d’obtention

Pour obtenir le label BBC, vous devrez suivre plusieurs étapes : 

  • #1. Tout d’abord, vous devrez faire réaliser une étude thermique par un bureau d’étude. Ce bilan thermique devra être effectué avant et après les travaux.  
  • #2. Vous devrez ensuite déposer le projet auprès d’un organisme de certification. Sachez qu’il en existe plusieurs agréés par l’État, tels que Cerqual, Cequami, ou encore Promotelec. 
  • #3. Après analyse du dossier, les travaux pourront débuter. 
  • #4. En fin de chantier, le certificateur passera vérifier la conformité des travaux avec l’étude thermique. Un test de perméabilité à l’air sera également réalisé. Si toutes les mesures sont en conformité avec les exigences du label BBC, le logement recevra alors la certification.  

Les critères de la construction

Pour obtenir le label BBC, une construction doit remplir plusieurs critères :

  • Etanchéité de l’air : tout d’abord, les fuites d’air doivent être limitées à 0,6 m³ pour les maisons, et 1 m³ pour les immeubles. Le bâtiment doit présenter une excellente étanchéité à l’air de l’enveloppe extérieure, mais aussi des réseaux, afin d’éviter les pertes de chaleur, et de garantir au bâtiment une meilleure durabilité de sa structure, de ses isolants et de ses composants. 
  • Isolation thermique : il est également important que le bâtiment présente une bonne isolation thermique qui permettra de réduire les besoins en chauffage. À ce sujet, il est conseillé de faire un choix judicieux en matière de mode de chauffage. Ceux au gaz, au bois, ainsi que les solutions géothermiques et les pompes à chaleur sont à privilégier.
  • Consommation énergétique : quant à la consommation d’énergie, comme indiqué précédemment, elle doit être limitée à 50 kWh/m² incluant 5 postes, à savoir la ventilation, le chauffage, l’éclairage, l’eau chaude et le refroidissement de l’habitation. 

Les logements ont un impact considérable sur l’environnement. C’est pourquoi il était nécessaire d’agir à l’aide de normes et de réglementations visant à réduire leurs effets néfastes. C’est notamment le rôle du label BBC qui permet de protéger la planète et de réduire la facture énergétique des occupants d’un logement, tout en augmentant significativement la valeur du bien. Vous avez donc tout à y gagner ! 

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel