Le 20 avril 2024
Création d'entreprise

Par Mathilde Fauconnier

6 aides à la création d’entreprise pour les femmes entrepreneures

Créatrice d’entreprise ou repreneuse d’entreprise, vous avez droit à des aides ! En tant que femme auto-entrepreneur, il existe des dispositifs nationaux ou locaux mis en place pour faciliter le lancement de votre projet. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions financières, ou encore d’accompagnement spécifique à l’entrepreneuriat. Dans cet article, découvrez 6 aides à la création d’entreprise pour les femmes entrepreneures.

Quelle aide financière à la création d’entreprise pour femme ?

1. La garantie Égalité femmes 

Le dispositif national ÉGALITÉ femmes, introduit par France Active, vient remplacer le Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF). Cette aide aux femmes entrepreneurs a pour but de simplifier l’accès au crédit bancaire pour leurs projets de création, de reprise ou d’expansion d’entreprises.

Cette garantie peut couvrir jusqu’à 80 % d’un prêt bancaire, jusqu’à un plafond de 50 000 €. Le prêt bénéficiant de la garantie Égalité Femmes est destiné au financement d’investissements et/ou de besoins en fonds de roulement, avec une échéance maximale fixée à 7 ans.

A lire également : 8 services de création d’auto-entreprise en ligne en 2024

2. Le prêt d’honneur

Les prêts d’honneur sont octroyés par Initiative France ou le Réseau Entreprendre sans nécessiter de garanties personnelles ou de payer des intérêts.

Cette subvention pour les femmes est conçue pour aider les femmes entrepreneures à augmenter leur capital, facilitant ainsi l’obtention de prêts bancaires plus conséquents. Bien qu’ils ne se substituent pas aux emprunts traditionnels, les prêts d’honneur en facilitent l’accès grâce à leur capacité à agir comme un levier financier. 

Le montant des prêts d’honneur varie en fonction du projet, du besoin en capital de l’entreprise, et de l’organisation qui fournit le prêt :

  • chez Initiative France, les montants des prêts se situent généralement entre 3 000 et 50 000 € ;
  • au sein du Réseau Entreprendre, ils oscillent habituellement entre 15 000 et 50 000 €, et peuvent atteindre de 30 000 à 90 000 € pour les projets ayant un impact structurel significatif sur le développement de l’entreprise.

3. Les Clubs Locaux d’Épargne pour les Femmes qui Entreprennent

Autre aide à la création d’entreprise pour les femmes : les CLEFE, ou Clubs Locaux d’Épargne pour les Femmes qui Entreprennent.

Ces groupes sont composés de 5 à 20 membres, et ils ont pour vocation de soutenir les entrepreneuses de leur région en facilitant l’accès au financement pour leurs projets. Dans ce cadre, chaque membre du CLEFE s’engage à épargner entre 15 et 140 € mensuellement sur une période de 1 an. Au terme de cette année, les fonds accumulés sont prêtés à une porteuse de projet. 

Cette aide financière pour femme entrepreneure vise à couvrir les besoins en fonds de roulement ou en trésorerie de l’entrepreneuse, et peut également contribuer à renforcer sa crédibilité face aux banques pour l’obtention d’un prêt bancaire. La bénéficiaire du prêt s’engage à rembourser la somme empruntée au CLEFE (capital et intérêts inclus) une fois son entreprise mise en marche.

A lire également : Comment devenir artisan du bâtiment ? Se lancer en 2024

4. Les aides régionales

Suite à l’accord de 2012 entre l’État et la Caisse des Dépôts visant à promouvoir l’entrepreneuriat féminin, des Plans d’Action Régionaux pour l’entrepreneuriat des femmes (PAR) sont élaborés annuellement dans différentes régions.

Ces plans pour femme entrepreneuse mobilisent à la fois les services étatiques centraux et les associations dédiées au soutien de la création d’entreprises pour identifier et déployer les ressources et mesures les plus adaptées à chaque contexte régional. 

Plus de 20 régions ont déjà établi des initiatives spécifiques visant à encourager l’entrepreneuriat féminin dans une diversité de secteurs, y compris dans l’industrie, la construction, le secteur numérique et celui de l’innovation.

Pour obtenir des informations précises et adaptées à votre situation, il est conseillé de vous adresser directement à votre mairie, aux Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) ou aux Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) situées à proximité.

5. Le programme Wom’energy

Le programme Wom’energy, initié par l’association Réseau Entreprendre, vise à promouvoir un environnement entrepreneurial plus diversifié. Pour atteindre cet objectif, le programme pour entreprendre au féminin offre un prêt d’honneur aux femmes entrepreneures pour faciliter leur accès au financement.

Wom’energy ne se contente pas de mettre en avant de nouveaux talents, mais offre également l’accès à son réseau professionnel pour soutenir ces femmes dans leurs projets. Les montants accordés par le prêt Wom’energy varient entre 15 000 € et 50 000 €, offrant ainsi un soutien financier significatif aux entrepreneures.

6. La Bourse des entrepreneuses engagées de Shine

Shine offre également une aide à la création d’entreprise pour les femmes pour soutenir l’entrepreneuriat féminin avec la Bourse des entrepreneuses engagées.

Chaque année, cette initiative récompense des femmes porteuses de projets ayant un impact social ou environnemental, en leur offrant un soutien financier pour développer leurs activités. Les récompenses comprennent :

  • trois prix de 15 000 € destinés aux solo-entrepreneuses et aux dirigeantes d’entreprises ;
  • un prix bonus « Mompreneuse » octroyé à l’une des lauréates, couvrant les frais de garde d’enfant pendant un an.

A lire également : Comment financer son projet de création d’entreprise ?

Quels évènements en plus des aides à la création d’entreprise pour les femmes entrepreneures ? 

En plus d’une aide à la création d’entreprise pour les femmes, vous pouvez participer à des événements dédiés à l’entrepreneuriat féminin : 

  • Semaines de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin : organisées par le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, les Semaines de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin ciblent les jeunes de 13 à 25 ans. L’événement vise à introduire la culture entrepreneuriale et à mettre en avant la réussite féminine dans ce domaine.
  • Journée de la femme digitale : ce rendez-vous annuel célèbre les femmes dirigeantes ou en postes de direction dans le secteur des nouvelles technologies. À cette occasion, le prix les Margaret est décerné pour récompenser la créativité, l’innovation et l’audace des femmes du numérique en Europe et en Afrique.
  • Journée des femmes entrepreneuses : cette journée se déroule en parallèle du Salon de la microentreprise (Salon SME) à Paris, un événement destiné aux dirigeants et créateurs de start-ups ou de TPE/PME. Elle offre une série de conférences et d’ateliers conçus pour soutenir et accompagner les femmes entrepreneuses dans le développement de leurs projets.

Aides à la création d’entreprise pour les femmes ou subvention à la reprise d’entreprise pour femme, vous avez l’embarras du choix. Il existe de nombreux dispositifs pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin et pallier les difficultés supplémentaires que peuvent rencontrer les femmes pour entreprendre. Lancez enfin le projet dont vous avez toujours rêvé !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Pouvoir adjudicateur | Définition dans un marché public

Dans le Code de la commande public, les pouvoirs adjudicateurs désignent les personnes morales de droit public, les personnes morales...

Permis nacelle : tout savoir sur le CACES R 486

Pour certains chantiers, la conduite des PEMP, les Plateformes Elévatrices Mobiles de Personnes, est nécessaire. Vous devez donc disposer du...

Micro-crédit auto entrepreneur | Avantages et démarches

Connaissiez-vous l'existence du micro-crédit auto entrepreneur ? Lorsqu'on vient d'ouvrir une auto-entreprise ou que l'on a pour projet de le...

Micro-entreprise et chômage | Cumul et droits en cas d’arrêt

Une période de chômage est particulièrement propice pour créer sa micro-entreprise. Vous avez enfin le temps et l’énergie de vous...

Comment calculer le dosage de béton pour une dalle ?

Vous êtes artisan maçon et vous avez besoin de calculer la quantité de béton nécessaire pour couler une dalle ?...

Quelle est la différence entre un devis et une facture ?

Après une création d’entreprise, vous allez être amené à créer de nombreux devis et factures ! Ce sont en effet...