Le 4 juillet 2023
Article mis à jour le 11 août 2023
Définition BTP

Par Mathilde Fauconnier

Avis technique (ATec) : définition et rôle dans le bâtiment

On estime que la CCFAT (Commission Chargée de Formuler les Avis Techniques) délivre environ 800 avis techniques chaque année. Ce document professionnel, appelé ATec ou AT, est essentiel pour les acteurs du bâtiment puisqu’il permet de certifier la performance d’un produit ou procédé innovant selon les réglementations en vigueur. Mais quel est son rôle précis ? Quels sont les organismes habilités pour le délivrer ? Que doit-il contenir ? Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur l’avis technique (ATec) !

Qu’est-ce qu’un avis technique ?

Définition de l’ATec

L’avis technique (ATec ou AT) représente un avis formulé sur un ton neutre concernant l’aptitude à l’emploi d’un procédé innovant dans le domaine de la construction et ne faisant pas l’objet d’un marquage CE.

Il est formulé par un groupe d’experts, nommé Groupe Spécialisé (GS), qui évaluent la qualité de la conception d’un produit ou système. Le terme exact d’avis technique peut désigner le Document Technique d’Application (DTA) pour les documents marqués CE comme l’avis technique en lui-même.

Les différents types d’avis techniques

Les avis techniques sont délivrés par des organismes reconnus par l’État français. Leur but : que les acteurs de la construction disposent de tous les éléments nécessaires pour apprécier des façons de concevoir et de construire qui sortent du cadre des savoir-faire et pratiques traditionnels.

On distingue : 

  • l’ATec bâtiment ; 
  • l’ATec isolation ;
  • l’ATec menuiserie.

À qui l’AT est-il destiné ?

L’avis technique en bâtiment est indispensable pour les entrepreneurs, artisans, concepteurs, maîtres d’ouvrage, contrôleurs techniques, compagnies d’assurance, etc. Par exemple, c’est un document professionnel qui permet aux installateurs d’un produit ou d’un procédé d’être couverts par leurs assureurs.

Le rôle de l’avis technique est de décrire précisément les normes d’un produit ou d’un procédé innovant ou atypique. L’idée est que les professionnels du BTP puissent comprendre l’usage du produit ou procédé, et s’échanger des informations facilement.

On va y retrouver les éléments techniques dont il est constitué, la façon dont il a été fabriqué en usine, comment il faut l’utiliser, etc. 

A lire également : Le décompte général définitif : tout savoir sur le DGD travaux

Qui délivre l’ATec ?

Les avis techniques sont obligatoirement délivrés par des organismes reconnus par l’État puisque c’est une procédure sérieuse et réglementée : 

  • En bâtiment : l’avis technique est délivré par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), qui est membre de la CCFAT (Commission Chargée de Formuler les Avis Techniques).
  • Pour les travaux publics : l’avis technique est délivré par le SETRA (Service d’Études sur les Transports, les Routes et leurs Aménagements).

Comme mentionné plus haut, on fait appel à un groupe d’experts, appelé « groupe spécialisé », pour émettre un avis sur la qualité de conception et l’emploi des procédés de construction. Ce groupe est mandaté par l’organisme en charge de l’avis technique.

Quelle est sa durée de validité ?

La durée de validité d’un avis technique CSTB ou SETRA varie de 2 à 7 ans. Tout dépend du degré de maturité du produit. L’ATec mentionne toujours cette durée de validité, et peut faire l’objet d’une modification à tout moment pour tenir compte de l’évolution du produit, de son utilisation ou de son secteur d’emploi.

Si vous commercialisez un produit sous une marque différente que celle qui est indiquée sur l’ATec initial, la marque peut faire l’objet d’une extension d’avis technique avec les mêmes prérogatives.

L’avis technique est-il obligatoire ?

Il n’est pas obligatoire de faire une demande d’ATec, mais c’est un gage de qualité. En effet, l’existence d’un avis technique valide est reconnue par tous les acteurs du marché et permet de créer de la confiance. Ce document atteste de la qualité du produit ou système destiné à la construction, mais aussi de sa conformité aux normes et exigences en vigueur.

L’avis technique permet de se prémunir contre les mauvais produits ou les performances mal évaluées. Une série de tests est en effet toujours effectuée pour estimer les performances et aptitudes du produit évalué (performances thermiques et acoustiques, comportement en cas de séisme ou d’incendie, etc.).

A lire également : DPGF : Fonctionnement et exemple pour les marchés publics

Que doit contenir un avis technique ?

Depuis le 1er janvier 2021, le contenu des avis techniques est plus synthétique. L’intérêt ? Pouvoir se concentrer davantage sur les informations liées à l’innovation et réellement utiles à la compréhension du produit ou du procédé. Le document a ainsi diminué en volume puisque des parties redondantes ont été supprimées.

📄 Un avis technique mentionne toujours : 

  • le numéro de l’ATec ;
  • les dates de début et de fin de validité 
  • la dénomination commerciale du procédé ;
  • l’identité du titulaire ;
  • le tableau de suivi des versions du document ;
  • une description simple du procédé ;
  • le domaine d’emploi accepté (zone géographique et ouvrages visés) ;
  • une appréciation sur l’aptitude à l’emploi du procédé et sa durabilité ;
  • des remarques complémentaires du groupe spécialisé si nécessaire ;
  • le dossier technique avec 6 parties complémentaires ;
  • des informations environnementales le cas échéant.

Où trouver l’AT ?

Vous pouvez trouver un ATec via deux outils principaux : 


L’avis technique est un document gage de sérieux et de qualité. Que ce soit pour attester de la performance ou se renseigner sur l’utilisation d’un produit, il soutient l’innovation en France. Il permet également au domaine du BTP et de la construction de s’approprier de nouvelles techniques et méthodes dans les meilleures conditions !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Fonds de roulement : définition et calcul

Le fonds de roulement (FR) et la trésorerie d'une entreprise sont étroitement liés et essentiels à son bon fonctionnement. Le...

Comment faire un devis de maçonnerie ? Conseils et exemple

Si vous débutez en tant que maçon à votre compte, vous vous êtes probablement déjà confronté à la question des...

Clos Couvert : définition dans le BTP

Le clos et couvert désigne les éléments garantissant l'étanchéité à l'eau et à l'air d'un bâtiment. C’est une étape essentielle...

Tout savoir sur la facture de solde ou finale après acompte

La facture de solde, ou finale, est un document commercial souvent méconnu, pourtant essentiel pour les entreprises. Ce document permet...

Les 7 meilleurs casques de chantier en 2024 | Comparatif

Vous êtes à la recherche du meilleur casque de chantier pour vous et votre équipe ? Cet équipement de protection...

Quelle différence entre taux de marge et taux de marque ?

Pour piloter et développer une entreprise, il faut définir un seuil de rentabilité. Lui-même détermine la marge brute et nette...