Le 3 juin 2022
Article mis à jour le 21 septembre 2023
Définition BTP

Par Laurie Liagre

Les organismes et les structures du secteur du bâtiment

Lorsque l’on crée une société, on doit très vite enfiler les différentes casquettes de l’entreprenariat. De la facturation à la relation client, en passant la compatibilité, la gestion du matériel et le recrutement de salariés, un chef d’entreprise se doit d’être sur tous les fronts ! C’est particulièrement vrai pour le secteur du bâtiment, qui connaît de nombreux défis et particularités. Afin d’éviter les erreurs et de mettre toutes les chances de son côté pour assurer le succès de son entreprise, il est donc essentiel de bien s’entourer dès le départ ! Petit tour d’horizon des différents organismes et structures d’aide à la création d’entreprise et d’accompagnement aux artisans du bâtiment.

Les structures d’aide à la création d’entreprise

Pôle Emploi

Pôle Emploi est l’organisme officiel chargé de l’emploi en France. C’est l’un des premiers interlocuteurs vers qui il est recommandé de vous tourner dès que l’idée de lancer votre entreprise commence à se former dans votre tête

Prenez rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi pour faire le point sur votre situation. La manière de procéder et les éventuelles aides auxquelles vous avez droit vont en effet différer selon si vous êtes au chômage, salarié, déjà entrepreneur ou encore bénéficiaire du RSA.  

Selon votre situation professionnelle, Pôle Emploi propose différents types de subventions à la création ou la reprise d’entreprise :

  • ARCE : l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise permet de recevoir 45% de son indemnité chômage de manière anticipée afin de financer son projet. Les fonds sont versés en deux tranches, sous forme de capital. 
  • ARE : l’Aide au Retour à l’Emploi assure le maintien des allocations chômages durant le développement du projet d’entreprise et vient en complément des revenus générés.   
  • ACRE : l’Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise est un dispositif qui implique une diminution des cotisations sociales durant les 12 premiers mois d’exercice de l’entreprise. 
  • NACRE : le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise permet aux créateurs ou repreneurs d’entreprise d’être accompagnés étroitement pendant 3 ans sur le montage du projet. 

À savoir que les conditions d’éligibilité diffèrent pour chaque dispositif – prenez donc le temps de vérifier votre éligibilité sur le site de Pôle Emploi ou directement auprès d’un conseiller. 

La CMA

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) est un réseau d’établissements français dédiés aux métiers de l’artisanat (art, bâtiment, alimentation, création et service), répartis par localité. Le rôle de cet organisme est d’aider et d’accompagner les artisans dans la création et le développement de leur société. 

C’est notamment à elle qu’il faut s’adresser pour déclarer la création d’une entreprise individuelle (dont micro-entreprise), ou d’une société de moins de 10 salariés dans le bâtiment. La CMA propose également des formations gratuites aux artisans sur des thèmes comme la comptabilité ou le marketing, et gère les inscriptions au stage de préparation à l’installation, qui est facultatif.

Enfin, c’est aussi la CMA qui accompagne les entrepreneurs dans le cadre du dispositif NACRE cité ci-dessus. 

La CCI

La Chambre de Commerce et d’Industrie ou CCI est l’organisme dédié aux entreprises commerciales, industrielles et de service. C’est un grand réseau qui se compose d’une centaine d’établissements territoriaux et régionaux.

Comme les CMA, le but des CCI est d’accompagner et de soutenir les créateurs ou repreneurs d’entreprise dans leurs démarches. L’organisme propose également de nombreuses formations professionnelles allant du niveau CAP-BEP au niveau BAC+5 (et plus). 

Les organismes spécifiques au secteur BTP

La FFB 

La Fédération Française du Bâtiment, ou FFB, est avec la CAPEB l’un des deux principaux organismes patronaux dans le secteur du bâtiment. Fondée en 1904, elle vise à défendre les intérêts des entreprises artisanales et à agir en tant que leur porte-parole. 

Engagée en faveur des intérêts communs des entrepreneurs du secteur, la FFB défend différentes mesures telles que le maintien de la T.V.A. à 5,5%, un meilleur encadrement des plateformes de travaux en ligne ou encore un allègement des contraintes administratives.

La FFB est structurée sous forme de fédérations à l’échelle départementale et régionale, en plus de ses entités nationales et internationales. Pour adhérer à l’organisme, il faut d’abord trouver sa fédération régionale (par exemple la FFB Gironde ou la FFB Bouches du Rhône). 

La CAPEB

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, ou CAPEB, est l’autre syndicat patronal des artisans du bâtiment en France. 

Afin d’offrir un accompagnement de proximité aux TPE et PME adhérentes, l’organisme est divisé en branches territoriales, avec 12 CAPEB régionales et 95 CAPEB départementales

Depuis sa création en 1946, la CAPEB défend diverses mesures et avancées dans le domaine de la transition écologique, de la formation et de l’emploi du BTP, de la protection sociale, ou encore de la sensibilisation des jeunes aux métiers du bâtiment.  

Pourquoi adhérer à un syndicat patronal ?

Pour un artisan indépendant et un gérant d’une entreprise dans le bâtiment, rejoindre une organisation telle que la CAPEB ou la FFB peut avoir plusieurs avantages :

  • profiter d’un encadrement personnalisé sur la gestion de sa société ;
  • se tenir informé des dernières actualités du secteur bâtiment ;
  • profiter d’outils de gestion (fiches techniques, modèles de courrier…) ;
  • développer son réseau de partenaires (fournisseurs, autres artisans) ;
  • bénéficier de réductions et d’avantages grâce à des partenariats.  

Les autres structures et professionnels

Enfin, un chef d’entreprise peut aussi s’entourer d’un ou d’une :

  • Expert comptable : selon la taille et la forme juridique de votre entreprise, la gestion de la comptabilité peut être plus ou moins complexe. Pour vous simplifier la vie et éviter les erreurs, il est conseillé de faire appel à un expert-comptable ou à un cabinet d’expertise. 
  • Avocat d’affaires : litiges avec des clients, des employés ou partenaires, complications d’ordre juridique sur un chantier, développement de l’entreprise… Il y a de nombreuses situations pouvant justifier la nécessité de s’entourer d’un avocat d’affaires.  
  • Banque professionnelle : l’ouverture d’un compte bancaire pro n’est pas obligatoire pour tous les entrepreneurs. Cependant, avoir un compte professionnel peut être très utile si vous avez besoin de trésorerie (prêt bancaire), d’une autorisation de découvert ou encore d’assurances. 
  • Groupement d’artisans : aussi appelé coopérative, c’est une association de professionnels du bâtiment qui collaborent pour développer leurs activités. En France, c’est la FFCGA qui recense et gère toutes les coopératives existantes.

Voilà pour les différentes structures à connaître lorsqu’on lance sa société dans le BTP. Créer et gérer une entreprise demande au début d’assimiler un très grand nombre d’informations, ce qui peut se révéler à la fois intimidant et décourageant. Ne restez pas seul !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Laurie Liagre
Responsable éditoriale et rédactrice web chez Obat depuis 2019, j'aide les artisans du bâtiment à naviguer dans le monde complexe de la gestion d'entreprise au travers de contenus complets, pertinents et bien documentées.

6 solutions de collecte de déchets de chantier pour vos travaux

La France s'est fixé pour but d'atteindre une valorisation de 70 % des matériaux de construction d'ici 2025, que ce...

Pénalités de retard sur un chantier : calcul et règles

Retard de livraison des fournisseurs, intempéries, matériel non disponible… Les raisons d’un retard de chantier peuvent être nombreuses et affecter...

Lettre de relance pour facture impayée : modèle et conseils

Toutes les entreprises sont un jour confrontées à la nécessité de relancer des factures impayées. Il peut s’agir d’un simple...

Transformation de SARL en SAS : la procédure à suivre

Après sa création, une entreprise peut se développer et croître, au point qu’il soit nécessaire de modifier sa structure juridique....

Semin : la marque d’enduits pour les professionnels du bâtiment

Entreprise française historique, Semin fabrique des enduits, colles, accessoires de cloison et trappes de visite pour les professionnels du bâtiment....

Déclaration d’accident de travail : règles et démarches

Un accident du travail est un imprévu soudain dont tout le monde peut être victime. Si vous ou l’un de...