Le 1 décembre 2022
Article mis à jour le 22 décembre 2023
Devis

Par Mathilde Fauconnier

Comment faire un devis de peinture ? Conseils et exemple

Vous êtes peintre en bâtiment et vous vous lancez tout juste à votre compte ? Ou bien vous désirez obtenir de l’aide pour mettre de l’ordre dans votre facturation ? Apprendre à établir des devis peinture bien calibrés est essentiel pour votre activité professionnelle. Alors, comment faire un devis de peinture professionnel ? Nous vous donnons ici plusieurs conseils pour inciter les clients à signer avec vous et rédiger des devis 100 % respectueux de la législation française, ainsi qu’un exemple de devis peinture en fin d’article !

Les mentions légales du devis peinture

Avant même de penser à chiffrer un devis peinture, vous devez vous renseigner sur la forme légale du devis. En effet, il existe des mentions obligatoires à intégrer pour garantir que votre devis peinture est 100 % conforme. Vous êtes ainsi protégé en cas de litiges.

Voici les mentions légales à ajouter dans votre devis pour des travaux de peinture :

  • Date d’émission du devis peinture : un devis doit toujours être daté.
  • Durée de validité du devis peinture : une date de validité doit être indiquée, elle est généralement de 3 mois.
  • Numéro de l’entreprise : il faut indiquer le numéro SIRET ou SIREN de votre entreprise de peinture.
  • Vos coordonnées : nom et adresse de votre entreprise.
  • Les coordonnées du client : nom et adresse du client puisque chaque devis peinture doit être délivré à un client spécifique (si c’est une entreprise, ajoutez sa raison sociale).
  • Description des prestations : un devis se doit d’être clair et de nommer précisément chaque prestation (description, ensemble des coûts, quantité, prix unitaire, montant total de chaque dépense).
  • Nombre de m² à traiter : un devis peinture doit préciser le nombre de m² à traiter, avec la possibilité d’indiquer un prix unitaire au m².
  • Montant total du devis : le montant total à payer (avec le prix et le montant de la TVA) doit être intégré.
  • Votre signature : signez votre devis avant de le présenter.
  • Signature du client : laissez un espace sur votre devis peinture pour la signature du client puisque seul un devis signé et daté est valable. 
  • Mentions obligatoires du devis : un devis peinture doit comporter les mentions « bon pour accord » et « devis reçu avant exécution des travaux ».
  • La mention déchet comprenant l’estimation de la quantité de déchets de chantier produits ainsi que les modalités de gestion et d’enlèvement de ces déchets?

A lire également : Quelle est la valeur juridique d’un devis ?

Nos conseils pour faire un devis de peinture

Identifier les travaux de peinture

La première étape pour faire un devis en peinture consiste à expliciter les travaux réalisés sur le document de manière à ce qu’ils soient le plus compréhensibles possible. C’est essentiel pour trouver de la clientèle et signer des contrats.

Votre devis en BTP doit tenir compte de la préparation de la surface, de l’application de la sous-couche de peinture et de l’application de la peinture. Afin de rédiger un devis de peinture détaillé, il est important de prendre en compte des facteurs suivants :

  • La nature des travaux : le coût du ravalement de façade (peinture extérieure) est plus élevé que la rénovation intérieure
  • Le prix de la peinture : selon la peinture utilisée, le prix du mètre carré de la peinture peut varier entre 15 € à 70 €.
  • La main d’œuvre : il est par exemple quasi obligatoire de faire appel à des ouvriers pour un projet de grande envergure.
  • La fourniture : le prix peut fluctuer si c’est à vous d’apporter la peinture et les autres matériaux nécessaires pour les travaux, ou si le client s’en charge.

Bien détailler les prestations

Une fois que vous avez bien identifié les travaux à réaliser pour votre client dans votre devis travaux de peinture, détaillez-les avec des termes précis comme :

  • Démolition et préparation : démolition de faux-plafond en placoplatre, évacuation d’un faux-plafond en placoplâtre et de son isolant, suppression de papier peint ou de toile de verre collé(e), préparation légère du support, enlèvement et mise en décharge, nettoyage avec la mise en décharge contrôlée des gravats, suppression des vieux matériaux et équipements, etc.
  • Plâterie : travaux de plâtrerie après la démolition d’un faux-plafond, fourniture et pose de cloison de distribution (cloison séparative), bande de finition, etc.
  • Peinture : préparation complète des murs, grattage des parties écaillées, ouverture des trous et fissures, ponçage intermédiaire, bandes sur les fissures importantes, installation d’une toile à enduire, application de peinture satinée, peinture mate, sous-couche, peinture de porte, rebouchage, ponçage, lissage, etc.

Calculer le coût des travaux

Un artisan peintre est libre de fixer lui-même le prix de ses prestations. Vous avez le choix entre deux options : 

  • Facturer au m² : la superficie totale de la surface à peindre est à multiplier par le tarif au mètre carré.
  • Facturer à l’heure : le coût des travaux dépendra du délai d’exécution des travaux.

Il est également possible de combiner ces deux modes de calcul dans un devis de peinture pour obtenir un coût forfaitaire comprenant les travaux préparatoires et la pose de la peinture au mètre carré. Avec un logiciel de devis vous pourrez même enregistrer le détail de vos prestations et les prix associés afin de vous simplifier la gestion de vos chantiers.

Mesurer la surface à peindre

Comment calculer la surface de peinture ? C’est une compétence essentielle pour facturer des travaux à peindre. Pas d’inquiétude, c’est plus simple qu’il n’y paraît puisqu’un simple calcul suffit : 

  • Pour la surface en m² d’un mur : la longueur X la hauteur
  • Pour la surface en m² d’un plafond : la longueur X la largeur

Prenez également en compte l’état des supports pour établir votre devis de peinture. En effet, le coût de la prestation peut en être impacté : si les travaux nécessitent la dépose d’un ancien revêtement, si les surfaces sont endommagées, s’il faut prévoir plusieurs couches de peinture, etc.

Si les pièces sont vides ou s’il y a un mobilier à protéger (comme dans le cas d’une rénovation), ajoutez ces frais supplémentaires à votre devis.

Tenir compte du type de peinture

Le choix de la marque et du type de peinture joue également dans le montant d’un devis peinture. Si le client ne vous précise rien, c’est à vous de choisir le type de peinture le plus adapté. Évidemment, certaines sont plus chères que d’autres et certaines nécessitent également plus de couches pour obtenir le résultat attendu.

Voici les prix moyens au m² de chaque type de peinture :

  • Peinture vinylique : 3 €.
  • Peinture ardoise et magnétique : 4 €.
  • Peinture radiateur : 4 €.
  • Peinture anti-humidité spéciale salle de bains et cuisine : 4,50 €.
  • Peinture acrylique : 5,30 €.
  • Peinture carrelage : 6,25 €.
  • Peinture glycéro : 6 €.
  • Peinture polyuréthane : 7 €.
  • Peinture alkyde : 8,25 €.
  • Peinture effet béton : 14,30 €.
  • Peinture anglaise : 20 €.
  • Peinture biologique : 22 €.
  • Peinture époxy : 22 €.
  • Peinture hydrofuge : 22 €.
  • Peinture thermorégulante : 25 €.
  • Peinture isolante : 28 €.

A lire également : 10 erreurs à éviter avant d’envoyer un devis dans le bâtiment

Astuces tarifaires pour artisan peintre auto-entrepreneur

Vous êtes peintre professionnel à votre compte et vous ne savez pas quels prix indiquer sur votre devis peinture ?

Pour vous aider, sachez que les travaux de peinture sont facturés en moyenne 30 € le m². Ce prix inclut la préparation du support, la pose d’une sous-couche et la pose de deux couches de peinture de qualité professionnelle.

Concernant le prix de la main d’œuvre à l’heure, la moyenne se situe entre 27 et 35 euros de l’heure. Ce tarif peut évidemment vraiment varier en fonction de la nature du chantier (intérieur, extérieur, échafaudage, échelle, rénovation des surfaces, etc.).

Bon à savoir : le montant total de votre devis n’est pas soumis à la TVA si vous êtes micro-entrepreneur. Cependant, n’oubliez pas d’ajouter le prix des fournitures en le précisant dans le devis (fournitures incluses et posées).

A lire également : Tarif horaire artisan : quels sont les prix moyens en 2022 ?

Exemple de devis peinture

Vous recherchez un modèle de devis peinture en ligne ? Pour vous accompagner dans cette démarche, nous vous proposons un exemple de devis peinture pour auto-entrepreneur du bâtiment.

exemple devis peinture
Exemple de devis de peinture réalisé avec le logiciel Obat

Savoir comment bien établir un devis de travaux de peinture est essentiel pour un peintre en bâtiment : c’est ce qui vous permet de décrocher des clients, mais aussi de vous protéger aux yeux de la loi en cas de litige avec le maître d’ouvrage. Mais avec un modèle bien conçu et quelques essais, vous ne tarderez pas à maîtriser l’art du devis en BTP !

Simplifiez votre gestion d’entreprise du bâtiment.
Démarrer l’essai gratuit
Mathilde Fauconnier
Rédactrice web SEO, j’accompagne Obat depuis 3 ans dans la création de contenus en décryptant les spécificités de la gestion du bâtiment pour les artisans.

Artibat : Tout savoir sur le salon des artisans

Le salon Artibat est de retour cette année et promet une nouvelle fois de belles découvertes. La 17e édition du...

Humour chantier : les 10 vidéos du bâtiment à voir absolument

Sur les chantiers du bâtiment, on travaille dur, oui, mais pas que ! Ce sont aussi de bons moments de...

Comment gérer les factures impayées dans le bâtiment ?

Saviez-vous que les factures impayées sont la raison d’un quart des faillites dans le secteur du bâtiment ? En effet,...

Les 15 meilleurs salons du bâtiment en France

Le secteur du bâtiment est important pour l’économie française : avec plus de 170 milliards de chiffre d’affaires et 1,4 million...

Le bungalow de chantier : quel modèle choisir ? Guide complet

Que ce soit sur des chantiers de construction ou de rénovation, le bungalow de chantier est un équipement essentiel !...

Le déboursé sec : définition et calcul des marges dans le BTP

En tant que professionnel du bâtiment, chiffrer ses chantiers peut être un processus délicat. Il n'est pas toujours simple de...