Micro-crédit auto entrepreneur | Avantages et démarches

Le 28 octobre 2021 - Gestion d'entreprise

Connaissiez-vous l’existence du micro-crédit auto entrepreneur ? Lorsqu’on vient d’ouvrir une auto-entreprise ou que l’on a pour projet de le faire, il n’est pas toujours évident d’obtenir un crédit auprès d’une banque. Pourtant, créer son entreprise et la développer sous-entend généralement un besoin financier. Entre le matériel et le stock à acheter et la période de lancement à prévoir, on a souvent besoin de fonds ! C’est là que le micro-crédit entre en scène.

Alors, qu’est-ce qu’un micro crédit pour micro-entrepreneur ? Comment l’obtenir ? À qui s’adresse ce type d’emprunt ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce que le micro-crédit ? Définition 

Le micro-crédit pour création d’entreprise est un outil de développement économique et social. Cette solution de financement permet aux personnes qui ont un projet professionnel, mais ne disposent que de très peu de ressources, de bénéficier de fonds.

Il s’agit donc d’un prêt pour démarrage d’activité, généralement de faible montant. Il est attribué à des créateurs ou repreneurs d’entreprises qui, de par leur situation professionnelle incertaine, ne peuvent accéder au système traditionnel de prêts bancaires

Attention, il ne faut pas confondre ce microcrédit professionnel avec le microcrédit personnel. Le premier sert en effet à financer sa création d’entreprise, l’achat de stock, de matériel ou d’un véhicule professionnel. L’autre permet de financer une formation, l’achat ou l’entretien d’un véhicule, des frais d’hospitalisation ou encore le permis de conduire. 

On distingue également :

  • le microcrédit à caractère général : il est accordé à une entreprise de petite taille par un organisme habilité ou un établissement de crédit, pour financer la création, la reprise ou le développement d’une entreprise individuelle ou d’une micro-entreprise. 
  • le microcrédit à caractère de fonds propres : c’est un financement complémentaire qui permet de renforcer les fonds propres des créateurs d’entreprises et de leur offrir un levier en vue d’obtenir un prêt émanant du système bancaire classique. 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du micro-crédit auto-entrepreneur ? 

Globalement, la plupart des micro-entrepreneurs peuvent bénéficier du micro-crédit pour création d’entreprise.

En effet, à partir du moment où vous souhaitez reprendre ou créer une entreprise, et que vous n’avez pas accès au financement bancaire traditionnel, vous pouvez obtenir un micro-crédit auto-entrepreneur. 

Quelques conditions sont quand même nécessaires. Ainsi, pour bénéficier de cette solution de financement pour micro-entreprise, vous devez : 

  • être en cours de création d’entreprise ou avoir moins de 5 années d’existence ; 
  • ne pas pouvoir avoir accès au prêt bancaire classique ; 
  • demander au maximum 10 000 euros remboursables sur 36 à 48 mois (sauf différé de remboursement accordé par le prêteur) ; 
  • avoir un garant à hauteur de 50 % du microcrédit professionnel accordé ; 
  • exercer en France. 

A lire également : Prime d’activité pour auto-entrepreneur : calcul et règle

Quels sont les principaux organismes de micro-crédit ? 

Un auto-entrepreneur souhaitant obtenir un micro-crédit pour création d’entreprise doit s’adresser à un organisme habilité. Il en existe plusieurs. 

L’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique)

L’ADIE est le principal organisme national. Reconnu d’utilité publique, il a pour rôle principal d’accompagner et de financer les entreprises créées ou reprises par des chômeurs ou des personnes bénéficiant de minimas sociaux.

Elle a d’ailleurs développé une offre spéciale auto-entrepreneur. À ce montant, peuvent venir s’ajouter un prêt d’honneur qui peut aller jusqu’à 3 000 euros à taux 0 %, ainsi que des primes. Avec l’ADIE, vous pouvez bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 10 000 euros remboursables sur 6 à 36 mois, à un taux fixe de 7,45 %. 

Mansa 

Mansa est une plateforme pour les auto-entrepreneurs qui permet d’obtenir des prêts pouvant aller jusqu’à 10 000 euros remboursables sur 12 mois, à un taux fixe de 4,3 % .

Pour l’obtenir, le dirigeant devra avoir au moins 12 mois d’activité, être domicilié en France et générer + de 20 000 euros de CA/an. Il ne pas non plus être fiché bancaire et doit garantir que le projet de financement est destiné à l’entreprise et pas à un projet personnel. 

La Nef 

La Nef est une coopérative financière qui offre des crédits pour les projets d’utilité sociale, écologique ou culturelle. Avec la Nef, vous pouvez emprunter de 15 000 à 30 000 euros remboursables sur 7 ans, à un taux fixe préférentiel. Aucune garantie personnelle n’est requise.  

Fin Frog

Fin Frog est idéal pour les freelances, puisqu’il permet de réaliser une demande de crédit de manière simple et rapide. Toutes les formalités s’accomplissent sur le net. Vous recevez une réponse sous 24h et les fonds arrivent très rapidement si la réponse est positive. Avec Fin Frog, vous pouvez emprunter jusqu’à 600 euros remboursables sur 3, 4 ou 6 mois. 

Autres organismes de micro-crédit auto entrepreneur

Ce ne sont là que des exemples. Il existe également les réseaux bancaires agréés qui sont des établissements agréés par le fonds de cohésion sociale créé en 2005 par l’État, avec par exemple Créa-sol pour la région PACA. Mais aussi des réseaux accompagnants tels que France Active ou Initiative Active.

Enfin, sachez qu’il existe depuis 2010 des plateformes en ligne qui proposent des services de financement de micro-prêts solidaires. Celles-ci permettent aux particuliers de faire un don en faveur d’un projet de création d’entreprise. 

Bon à savoir : N’hésitez pas à consulter votre chambre des métiers ou chambre de commerce pour connaître l’ensemble des organismes habilités à délivrer un microcrédit auto-entrepreneur.

financement micro entreprise

Qu’est-ce que le micro-prêt solidaire entre particuliers ? 

Depuis le 21 janvier 2010, les particuliers peuvent faire des dons en ligne pour des projets de micro-crédits auto-entrepreneur. C’est une option envisageable pour tous les auto-entrepreneurs qui auraient besoin d’une petite somme à emprunter ou qui ne souhaiteraient pas s’aventurer dans des démarches trop longues pour obtenir un crédit. 

Parmi ces plateformes, il y a par exemple Babyloan. Il s’agit d’une plateforme de micro-prêt solidaire qui permet aux particuliers de prêter de l’argent à des micro-entrepreneurs du monde entier.

Vous trouverez également Younited Crédit, qui est basé sur le modèle de place de marché et qui permet aux auto-entrepreneurs d’emprunter à une communauté d’investisseurs à des taux préférentiels. Enfin, MicroWorld est également une plateforme de micro-crédit entre particuliers. 

A lire également : La sécurité sociale d’un auto-entrepreneur : Vos droits en 2021

Quelles démarches pour obtenir un micro-crédit auto-entrepreneur ?

Pour obtenir votre microcrédit auto-entrepreneur, vous devrez tout d’abord choisir un organisme habilité, à savoir l’ADIE, France Active, Initiative France, ou l’un des organismes cités plus haut. Vous pouvez également choisir de passer par les plateformes en ligne de micro-prêts solidaires. 

Candidature et étude du projet

Pour une demande de micro-crédit micro-entrepreneur à l’ADIE, par exemple, vous devrez rencontrer un conseiller. Plusieurs critères sont évalués au cours d’une réunion entre le conseiller et le Comité de Crédit de l’association qui rendront alors leur verdict. Votre motivation, votre expérience, votre projet ainsi que vos capacités de remboursement seront notamment pris en compte.

Avec Mansa, les démarches sont plus rapides et la réponse s’obtient en général rapidement. De la même manière, passer par la Nef ou Fin Frog est également une option très rapide. La demande se fait en ligne, puis un conseiller vous appelle pour finaliser le dossier

Prévoyez en général de réunir plusieurs documents tels que les justificatifs de revenus, les relevés de comptes bancaires professionnels si vous êtes déjà en activité, votre pièce d’identité, etc. Bref, toutes les pièces qui vous permettront de constituer votre demande. 

Réponse et déblocage des fonds

Pour obtenir une réponse, là encore, tout dépend de l’organisme de micro-crédit à qui vous vous adressez. Cela peut aller de 24 h (pour les plus rapides) à 10 jours pour l’ADIE par exemple.

Une fois le dossier accepté, le déblocage des fonds se fait quant à lui très rapidement. Comptez entre 24 et 48 h pour disposer de votre argent. Sachez également que de nombreux sites vous proposent de tester votre éligibilité et de simuler votre demande de micro-crédit en ligne. 

Conclusion sur le micro-crédit auto-entrepreneur

Lorsque le système bancaire traditionnel vous tourne le dos, il est bon de savoir qu’il existe une aide à la création d’entreprise. Cette aide, c’est le microcrédit pour entrepreneurs. Il se révèle comme une solution de financement alternative idéale pour les porteurs de projets désireux de créer ou de développer une activité. 

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment avec Obat
Découvrez les fonctionnalités du logiciel